Actualités

Retour aux actualités
Environnement
Dernière modification le 07/01/2020

Bois de l'Aurore : le réaménagement avance

Le projet de réaménagement du bois de l'Aurore prend forme. Basé sur une enquête réalisée auprès des usagers et sur des diagnostics techniques variés, il sera révélé lors d'une réunion publique au printemps 2020. Objectif : rendre le Bois résilient aux intempéries tout en préservant la biodiversité et les usages des visiteurs. 

 Entrée du Bois de l&aposAurore par la rue de la Mutualité
Entrée du Bois de l'Aurore par la rue de la Mutualité


Dégats causés en 2018Les conséquences des pluies diluviennes de juin 2018

Pendant les intempéries du mois de juin 2018, le bois de l'Aurore a été fortement endommagé. Cet évènement pluvieux intense a mis en évidence la vulnérabilité de cet espace vert à forte déclivité lors d’épisodes climatiques extrêmes. Le bois a été rouvert partiellement dès le 25 juillet 2018, entre les rues de la Mutualité et des Rabats, pour permettre l’accès à la partie centrale de cet espace vert et à l’aire de jeux pour enfants. Toutes les allées actuellement fermées au public sont ravinées et creusées, rendant les déplacements impraticables et dangereux. Un projet de réaménagement global du Bois est actuellement à l’étude, afin de proposer un espace adapté aux épisodes climatiques extrêmes (fortes pluies, de plus en plus rapprochées dans le temps) tout en favorisant la biodiversité. L'objectif est également de préserver les usages connus du parc (promenade, jeux, détente,…) et en proposer de nouveaux.

En image à droite, les dégâts occassionnés par les pluies de juin 2018


Recherches et diagnostics

Un espace historiquement aménagé de manière semi-naturelle

En vue de créer un espace vert public dans un quartier qui en était presque dépourvu, la Ville a acquis progressivement une cinquantaine de parcelle. Le bois était conduit jusqu’alors en décharge sauvage. Près de 1500m3 de déchets et gravats ont été retirés des parcelles. Le Bois de l'Aurore a été inauguré en 1996. L'objectif était alors de recréer un boisement typique d'Île-de-France, de conserver une zone en réserve naturelle, propice à une végétation spontanée et demandant très peu d'intervention pour assurer le maintien de la biodiversité, mais aussi d'informer le public sur les milieux naturels. 

Plan d&aposaménagement de l&aposépoque
Plan d'aménagement du bois de l'Aurore datant 1996

Un site présentant des contraintes naturelles importantes

Les données issues de cartographies géologiques, de tests de perméabilité et de sondages réalisés sur le premier semestre 2019 ont mis en évidence un sol argileux, peu perméable et saturé en eau. Les sols du Bois de l’Aurore montrent une plus grande capacité à restituer de l’eau qu’à en absorber. Le sol est composé majoritairement d’argile verte, ce qui contraint l’infiltration de l’eau et la circulation de l’air. Par ailleurs, le bois présente une forte déclivité : jusqu’à 13 % de pente, soit 18 m de dénivelé entre l’amont du site du côté de la rue des Rabats et l’aval du côté de la rue de la Mutualité.

Topographie du bois de l&aposAurore
Relief du Bois de l'Aurore

DrainUn aménagement à bout de souffle

La forte déclivité du site et son sol relativement lourd ont conduit à mener une réflexion sur la gestion de l’eau dès l’origine de l’aménagement de 1996. Il avait été décidé de tirer parti des éléments présents naturellement pour canaliser les eaux pluviales. Les micros mares existantes, alimentées en eau douce par des sources, ont été élargies pour le stockage de l’eau. Les filets d’eau alimentant des micros mares temporaires ont été canalisés au droit de leur traversée des allées par des drains ouverts et enterrés. L’eau en excédent des mares se déverse dans les fossés et ces derniers sont raccordés au réseau d’assainissement de la ville. Cependant, le relief du site combiné à la composition argileuse du sol conduisent à un ruissellement important qui occasionne des dégâts considérables en cas de fortes pluie, ce qui s'est produit en 2018.

Gestion de l&aposeau actuelle au sein du Bois
Gestion de l'eau actuelle au sein du Bois

Une biodiversité à préserver et valoriser

Un diagnostic écologique a également été réalisé en vue de déterminer les fonctionnalités écologiques du site et de formuler des pistes de projet permettant de les développer. La diversité des habitats présents dans le Bois (mare, prairie, boisement) et les diverses strates végétales constituent un contexte propice à la biodiversité faunistique et floristique, qu’il faut conserver et valoriser dans le cadre du réaménagement.

Mare située au sud ouest du Bois
Mare située au sud ouest du Bois


Les objectifs du réaménagement

Les recherches et diagnostics réalisés en 2019 ont permis de définir 4 grands objectifs pour le réaménagement :

  • Adapter la gestion des eaux pluviales aux nouvelles conditions climatiques pour rendre le bois résilient
  • Affirmer la gestion écologique du site, initiée avec l'aménagement de 1996
  • Conserver et développer les usages récréatifs
  • Améliorer la sensibilisation et la communication relative à la biodiversité et à la gestion écologique du site

Le projet devra donc permettre une maîtrise du ruissellement des eaux superficielles par le contrôle de leur trajectoire, restaurer les mares et les fossés pour valoriser leur potentiel écologique et paysager, mais également enrichir le peuplement forestier, améliorer la gestion des sous-bois et des prairires et protéger la zone dite "de réserve écologique". Pour développer la pédagogie autour de l'écologie, de nouveaux gîtes pourront être installés pour la petite faune. Le projet doit permettre de diversifier les activités au sein du Bois (aire de jeux, zones de détente...). Au niveau de la circulation, le projet devra améliorer le traitement paysager des accès et des limites du bois, et distinguer plusieurs typologies de cheminements (des chemins principaux accessibles par tous temps et des sentiers secondaires traités plus naturellement). Enfin, le projet doit prévoir le renouvellement du mobilier vieillissant.


Calendrier du réaménagement du bois de l'Aurore

  • Juin 2018 : fermeture du Bois suite aux fortes intempéries
  • 25 juillet 2018 : réouverture partielle du Bois
  • De septembre 2018 à mai 2019 : réalisation de diagnostics variés par des bureaux d'études spécialisés (hydrogéologique, environnemental, géotechnique et écologique), recherches historiques
  • Mars et avril 2019 : questionnaire réalisé auprès du public pour connaître leurs usages actuels et futurs souhaités (238 participants). Cliquez ici pour découvrir les résultats de l'enquête !
  • De mai à septembre 2019 : synthèse des diagnostics et réalisation d'un programme d'aménagement (cahier des charges pour le bureau d'étude en charge de la conception et du suivi des travaux)
  • De septembre 2019 à janvier 2020 : consultation pour sélectionner les bureaux d'étude
  • Janvier à avril 2020 : réalisation d'un projet d'aménagement
  • Avril 2020 : réunion publique de présentation du projet aux usagers et habitants
  • Avril à septembre 2020 : consultation pour sélectionner les entreprises en charge de la réalisation des travaux.
  • Septembre 2020 : concertation autour de l'organisation et des différentes phases du chantier
  • Octobre 2020 jusqu'en 2021 : travaux en période dite "de repos" pour la faune jusqu'à la réouverture complète du bois. 

Renseignements complémentaires auprès du service des espaces verts

Centre technique municipal
10, avenue François-Arago
E-mail : espacesverts@ville-antony.fr
Tél. : 01 55 59 22 44