Actualités

Retour aux actualités
Sécurité
25.11.2020
Dernière modification le 05/01/2021

Violences à l'égard des Femmes : des contacts pour vous aider

La période de confinement est critique pour les femmes victimes de violences. À l’occasion de la Journée Internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des Femmes, le 25 novembre, la Ville a recensé les outils et contacts vitaux, à destination des victimes ou témoins de violences faites aux femmes. N'hésitez pas à demander de l'aide.
 

Les violences physiques, sexuelles et psychologiques sont interdites et punies par la loi. Pendant le confinement, en cas de danger les femmes victimes de violences peuvent quitter le domicile sans attestation pour porter plainte, se mettre à l’abri, obtenir de l’aide.

Violences faites aux femmes


En cas d'urgence et de danger immédiat

  • Appelez la police/gendarmerie au 17 (accessible 24h/24, 7j/7).
  • En cas de difficulté pour appeler en toute confidentialité, contactez le numéro d'urgence 114 par SMS : vous communiquerez par écrit avec un-e correspondant-e (accessible gratuitement 24h/24, 7j/7).
  • Si vous vivez des violences conjugales et que vous souhaitez fuir, vous pouvez appeler le 115 (hébergement d’urgence) et expliquer les violences que vous vivez.
  • Vous pouvez désormais donner l'alerte dans une pharmacie qui alertera tout de suite les forces de l'ordre. Si le conjoint violent est présent dans l'officine, vous pouvez utiliser le code "Masque 19" devant le pharmacien.

Pour un Conseil ou une écoute anonyme, gratuite et confidentielle

  • Le 3919 «  Femmes Violences Information » : accessible du lundi au dimanche de 9h à 21h.
  • Le tchat de l’association « En avant toute(s) », commentonsaime.fr : il s’adresse aux femmes victimes de violences conjugales, avec un focus sur les  jeunes femmes, et permet d’échanger, d’obtenir des conseils et d'être orientée. Il est ouvert 7j7 de 10 h à 21h.
  • En cas de violences sexuelles, appeler le 0 800 05 95 95 : du lundi au vendredi de 09h à 19h.
  • Ligne d’écoute pour les femmes victimes de violences en situation de handicap : 01 40 47 06 06, le lundi de 10h à 13h et de 14h30 à 17h30 et le jeudi de 10h à 13h. Les femmes déficientes auditives peuvent écrire sur le mail : ecoute@fdfa.fr
  • Pour les enfants (co)victimes de violences : appeler le 119, numéro gratuit 24h/24, 7J/7.
     

 


Pour échanger par chat confidentiel avec un ou une policière ou gendarme

Mise en place par le Gouvernement, une plateforme est en ligne, arretonslesviolences.gouv.fr, pour signaler de manière anonyme, sécurisée et gratuite les violences sexuelles et sexistes, pour indiquer des violences et pouvoir bénéficier d’assistance et de conseils.
Elle est active 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7. Elle permet de dialoguer avec des policiers formés. Chacun peut diriger les victimes de violences conjugales vers cette plateforme, c’est le canal à privilégier.


Associations de lutte contre les violences faites aux femmes


Association d’aide aux victimes

  • INAVEM : Fédération nationale des associations d’aide aux victimes : www.inavem.org

Associations de protection de l’enfance 

  • La Voix De l’Enfant : 01 56 96 03 00
  • L’enfant Bleu – Enfants maltraités : 01 56 56 62 62
  • Colosse aux pieds d’argile : 07 50 85 47 10
  • Stop maltraitance / Enfance et Partage : 0 800 05 1234

 Prise en charge des auteurs de violences conjugales

À la demande du Secrétariat aux Droits des Femmes et à l'Égalité, la Fédération Nationale des Association et Centres pour Auteurs de Violences a mis en place un numéro vert dédié aux auteurs de violences conjugales : 08 019 019 11.

Si vous ne contrôlez pas votre violence, vous pouvez vous faire aider pour changer de comportement, enrayer la récidive et protéger votre famille et la société.

La Ville va adhérer au centre Hubertine Auclert

Organisme associé de la Région Ile-de-France, le Centre Hubertine Auclert est le centre francilien pour l’égalité femmes-hommes. Il a pour principaux objectifs la promotion de l'égalité entre les femmes et les hommes et la lutte contre les violences faites aux femmes. L'adhésion de la Ville au centre sera à l'ordre du jour du Conseil municipal du jeudi 3 décembre 2020.

Articles recommandés

COVID-19 : le couvre-feu débute désormais à 18h
Santé

COVID-19 : le couvre-feu débute désormais à 18h

Le 14 janvier 2021, le Premier ministre a annoncé la mise en place d'un couvre-feu à compter de 18h à partir du samedi 16 janvier et pour 15 jours minimum. Lire la suite

COVID-19 : qui appeler si vous avez besoin de soutien psychologique ?
Santé

COVID-19 : qui appeler si vous avez besoin de soutien psychologique ?

La situation de confinement peut être source de détresse pour certaines personnes. Si vous avez besoin de parler, plusieurs dispositifs d’écoute restent disponibles pendant le confinement. Lire la suite