Actualités

Retour aux actualités
Histoire
Dernière modification le 03/06/2019

Institution Sainte-Marie : cinq décennies en cœur de ville

L'institution Sainte-Marie, administrée par la congrégation religieuse des marianistes, célèbre son 50e anniversaire. Ce mastodonte scolaire de plus de 3 000 élèves prolonge une histoire nouée à Antony à la fin du XIXe siècle.
 

Impossible de la manquer lorsqu’on traverse le centre-ville : l’imposante institution Sainte-Marie fait face à la gare RER depuis cinquante ans. Ce demi-siècle ne doit pas occulter l’histoire plus ancienne tissée entre Antony et la congrégation marianiste : trois frères y fondent une première école gratuite en 1897, sur le même site qu’aujourd’hui. Son succès est si rapide qu’elle compte 64 élèves en 1900. Les lois de séparation de l’Église et de l’État marquent toutefois un coup d’arrêt à son développement. Les marianistes quittent alors la commune en 1903. Certains se fondent dans la vie civile locale pour rouvrir l’école en 1905, dirigée par du personnel sécularisé.

Rue Monceau à Paris

Son destin est chamboulé à l’orée des années 1960. À Paris, les 1 200 élèves de l’établissement marianiste de la rue Monceau, dans le VIIIe arrondissement, étudient dans des locaux étriqués. Après avoir songé à une reconstruction ou un agrandissement, l’équipe dirigeante cherche un autre site pour bâtir un nouveau bâtiment. La revente des terrains de la rue Monceau à EDF doit permettre d’ouvrir une école dans la banlieue sud, là où l’archevêché souhaite construire un nouveau collège. L’histoire qui lie les marianistes à Antony plaide pour la ville. Son positionnement stratégique à proximité des axes de communication et de l’université d’Orsay également. Rapidement une collaboration s’établit avec deux autres établissements d’Antony situés rue Mounié : Saint-Jean Eudes et l’Institution La Croix. Après leur fusion avec l’Institution Sainte-Marie dans les années 1970, on parlera alors de Sainte-Marie-La Croix.

Rayonner par son influence

Le nouveau collège est imaginé par le Père de Miscault. Il entend ne pas seulement réaliser un « collège type mais un centre de jeunes pouvant rayonner par son influence culturelle, religieuse et artistique », selon ses propos repris dans le livre du professeur d’histoire Michel Canet, Sainte-Marie d’Antony, un chemin de liberté, édité pour cet anniversaire. L’école doit être ouverte sur la ville et son environnement. Les marianistes déploient de grandes ambitions : 30 000 m2 de bâtiments, sous-sols et terrasses compris, sur un terrain de 25 000 m2. D’abord conçu pour 800 élèves, l’établissement est finalement appelé à accueillir 1 200 élèves, 400 dans le premier cycle sur la rue Persil, 800 dans le second, rue de l’Abbaye. On y prévoit une bibliothèque, une piscine, des salles de sport, une salle équipée pour le cinéma, les concerts, le théâtre, une chapelle… Après deux ans de travaux, l’inauguration de la chapelle marque la fin des travaux. œ

En dates

  • 1897 : trois frères marianistes ouvrent une première école à Antony
  • 1964 : la Société de Marie (Marianistes) décide de construire à Antony un nouveau collège
  • 1968 : première rentrée scolaire officielle, le 27 septembre
  • 1969 : inauguration, le 14 juin, de la chapelle marquant la fin de la construction de l’institution Sainte-Marie

Articles recommandés

Budget participatif 2019 : découvrez les 19 projets lauréats
Démocratie

Budget participatif 2019 : découvrez les 19 projets lauréats

Du 4 au 25 novembre 2019, 36 projets seront soumis au vote des habitants dans le cadre de la deuxième édition du budget participatif antonien. Ils seront sélectionnés en fonction de leur... Lire la suite

Concours des maisons et balcons fleuris : inscrivez-vous dès maintenant !
Animation
15.04.2019 au 05.07.2019

Concours des maisons et balcons fleuris : inscrivez-vous dès maintenant !

Avis aux jardiniers amateurs d'Antony ! Comme chaque année, la Ville organise un grand concours de jardinage qui récompensera les balcons et extérieurs de maison les mieux mis en valeur depuis... Lire la suite

Couleurs et matières d'Ukraine, à la Maison des Arts
Exposition
19.06.2019 au 28.07.2019

Couleurs et matières d'Ukraine, à la Maison des Arts

Pour clôturer sa saison 2018-2019, la Maison des Arts donne Carte Blanche à l’artiste locale Anne Yeremiyew et vous propose une exposition de peintures ayant principalement pour thème la nature. Lire la suite