Agenda

Retour à l'agenda
Exposition
15.02.2017 au 02.04.2017

L'art algérien entre deux rives, à la Maison des Arts

L’histoire de l’art moderne algérien commence à l’époque coloniale. Nourri dès l’origine de ces relations entre métropole et colonie, l’art algérien se place aujourd’hui encore « entre deux rives ». Ainsi, depuis les années 1950, de nombreux artistes algériens ont choisi de venir étudier en France, voire de s’y installer. La Maison des Arts vous invite à découvrir plusieurs artistes algériens du 15 février au 2 avril 2017.
 

L&aposart algérien entre deux rivesParmi la richesse et la diversité de la scène artistique algérienne en France, la Maison des Arts a choisi de consacrer une exposition aux œuvres de cinq artistes : Abdelkader Guermaz (1919-1996), Mohamed Aksouh (1934-), Habib Hasnaoui (1955-), Mustapha Sedjal (1964-) et Kamel Yahiaoui (1966-).

Abdelkader Guermaz et Mohamed Aksouh appartiennent à la deuxième génération d’artistes algériens, couvrant grossièrement la période des années 1950 aux années 1980. Le parcours et l’œuvre de ces deux artistes illustrent des particularités de l’époque, notamment la combinaison des abstractions et expressionnismes européens avec l’univers propre à leur pays.

Le travail d’Habib Hasnaoui, Mustapha Sedjal et Kamel Yahiaoui apparaît quant à lui révélateur d’une dernière génération d’artistes couvrant la période des années 1990 et 2000, marquée par un souci « du désir d’être soi-même ». Leurs œuvres se caractérisent par des spécificités plastiques (photo, vidéo, couture, installation) mais aussi conceptuelles. Les préoccupations sociopolitiques perdurent dans leurs œuvres les plus récentes, qui décodent chacune à leur manière le monde d’aujourd’hui.

Des pionniers de l’art moderne algérien aux nouvelles générations, les œuvres de ces cinq artistes révèlent un même caractère métissé, tantôt serein, tantôt tourmenté, et inventent des « entre-mondes ».

Les temps forts de l'exposition

  • Samedi 11 mars à 16 h : visite guidée (entrée libre, durée 1h) ;
  • Samedi 11 mars à 17 h 30 : concert du trio Tighri Uzarh, chants kabyles.
  • Mercredis 15 et 22 mars à 14 h 30 : atelier "fragments d'histoire familiale" par Kamel Yahiaoui
  • Samedi 25 mars à 16 h : conférence de Fanny Gillet-Ouhenia, doctorante en histoire de l'art.

Du 15 février au 2 avril à la Maison des Arts

Parc Bourdeau – 20, rue Velpeau
Accès : Station Antony - RER B, direction Saint-Rémy-lès-Chevreuse - sortie rue Velpeau.
Horaires : du mardi au vendredi de 12 h à 19 h, samedi et dimanche de 14 h à 19 h, fermeture le lundi et les jours fériés.
Renseignements : 01 40 96 31 50
E-mail : maisondesarts@ville-antony.fr
Entrée libre.

Articles recommandés

Saison musicale classique : Orchestre National d'Île-de-France
Concert
28.04.2017

Saison musicale classique : Orchestre National d'Île-de-France

La saison musicale classique organisée par la Ville d'Antony et le Théâtre Firmin Gémier / La Piscine vous permet de découvrir des artistes, orchestres et chœurs prestigieux grâce à une... Lire la suite

Prix 2017 des lecteurs d'Antony
Médiathèques
08.04.2017 au 12.05.2017

Prix 2017 des lecteurs d'Antony

Le prix des lecteurs des médiathèques d'Antony est de retour, et votre participation est très attendue ! La sélection 2017 a été dévoilée. Vous pourrez rencontrer des auteurs et éditeurs... Lire la suite

11e concours de BD d'Antony
Culture
02.05.2017

11e concours de BD d'Antony

Le festival antonien de la bande dessinée Des Bulles dans la Ville revient le samedi 20 mai 2017 à l'Espace Vasarely pour une 13e édition dédiée au témoignage. Un grand concours de BD était... Lire la suite