Actualités

Retour aux actualités
Histoire
Dernière modification le 25/01/2016

RD920

La route départementale 920 qui traverse Antony fait partie d’un axe historique entre Paris et le sud de la France. L’artère, aujourd’hui en rénovation à Antony, a joué un rôle économique majeur au fil des siècles.

Elle adopte un nouveau look. La route départementale 920, qui traverse Antony du nord au sud, fait l’objet d’importants travaux de rénovation menés par le Conseil départemental des Hauts-de-Seine. Objectif : créer un boulevard urbain à la circulation plus fluide. C’est une nouvelle étape dans l’histoire de cette route séculaire. Cette voie empierrée depuis l’Antiquité forme au Moyen Âge et à l’époque moderne une colonne vertébrale commerciale entre Paris et Orléans, ainsi qu’entre la Seine et la Loire, deux fleuves très utilisés pour le transport de marchandises. C’est en raison de ce rôle stratégique que l’État accorde, depuis François Ier, de constantes attentions à cette route dite « royale » ou « nationale » selon les époques. Dans les années 1890, une ligne de tramway est construite en bordure de la chaussée. L’Arpajonnais, train brinquebalant fonctionnant au charbon, permet de relier les Halles de Paris à Arpajon. Des maraîchers s’installent le long de l’artère pour transporter leur marchandise. La route d’Orléans concentre une partie de l’activité économique au point que l’agglomération qui la borde, faite d’auberges, de commerces et de services, concurrence en taille le village ancien d’Antony autour de l’église.

Flot de voitures

Cette voie et son train favorisent l’essor démographique, notamment grâce à l’électrification de la ligne, au début du XXe siècle : à partir de 1922, le tramway dessert six stations d’Antony tous les quarts d’heure. Cette fréquence importante convainc certains habitants d’emménager dans de nouveaux lotissements. Alors que les néo-Antoniens effectuent le trajet vers la capitale pour aller travailler, les Parisiens en mal de campagne font le chemin inverse le week-end. Malgré de meilleures conditions de voyage, des autobus remplacent les tramways en 1937. L’essor de l’automobile contribue ensuite à l’explosion du trafic. « Un service d’ordre important est nécessaire les dimanches soir et les jours de fête pour canaliser le flot des automobiles qui ramènent vers la ville des Parisiens enivrés d’air pur », relate un chercheur en 1950 dans son mémoire sur l’évolution urbaine d’Antony. Dans les années 1950 et 1960, la création d’autoroutes pour relier Paris au sud de la France atténue la vocation interrégionale de la route d’Orléans. Le trafic y demeure néanmoins très dense en raison de son rôle dans la desserte de la banlieue. De quoi justifier la rénovation menée par le Conseil départemental.
XVIe siècle
Réaménagement de la route sous le règne de François Ier.
1893
Mise en service du tramway l’Arpajonnais, qui transporte jusqu’à 300 voyageurs, dont 150 assis.
1901
L’Arpajonnais est électrifié uniquement entre la Porte d’Orléans et Antony. Il devient alors la ligne 88.
1940
Plusieurs centaines de milliers de réfugiés empruntent la route nationale 20 pour fuir la guerre depuis Paris vers le centre de la France. Résultat : une file de six à huit rangées de voitures sur plus de 30 km.
1944
La 2e division blindée du général Leclerc libère Antony. Une colonne entre par la route nationale 20, l’autre par l’ancienne route de Chartres.
2011
Début du réaménagement de la route, devenue départementale 920, par le Conseil départemental.

Articles recommandés

Rues, voies, places
Histoire

Rues, voies, places

Les noms attribués aux rues d’Antony ne sont pas tombés du ciel. Ils ont une histoire ! Si, aujourd’hui, le conseil municipal est compétent pour baptiser les voies publiques, cela n’a pas... Lire la suite

Prix des lecteurs des médiathèques 2016
Médiathèques
28.05.2016

Prix des lecteurs des médiathèques 2016

À vous de jouer (et surtout de lire) ! Les équipes des médiathèques d'Antony ont dévoilé la sélection des titres du Prix des lecteurs d'Antony 2016. Lisez les ouvrages dès maintenant et... Lire la suite

9e Gala des Arts Martiaux
Sport
07.02.2016

9e Gala des Arts Martiaux

Avis aux amateurs de sports de combat et de démonstrations spectaculaires ! Le 9e Gala des Arts martiaux aura lieu le dimanche 7 février à 14 h au complexe sportif Eric Tabarly. Un show... Lire la suite