Actualités

Retour aux actualités
Santé
Dernière modification le 23/05/2018

Canicule et fortes chaleurs : adoptez les bons réflexes

Une nouvelle vague de fortes chaleurs frappe la région parisienne. Voici quelques conseils à suivre lorsque les températures deviennent très élevées !
 

En cas de canicule, une plateforme téléphonique est à votre disposition : conseils, informations utiles, n'hésitez pas à l'utiliser et à partager le 0800 06 66 66 (fonctionne tous les jours de 9h à 19h). En cas d'urgence, appelez le 15


Les recommandations en cas de chaleur

Une forte hausse des températures peut entraîner des accidents graves, comme la déshydratation ou le coup de chaud. Voici quelques conseils simples à adopter par tous, mais surtout par les personnes fragiles les plus à risques (personnes âgées de plus de 65 ans, personnes handicapées ou malades à domicile, personnes dépendantes, femmes enceintes…) afin de lutter au mieux contre les conséquences de la chaleur :

  • Buvez régulièrement de l’eau sans attendre d’avoir soif ;
  • Rafraîchissez-vous et mouillez-vous le corps (au moins le visage et les avants bras) plusieurs fois par jour ;
  • Mangez en quantité suffisante et ne buvez pas d’alcool ;
  • Évitez de sortir aux heures les plus chaudes et passez plusieurs heures par jour dans un lieu frais (cinéma, bibliothèque municipale, supermarché, musée…) ;
  • Évitez les efforts physiques ;
  • Maintenez votre logement frais (fermez fenêtres et volets la journée, ouvrez-les le soir et la nuit s’il fait plus frais) ;
  • Pensez à donner régulièrement de vos nouvelles à vos proches et, dès que nécessaire, osez demander de l’aide.

Par ailleurs, le CLIC (Centre local d’information et de coordination gérontologique), service du CCAS (Centre communal d’action sociale), propose aux personnes âgées de bénéficier d’appels téléphoniques durant toute la période estivale. Cliquez ici pour en savoir plus !


Les risques pour la santé

Chacun d'entre nous est menacé, même les personnes en bonne santé. Le danger est plus grand pour les personnes âgées, les personnes atteintes de maladie chronique ou de troubles de la santé mentale, les personnes qui prennent régulièrement des médicaments, et les personnes isolées. les sportifs et les personnes qui travaillent dehors doivent particulièrement faire attention à la déshydratation et au coup de chaleur. Veillez aussi sur les enfants.

Coup de chaleur

Lors d’une exposition trop longue au soleil, la température du corps s’élève, la peau est sèche et brûlante. Sans traitement, des douleurs musculaires puis des troubles du comportement surviennent. Premier geste : l’appel des secours au 15. Ensuite, la victime doit être déshabillée et installée dans un endroit frais, aspergée d'eau fraîche associée à un courant d'air. Attention, il ne faut pas la baigner dans une eau trop froide.

Insolation

L'insolation résulte directement de l'irradiation solaire sur la tête et la nuque. Ses symptômes ? Une impression de chaleur sur le visage, puis des céphalées avec impression de malaise, oppression thoracique, tachycardie, nausées. Les enfants y sont plus sensibles. La prévention repose sur le port d'un chapeau de couleur blanche. En cas d'insolation, il faut se mettre à l'ombre, et se rafraîchir en plaçant des sacs de glaçons sur les cuisses et les bras. Si les symptômes s'aggravent ou persistent, il faut appeler les secours au 15.

Déshydratation

Il s'agit d'une urgence qui nécessite l'intervention des secours (15). La déshydratation se manifeste par une soif intense, la sécheresse de la peau et des muqueuses, une perte de poids supérieure à 5%, une fatigue extrême et des vertiges. Les personnes âgées et les enfants y sont particulièrement sensibles.

Coup de soleil

Votre peau devient rouge et douloureuse, vous avez sûrement attrapé un coup de soleil. Survenant quelques heures après l'exposition, cette brûlure induite par les rayons ultraviolets (UV) disparaît dans les jours qui suivent. Sa gravité dépend du type de peau, de la durée et de l'intensité d'exposition ainsi que de sa localisation. Pour la prévenir, appliquez des crèmes solaires protectrices. En cas de coup de soleil, mettez-vous à l’ombre, buvez en abondance et appliquez une émulsion spécifique pour les brûlures. En cas de brûlure grave, consultez un médecin.

Protection des yeux

Si les rayons du soleil bronzent la peau, ils peuvent aussi "bronzer " les yeux ! Les ultra-violets absorbés par le cristallin contribuent à accélérer la formation de cataracte, laquelle empêche progressivement la lumière d’atteindre la rétine. Des verres solaires d’excellente qualité, bloquant au moins 90 % des UVA et 95 % des UVB, sont donc indispensables.

Hydrocution

Le refroidissement brutal appelé choc thermique ou hydrocution, est un accident fréquent l'été, souvent occasionné par une trop grande différence de température entre la peau et l'eau. Le risque ? Une perte de connaissance dans l'eau et donc une noyade. Quelques signes peuvent précéder l'hydrocution : maux de tête, crampes... Tout nageur doit alors sortir de l'eau le plus rapidement possible. D’une manière générale, entrez dans l’eau de manière progressive, particulièrement lorsqu’elle est froide et que la baignade fait suite à une exposition au soleil.

Renseignements complémentaires auprès du Ministère de la Santé

Site internet : www.sante.gouv.fr
Plateforme d'information : 0800 06 66 66 (fonctionne tous les jours de 9 h à 19 h)