Actualités

Retour aux actualités
Histoire
Dernière modification le 24/04/2015

Georges Suant, le bâtisseur

Il fut maire d’Antony de 1955 à 1977. Georges Suant et ses équipes auront fait face à une augmentation galopante de la population antonienne, passée de 24 500 habitants en 1955 à 58 000 habitants en 1977. Le nombre d’équipements construits sous ses mandatures a été considérable. Portrait d’un maire bâtisseur.

Roubaix, 28 février 1913, Georges Suant démarre son histoire. Ce fils d’un négociant en métaux va mener de brillantes études à Tourcoing, puis à Paris. Professeur de lettres à partir de 1944, il est nommé au lycée Descartes d’Antony en 1958. Il le restera pendant dix années. Sa carrière politique, elle, débute en 1947, quand il devient conseiller municipal d’Antony sous le mandat d’André Blaise (1947-1955). En 1955, Georges Suant est élu maire d’Antony avec l’appui du RPF et des indépendants.

Réélu à trois reprises

Ce fonceur, homme de caractère et humaniste selon ses collaborateurs d’époque, sera réélu en 1959 sous l’étiquette « Divers gauche », puis en 1965 et en 1971. En 1965, il devient aussi président du Conseil général (grâce aux voix centristes et gaullistes). En 1977, il perd la mairie, sans doute à cause d’un programme d’urbanisme un peu démesuré. Mais entre 1955 et 1977, quelle transformation de la ville ! Un mot du contexte : les années 1950 et 1960 sont celles d’une reconstruction rapide de la région parisienne. Face à la hausse rapide de la population, il fallait construire vite, parfois au détriment de la restauration du patrimoine ancien.

Des équipements par dizaines

En vingt ans, à Antony, de nombreuses écoles primaires et maternelles furent bâties, trois collèges, un lycée (qui ouvre en 1958), des crèches (6 !), un grand stade, cinq gymnases scolaires et un centre sportif, un parc des sports, deux centres de loisirs, une piscine municipale, le théâtre Firmin Gémier (1966), l’Hôtel de Ville (1969), la Cuisine centrale, et des milliers de logements sociaux, dont le Grand Ensemble Massy-Antony… Les résidences des Prés, Guillebaud, Lavoisier, des Bas-Graviers, les immeubles du quartier Pajeaud, poussent pendant cette période. Des acquisitions sont faites pour les enfants, comme le centre maritime de Kerjouanno acheté en… 1969. C’est aussi sous une mandature de Georges Suant qu’est créé le centre médico-pédagogique du parc Heller et le centre d’aide par le travail Jacques Monod. Tel un chef d’entreprise, en 1971, Georges Suant et son équipe lancent la zone d’activité industrielle, qui connaîtra ensuite un grand développement. Le 16 septembre 1993, retiré de la vie politique depuis de nombreuses années, Georges Suant décède subitement. Le 3 décembre suivant, le Conseil municipal modifie l’appellation du grand stade municipal des sports et de la rue le longeant. Ils portent depuis le nom de Georges Suant, infatigable maire bâtisseur.

28 février 1913

Naissance de Georges Suant à Roubaix.

4 mars 1955

Georges Suant élu maire d’Antony.

1965

Réélu maire d’Antony et président du Conseil général.

16 septembre 1993

Décès de Georges Suant à Cosne-Cours-sur-Loire.

3 décembre 1993

Le stade des sports municipal devient le stade Georges Suant.

Articles recommandés

Passeport biométrique
Ma mairie

Passeport biométrique

Devant l’affluence des demandes de passeport, la Ville rappelle aux personnes disponibles uniquement les mardis soir ou samedis matin, qu’un délai minimum de 6 semaines est nécessaire pour... Lire la suite

Mémoire arménienne, entre Orient et Occident
Histoire
28.11.2015

Mémoire arménienne, entre Orient et Occident

Dans le cadre de la commémoration du centenaire du génocide arménien, la Ville d’Antony et le Club Franco-Arménien d’Antony vous proposent un important programme de manifestations... Lire la suite

Les Hauts-de-Seine dans la Grande Guerre
Histoire
15.09.2014 au 29.05.2015

Les Hauts-de-Seine dans la Grande Guerre

Exposition de commémoration du centenaire de la Première Guerre. Les archives exposées donneront un aperçu du déroulement et de l’impact de la Première Guerre mondiale dans les différentes... Lire la suite