Scrome : du militaire au civil

Scrome, société de mécanique optique militaire, poursuit aujourd’hui sa dynamique dans le civil. Une entreprise antonienne au rayonnement international.

Installée à Antony, la société Scrome s’est imposée en concevant des lunettes de tir à la précision redoutable. Elle équipe la plupart des fusils de l’armée française et fournit également des goniomètres (mesure des angles), des lunettes de bouche, des théodolites (lever des plans), des collimateurs.... Créée en 1987, cette entreprise qui compte 13 salariés poursuit maintenant son développement dans le civil. Outre des caméras pour des fours à 1000°C, les ingénieurs de Scrome ont développé un simulateur informatique qui permet de s’immerger dans des environnements aussi vrais que nature.

Détecteur marin

Première mondiale, le Catopsys offre le repérage automatique des formes et leur correction en temps réel. En clair, dans n’importe quelle pièce même encombrée, il délivre une image nette comme sur un écran lisse. Les applications sont multiples : auto-écoles, urbanisme, jeux vidéo… Mais le projet phare de Scrome, c’est le SeaOwl VizIR, un système de surveillance anti-piraterie qui vient d’être retenu pour équiper le FLNG Prelude de Shell au large de l’Australie. Ce navire sera, avec ses 600 000 tonnes, la plus grande structure flottante jamais construite. La solution Scrome détecte les présences marines autour du bateau dans un rayon de plusieurs miles, qualifie ces dernières et assure la poursuite pour identification des menaces potentielles par une association de caméras panoramiques thermiques. Édifiant.

Scrome SAS

17, rue Georges Besse, SILIC 21
Tél. : 01 46 74 11 19
Site internet : www.scrome.com