Actualités

Retour aux actualités
Vie économique
Dernière modification le 28/05/2020

COVID-19 : des dispositifs d'aide et de soutien aux entreprises

L'épidémie de COVID-19 et les mesures de confinement impactent très fortement l'activité des entreprises. La Ville a pris des mesures fortes pour soutenir les acteurs économiques locaux dans cette épreuve. L'État et les collectivités locales proposent également des aides. Des institutions peuvent conseiller les commerçants, artisans, et entreprises antoniennes.


Les mesures prises par la Ville

Afin de préserver les activités économiques, la Ville a pris plusieurs mesures en faveur des commerçants et des entreprises locales :

  • Les commerçants qui louent des locaux appartenant à la Ville sont exonérés de loyers jusqu'à la fin de la période de fermeture des commerces.
  • Les commerces de proximité sont exonérés du droit de terrasse et de la taxe enseigne. 
  • Les redevances des commerçants du marché ne sont pas perçues pendant la fermeture de l'équipement.
  • La Ville continue à assurer le règlement de ses fournisseurs, grâce au travail des agents municipaux et du Trésor public, sans dégradation du service rendu à leur égard.

Les aides proposées par les collectivités territoriales

Département des Hauts-de-Seine

Le Conseil Départemental des Hauts-de-Seine débloquera une enveloppe exceptionnelle pour soutenir les entreprises :

  • 10 M€ sous forme de subventions seront consacrés pour aider les entreprises à supporter les dépenses exceptionnelles ou les pertes d'activité encourues durant la crise sanitaire. L'objectif est de pouvoir aider environ 5 000 entreprises, dont celles qui n'ont pas pu ou peu bénéficier des aides de l'État.
  • 2 M€ seront consacrés à des avances de trésorerie pour faciliter l'amortissement économique pour les entreprises les plus exposées durant la crise.

Les conditions d’éligibilité seront bientôt publiées.

Région Île-de-France

Le Conseil Régional d’Ile-de-France propose une aide aux entreprises complémentaire au fonds de solidarité mis en place par l’État.

Critères pour en bénéficier :

  • Très petites entreprises (TPE), micro-entrepreneurs, professionnels libéraux, associations et autres agents économiques implantés en Île-de-France qui réalisent moins de 1 million d’euros de chiffre d’affaires (CA) et qui ont fait l’objet d’une fermeture administrative ou enregistré une baisse de plus de 50% de leur CA en mars 2020, par rapport à mars 2019.
  • Employer au 1er mars 2020 au moins 1 salarié en CDI ou en CDD,
  • Avoir un solde négatif entre, d’une part, l’actif disponible et, d’autre part, les dettes éligibles dans les 30 jours et le montant des charges fixes, y compris les loyers commerciaux ou professionnels, dues au titre des mois de mars et avril 2020,
  • S’être vu refuser, depuis le 1er mars 2020, un prêt d’un montant raisonnable par la banque dont l’entreprise était cliente (ou ne pas avoir reçu de réponse à cette demande dans un délai de 10 jours).

Le montant de l’aide peut varier selon les cas :

  • 2.000 euros pour les entreprises :
    • Ayant un CA constaté lors du dernier exercice clos inférieur à 200.000 euros,
    • Ou pour les entreprises de moins d’un an (et n’ayant donc pas encore clos un exercice),
    • Ou ayant un CA constaté lors du dernier exercice clos supérieur ou égal à 200.000 euros et pour lesquelles le solde de trésorerie en valeur absolue est inférieur à 2.000 euros.
  • À une aide équivalente au montant du déficit de trésorerie calculé, dans la limite du plafond de 3.500 euros, pour les entreprises ayant un CA constaté lors du dernier exercice clos égal ou supérieur à 200.000 euros et inférieur à 600.000 euros.
  • À une aide équivalente au montant du déficit de trésorerie calculé, dans la limite d’un plafond de 5.000 euros, pour les entreprises ayant un CA constaté lors du dernier exercice clos égal ou supérieur à 600.000 euros.

Cette aide doit être demandée avant le 31 mai 2020 :

Tél. : numéro régional unique 01 53 85 53 85 (du lundi au vendredi de 9h à 18h)
E-mail : covid-19-aidesauxentreprises@iledefrance.fr

Les restaurateurs peuvent désormais solliciter le «Prêt Rebond» lancé par la Région. Il s’agit d’un prêt à taux zéro, compris entre 10 000€ et 300 000€, sur une durée maximale de 7 ans dont 2 de différé, pour les TPE et PME franciliennes.
Cliquez ici pour en savoir plus !

Pour soutenir les restaurateurs qui souhaiteraient mettre en place des outils numériques pour poursuivre une partie de leur activité en dépit de la fermeture de leur établissement (exemple : le click and collect), la région leur propose son «chèque numérique» allant jusqu’à 1 500€.
Cliquez ici pour en savoir plus !

La Région complète ces dispositifs de financement avec son nouvel outil, le «Fonds Résilience Île-de-France», en partenariat avec les collectivités d’Île de France, qui devrait être opérationnel fin mai. Il proposera des avances remboursables à taux zéro, sur une durée maximale de 6 ans dont 2 de différé, et considérées comme du quasi-fonds propre.

Renseignements complémentaires : www.iledefrance.fr/covid-19.

Vallée Sud Grand Paris

Vallée Sud Grand Paris va mettre en place une subvention pouvant aller jusqu’à 2500 € afin d’aider les commerces de proximité qui ont été fermés pendant toute la période du confinement à faire face aux frais liés à leurs locaux (loyer, charges, assurances du local…).

Cliquez ici pour en savoir plus !


Les aides proposées par l'État

Face à l’épidémie du Coronavirus COVID-19, le gouvernement a mis en place des mesures de soutien immédiates aux entreprises :

  • Des délais de paiement d’échéances sociales et/ou fiscales (URSSAF, impôts directs) ;
  • Dans les situations les plus difficiles, des remises d’impôts directs pouvant être décidées dans le cadre d'un examen individualisé des demandes ;
  • Le report du paiement des loyers, des factures d'eau, de gaz et d’électricité pour les plus petites entreprises en difficulté ;
  • Une aide de 1 500 euros pour les plus petites entreprises, les indépendants et microentreprises des secteurs les plus touchés grâce au fonds de solidarité financé par l’Etat et les Régions ;
  • La mobilisation de l’État à hauteur de 300 milliards d’euros pour garantir des lignes de trésorerie bancaires dont les entreprises pourraient avoir besoin à cause de l’épidémie ;
  • Un soutien de l’État et de la Banque de France (médiation du crédit) pour négocier avec sa banque un rééchelonnement des crédits bancaires ;
  • Le maintien de l'emploi dans les entreprises par le dispositif de chômage partiel simplifié et renforcé ;
  • L’appui au traitement d’un conflit avec des clients ou fournisseurs par le Médiateur des entreprises ;
  • La reconnaissance par l’État et les collectivités locales du Coronavirus comme un cas de force majeure pour leurs marchés publics. En conséquence, pour tous les marchés publics d’Etat et des collectivités locales, les pénalités de retards ne seront pas appliquées.
     
Pour plus d'informations :

Les acteurs à contacter

Direction du développement économique de la Ville

Afin de répondre à toutes vos questions, une permanence téléphonique (01 40 96 71 33) et par courrier électronique (activite.economique@ville-antony.fr) proposée par la Direction de l'Activité économique de la Ville a été mise en place. N'hésitez pas à nous solliciter !
 

Vallée Sud Grand Paris

Vallée Sud - Grand Paris et ses partenaires (CCI, BGE, Banques, associations, experts comptables...) se mobilisent pour apporter des réponses concrètes aux chefs d'entreprise des 11 communes membres du territoire.

  • Le site internet de Vallée Sud - Grand Paris contient de nombreuses informations pour les entreprises (mail, téléphones d'urgence, informations sur les mesures préparées pour les entreprises face à leurs difficultés par le Gouvernement, la CCI, les organismes d'Etat interlocuteurs des entreprises...) :
  • Les chefs d'entreprise qui souhaitent un accompagnement peuvent contacter l'équipe de Vallée Sud à l'adresse mail : entreprendre@valleesud.fr. Un correspondant de Vallée Sud répondra à leurs questions ou assurera la mise en relation vers l'interlocuteur le plus pertinent sous 48h.
     
Chambre des Métiers et des Artisans des Hauts-de-Seine

La CMA92 reste en contact avec les entrepreneurs locaux pour les aider à connaître les dispositifs de soutien. Les conseillers sont joignables par téléphone de 9h à 17h :

  • Service examens taxi VTC : 01 47 29 43 87 / 01 47 29 43 95
  • Service formalité : 01 47 29 43 45
  • Conseiller développement économique : 06 47 53 38 67

Vous pouvez adresser vos questions à la CMA92 par e-mail sur kdias@cma-nanterre.fr
Site internet : www.cma92.fr
 

Chambre de commerce et d'industrie des Hauts-de-Seine

Avec le dispositif "CCI Urgence Entreprise", la CCI Paris Île-de-France accompagne les chefs d'entreprises et les commerçants dans la gestion de crise liée au COVID-19. Des conseillers sont joignables au 01 55 65 44 44 ou sur urgence.entreprise@cci-paris-idf.fr :

  • information : mise en place du télétravail, recours au chômage partiel, gestion des relations avec vos clients, fournisseurs, banques...
  • assistance au montage des dossiers de demande d'aides
  • facilitation des relations avec les administrations : report de charges sociales et fiscales...
     
Direccte Île-de-France

La Direction régionale des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l'emploi d'Île-de-France répertorie les dispositifs d'aide aux entreprises et les modalités pour en bénéficier. Direccte propose également des informations sur l'activité partielle.
Site internet : idf.direccte.gouv.fr

Renseignements complémentaires auprès de la Direction du développement économique

Tél : 01 40 96 71 33
E-mail : activite.economique@ville-antony.fr

Articles recommandés

COVID-19 : les mesures prises par la Ville
Santé

COVID-19 : les mesures prises par la Ville

Le déconfinement se met en place progressivement. La Ville mobilise tous les moyens pour protéger la population tout en assurant la continuité du service public. Lire la suite

COVID-19 : la Ville distribue des masques aux professionnels de santé
Santé

COVID-19 : la Ville distribue des masques aux professionnels de santé

Les masques de protection respiratoire (dits FFP2) et chirurgicaux sont d'une importance cruciale pour protéger les soignants qui luttent contre l'épidémie de COVID-19. Lire la suite

COVID-19 : comment aider ?
Solidarité

COVID-19 : comment aider ?

En cette période d’épidémie, la Ville est très souvent sollicitée par des personnes qui veulent aider. S’il est absolument nécessaire de respecter strictement le confinement, plusieurs... Lire la suite