Actualités

Retour aux actualités
Histoire
Dernière modification le 28/09/2017

50e anniversaire du centre de Kerjouanno : Antony-sur-Mer

Le centre de vacances de Kerjouanno a été acheté et rénové par la Ville il y a cinquante ans. Cette ancienne ferme morbihannaise a participé à l’éducation de plusieurs générations d’Antoniens.
 

KerjouannoRespirer l’air iodé du Morbihan. C’est ce que propose la Ville aux Antoniens de 4 à 14 ans pendant les vacances scolaires et lors de classes de mer. La municipalité possède un centre de vacances à 35 km de Vannes et à seulement 200 m de l’océan, implanté à Kerjouanno, petit hameau de la commune d’Arzon. Les enfants disposent de chambres, d’une infirmerie, d’une lingerie, de salle d’activités, de salles de classes réparties dans des bâtiments appelés « Bâbord », « Tribord », et « La Criée ». L’ensemble est disposé harmonieusement sur un terrain d’une surface de 6 000 m2, clos de murs et arboré, notamment grâce à une allée de cyprès et un verger prolifique. Tout ceci ne s’est pas construit en un jour. La Ville a en effet acquis ce bien il y a cinquante ans à l’initiative de Paul Roze, alors adjoint au maire. À l’époque, cette bâtisse nichée tout en bas du golfe du Morbihan était une ferme encore dans son jus. En pénétrant dans la cour, on y trouvait sur la droite un bâtiment d’habitation, une remise pour le matériel agricole, un grenier à l’étage destiné aux foins et aux céréales. Sur la gauche, la laiterie, l’étable. Il a fallu mener d’importants travaux. L’étable a été transformée en salle à manger appelée « le carré des mousses », en conservant son caractère ancien. La laiterie est devenue une cuisine moderne, « la Cambuse ».

Éducation globale

Les premières années, les enfants dormaient toutefois dans des dortoirs et des grandes tentes sur le site. À partir des années 80, une nouvelle tranche de travaux est menée pour réaliser des chambres à la place du grenier du bâtiment « Bâbord ». Une infirmerie et des sanitaires sont aussi aménagés au rez-de-chaussée. Des dortoirs sont créés à « Tribord ». Surtout, un troisième bâtiment voit le jour : « La Criée ». Tous les ingrédients sont réunis pour recevoir les enfants dans des conditions optimales. Dans le magazine municipal de juin 1980, la Ville insiste sur les bienfaits de ce qu’elle appelle les « classes climatiques » : « L’intérêt de l’enfant est éveillé, […] la maîtrise du corps s’affirme, l’esprit se forme, la connaissance s’enrichit et les relations sociales groupe-classe, adultes-jeunes, participent au développement de la personnalité de l’enfant. » La voile et les activités nautiques se sont fortement développées à partir des années 85, permettant à des milliers de petits Antoniens de jouer les marins. Aujourd’hui, les animateurs, professionnalisés, insistent sur les animations scientifiques, la découverte du monde marin et l’éducation au développement durable.

1967

La Ville acquiert et rénove la ferme de Kerjouanno.

Années 1980

Extension de « Bâbord » et création du bâtiment « La Criée », aménagement du bâtiment « Tribord ».

1992

Nouvelle tranche de travaux : agrandissement et mise aux normes de la cuisine, refonte des sanitaires.

Articles recommandés

Websérie : Antony 1930 - 1950 : le dernier épisode est en ligne !
Histoire

Websérie : Antony 1930 - 1950 : le dernier épisode est en ligne !

Huit personnes pour huit épisodes : la Mairie donne dans une websérie la parole à des « mémoires » locales. Celles-ci se souviennent de la vie à Antony entre les années 1930 et 1950 devant... Lire la suite

Séjours de vacances : des souvenirs plein la tête
Jeunesse

Séjours de vacances : des souvenirs plein la tête

De la Bretagne à la Haute-Savoie, en passant par l’Irlande et l’Espagne, les jeunes Antoniens ont profité de vacances riches en découvertes et en émotions. Lire la suite