Actualités

Retour aux actualités
Santé
23.05.2022 au 15.06.2022
Dernière modification le 11/05/2022

La ville agit contre la précarité menstruelle

À l’occasion de la Journée mondiale de l’hygiène menstruelle le 28 mai, la Ville se mobilise et met en place une série d’actions afin de briser le tabou des règles, sensibiliser les jeunes et proposer des protections hygiéniques gratuites. En France, près de deux millions de femmes ne peuvent pas se procurer de serviettes ou de tampons faute de moyens financiers suffisants.règles

« Sang pour sang règles »

C’est le titre de l’exposition créée par le Centre Hubertine-Auclert qui s’installera dans différents lieux municipaux. Elle comporte douze panneaux, illustrés par la dessinatrice de BD Mirion Malle, avec des explications sur les règles mais aussi un quizz, des chiffres et des QR codes permettant d’accéder à des contenus bonus. L’objectif : comprendre les règles, de déconstruire des idées reçues pour briser un tabou qui a des conséquences
sociales chez ces jeunes. Ces affiches prendront place :

  • du 23 au 28 mai au 11 Espace Jeunes
  • du 30 mai au 5 juin au Centre culturel Ousmane Sy
  • du 6 au 12 juin à la médiathèque Anne Fontaine.
Des distributeurs en libre accès

« Le sport est un moment redouté par les jeunes filles lorsqu’elles ont leurs règles, explique Brenda Njitchoua, responsable d’Antony GR. J’ai constaté plusieurs fois l’absence de gymnastes parce qu’elles en avaient honte ou n’avaient pas les protections nécessaires. » Pour pallier ces situations, la Ville déploiera des distributeurs de protections menstruelles dans divers équipements permettant d’accéder gratuitement à des tampons et des serviettes jetables. Ces distributeurs contribueront à banaliser les règles et à ouvrir un dialogue entre les filles et les garçons. Ils sensibiliseront aussi au syndrome du choc toxique (SCT), encore aujourd’hui peu connu. La Ville en installera tout d’abord trois au 11 Espace Jeunes, au Centre culturel Ousmane Sy et au gymnase La Fontaine – Arnaud Beltrame.

Une collecte pour aider

Afin de répondre concrètement aux besoins des femmes et des jeunes filles en situation de précarité, le Centre communal d’action sociale organise une collecte de produits d’hygiène intime. Du 23 mai au 4 juin, les
Antoniens pourront déposer des serviettes hygiéniques jetables ou réutilisables, des culottes menstruelles, des tampons ou des coupes menstruelles au 11 Espace Jeunes, dans les médiathèques, au Centre culturel Ousmane Sy et au CCAS. Les dons seront ensuite envoyés à des associations telles que les Femmes relais ou le Secours populaire pour être redistribuées aux plus démunies.

Pour en savoir plus, cliquez ici.