Ville d'Antony

Témoignages - Bourses de l'aventure et de la création Agrandir la taille du texte Réduire la taille du texte

Depuis plus de vingt ans, les Bourses de l'aventure et de la création apportent aux porteurs de projets une aide technique, pédagogique et financière. Retrouvez quelques témoignages des jeunes de 16 à 25 ans qui ont bénéficié de ce dispositif pour mener à bien leurs initiatives dans divers domaines : humanitaire, sportif, artistique...

Les Pionniers et Caravelles d’Antony, jeunes de 14 à 18 ans qui font partie des Scouts et Guides de France, ont fait « Cap vers la Serbie » à l’été 2011…


Les Pionniers et Caravelles d'Antony« Nous avions choisi d’aller en été à la rencontre des Scouts de Serbie. Pendant un an, nous avons réfléchi à ce projet, travaillé en petits groupes pour le préparer ensemble, organisé des actions pour récolter des dons (Vente de Sapins de Noël, Papiers cadeaux, vente de gâteaux..) et sponsors (la ville d’Antony, le Département...). Puis nous sommes partis le 3 juillet 2011… »

Durant leur séjour, ils rencontreront les groupes Scouts de différents endroits où nous avons campé. De Belgrade à Zaovine en passant par Bella Palanka, ces rencontres avec d’autres jeunes les auront marqués. Et enrichis. « Découvrir d’autres Scouts, c’est aussi découvrir de nouvelle cultures et des façons de vivre le scoutisme différemment. »

Durant ces trois semaines de camp très variées, le groupe a vécu des moments forts autour des rencontres, des découvertes ou des activités scoutes. Laure-Anne, caravelle de 16 ans, se souvient particulièrement du temps des promesses faîtes en pleine nuit, quand les premières années s’engagent à respecter la loi des pionniers et caravelles. Augustin évoque lui le Festival de Rock à la fin de la Regata, grande course de radeaux…Ce voyage aura permis à ces jeunes de lier des amitiés et de découvrir une culture jusqu’ici inconnue.


Des étudiant en médecine mènent le « Projet Sambo Madagascar ». Ils y ont mené plusieurs missions. Ils nous racontent l’une d’entre elles.

« La première partie de notre mission s’est déroulée dans la ville d’Antsirabe. Nous avons aidé dans une clinique : le centre SMIA, qui assure un suivi médical pour les habitants de la ville ayant un travail ainsi que pour l’ensemble de leur famille… » Avec l’aide d’un docteur, ils participent alors à des consultations, distribuent des médicaments par injection et effectuent des campagnes de vaccination auprès de nourrissons et de femmes enceintes.

« De même, nous avons mis en place une sensibilisation sur l’hygiène bucco dentaire auprès des enfants recevant des soins dans l’établissement. Nous avons par la suite fait de la prévention bucco-dentaire dans un dispensaire. » Au total, une centaine d’enfants ont été sensibilités à l’importance du brossage de dent et leur famille invitée à consulter gratuitement un dentiste. Cent trousses ont été distribuées aux enfants (brosse à dent, dentifrice et timbale).

Photographie du projet Sambo Madagascar« Avec l’aide de deux infirmiers bénévoles de la clinique , nous avons aussi été mis en contact avec un malgache, Luc Andriambahoaka, qui organise la construction d’écoles entièrement gratuites pour les enfants dont les parents n’avaient pas les moyens de payer les frais de l’école public classique (cahiers, stylos, uniforme...). Nous avons donc pu les aider à donner/encadrer quelques cours (maths et français) aux enfants et également organiser des activités telles qu’un tournois de football, des chants, jeux de ballons. » Ils donneront même l’ensemble des cartables offerts par le service communication de leur université. « Nous avons ensuite acheté des fournitures scolaires sur place, du matériel de mercerie dans le but de créer un atelier de couture. 30 enfants auront une scolarité garantie pour un an + mise en marche d’un atelier couture en parallèle des autres cours. »