Actualités

Retour aux actualités
Solidarité

Un centre d'accueil et d'orientation ouvre à Antony

Un Centre d’Accueil et d’Orientation (CAO) ouvre ses portes à Antonypole dans l’ex-bâtiment d’Universal Music. Ce centre, ouvert par l’État et géré par l’association Aurore, hébergera 74 adultes demandeurs d’asile ou réfugiés, tout juste arrivés sur le sol français.
 

L’encadrement de ce centre proposera les services nécessaires pour accompagner ces personnes, traiter leur dossier personnel, leur proposer des cours de langue, d’informatique, des ateliers culinaires, etc. Le CAO est une étape d’intégration essentielle avant de retrouver un accueil en province où ils doivent s’établir. La durée de séjour sera de quelques mois, variable suivant les situations.

Le Centre social et culturel organise, en partenariat avec les associations, une collecte solidaire au profit du centre d'hébergement d'urgence pour migrants, du lundi 27 au vendredi 31 mars, dans ses locaux. Cliquez ici pour en savoir plus !


Courrier de M. Le Maire Jean-Yves Sénant du 13 mars 2017.

Mesdames, Messieurs,
 

Vous avez sans doute reçu dans votre boite à lettres un tract anonyme dénonçant l’implantation d’un centre d’accueil et d’orientation de migrants rue Maurice Ravel, dans le quartier Antonypole.
 

L’ouverture de ce centre d’hébergement avait déjà été annoncée dans le numéro de mars de Vivre à Antony (page 25). La décision d’ouvrir ce centre a été prise par le préfet de Région, qui en a confié la gestion à l’association Aurore, une association qui bénéficie d’une très solide expérience. Le nombre de réfugiés accueillis n’est pas de 200 comme annoncé dans le tract anonyme, mais seulement de 74 à ce jour.
 

Il s’agit d’hommes et de femmes qui ont fui la guerre et les persécutions qui sévissaient dans leur pays, qui ont traversé la mer et les continents au péril de leur vie, qui ont choisi la France parce qu’ils aiment notre pays et qui espèrent y trouver une vie meilleure. Ce ne sont pas du tout les voyous dangereux et ingérables dont le tract anonyme vous menace.
 

Je ne me suis pas opposé à la décision du Préfet parce que je considère que nous avons le devoir moral d’accueillir ces réfugiés et que la ville d’Antony se serait déshonorée en refusant.
 

Je ne me suis pas opposé non plus parce que l’expérience des dix villes des Hauts de Seine qui accueillent déjà un centre, certaines depuis près d’un an, montre qu’ils ne présentent aucun danger pour les habitants. En un an, aucun incident n’a été signalé et le Maire de Suresnes, qui a accueilli 160 réfugiés, nous a assuré que cela se passait très bien.
 

Je ne me suis pas opposé, enfin, parce que j’ai confiance dans l’efficacité des équipes de l’Association Aurore qui encadrent ce centre, équipes qui seront renforcées par les bénévoles de nombreuses associations d’Antony.
 

Vous me connaissez. Je suis Maire d’Antony depuis quatorze ans. Faites-moi confiance.
 

Ne vous laissez pas manipuler par ce tract que ses auteurs n’ont même pas eu le courage de signer.
 

Jean-Yves SÉNANT

Articles recommandés

Du changement pour la délivrance d'une Carte nationale d'identité
Ma mairie

Du changement pour la délivrance d'une Carte nationale d'identité

Les démarches concernant la délivrance des cartes d’identité ont évolué. Vos empreintes sont prélevées sur un dispositif de recueil à l’Hôtel de Ville, comme pour une demande de... Lire la suite

Conseil municipal du jeudi 30 mars 2017 : suivez la séance en direct !
Ma mairie
30.03.2017

Conseil municipal du jeudi 30 mars 2017 : suivez la séance en direct !

Envie d'en savoir plus sur la démocratie locale et les actions de la Ville ? Nous vous proposons de consulter le Conseil municipal en direct sur internet. La prochaine séance aura lieu le jeudi... Lire la suite

Collecte solidaire au profit du centre d'hébergement pour migrants
Solidarité
27.03.2017 au 31.03.2017

Collecte solidaire au profit du centre d'hébergement pour migrants

Le Centre social et culturel organise une collecte solidaire au profit du centre d'hébergement d'urgence pour migrants, du lundi 27 au vendredi 31 mars, dans ses locaux. Lire la suite