Actualités

Retour aux actualités
Histoire
Dernière modification le 31/08/2015

Les écoles d'Antony

Antony compte aujourd’hui 26 établissements scolaires. On les désigne quotidiennement le plus souvent sans prêter attention à leurs noms. En cette rentrée, nous avons choisi de nous attarder sur ces personnalités qui prêtent leur patronyme aux établissements scolaires d’Antony…

À défaut d’un autre nom, on désigne généralement les écoles d’après le lieu-dit (école du Noyer Doré) ou la rue (école Jean Moulin, école Adolphe Pajeaud, école Anatole France) où elles se trouvent. Les collectivités peuvent cependant choisir d’attribuer aux établissements scolaires le nom d’une personnalité. Les écoles Ferdinand Buisson, Jules Ferry et Paul Bert (alors en cours de construction) ont ainsi été nommées par décret ministériel en 1932 pour perpétuer le souvenir d’hommes politiques qui ont oeuvré pour l’instruction publique. Par la suite, il a surtout été choisi de rendre hommage à des savants, des gens de lettres et des artistes, comme René Descartes (philosophe, 1596-1650) ou encore Théodore Monod (naturaliste, 1902-2000).

Les connaissez-vous ?

École Edmond Blanguernon
Edmond Blanguernon (1876-1928), poète et inspecteur d’académie, a été cofondateur de la revue mensuelle Le Beffroi, art et littérature modernes fondée à la fin du XIXe siècle et ayant pour but de défendre la culture littéraire nordiste méconnue à cette époque.
École Velpeau
Alfred Armand Louis Marie Velpeau (1795-1867) est un anatomiste et chirurgien français, inventeur du bandage qui porte son nom, la « bande Velpeau ».
École André Chénier
André Marie de Chénier, dit André Chénier, est un poète né le 30 octobre 1762 à Constantinople et mort guillotiné à Paris le 7 thermidor de l’an II à 31 ans.
Collège François Furet
François Furet (1927-1997), historien français, est notamment connu pour ses ouvrages sur la Révolution française.
Collège Henri-Georges Adam
Henri-Georges Adam (1904-1967) est un graveur et sculpteur non figuratif français de la nouvelle école de Paris qui est connu également pour avoir réalisé de nombreuses tapisseries monumentales.
École André Pasquier
André Pasquier (1926-1944) est un jeune résistant antonien mort pour la France à 18 ans. Aîné d’une famille de 4 enfants installée à Antony en 1933, André Pasquier est un élève brillant. En 1941, à quinze ans, il s’engage avec ses camarades scouts dans la Résistance, notamment en distribuant des journaux clandestins. Il participe à la libération d’Antony et à celle de Paris. L’est de la France encore occupé, il décide de participer à sa reconquête. Avec un millier de jeunes volontaires, pour beaucoup des étudiants de grandes écoles, il rejoint fin septembre, clandestinement, la première armée française du général de Lattre. Il trouve la mort le 27 novembre 1944, à la libération de Masevaux.
1881-1882
Les lois Jules Ferry instaurent l’école laïque, gratuite et obligatoire de 6 à 13 ans.
1936
La loi Jean Zay rend la scolarité obligatoire jusqu’à 14 ans.
1959
La réforme Jean Berthoin élève l’âge de la scolarité obligatoire à 16 ans.
1975
La loi René Haby institue le collège unique.

Articles recommandés

Rentrée scolaire
Education

Rentrée scolaire

Les valises sont à peine défaites que les cartables font déjà leur grand retour. Mardi 1er septembre, les élèves ont repris le chemin de l’école, en maternelle, en élémentaire. Cette... Lire la suite

Le Carrousel de l'Art invite le Street Art
Animation
20.09.2015

Le Carrousel de l'Art invite le Street Art

Prenez date : le Carrousel de l'Art aura lieu le dimanche 20 septembre 2015 dans le quartier Saint-Saturnin et sur la place de l'Hôtel-de-Ville. De nombreux créateurs Antoniens exposeront leurs... Lire la suite

Journée du patrimoine : l'agriculture à Antony
Histoire
19.09.2015 au 20.09.2015

Journée du patrimoine : l'agriculture à Antony

Dimanche 20 septembre, c'est la journée du patrimoine à Antony. De nombreuses visites vous permettront de partir à la découverte des monuments antoniens. Cette année, la Ville a choisi de... Lire la suite