Actualités

Retour aux actualités
Histoire
Dernière modification le 27/02/2014

Retour sur la création du RER B

Il fait partie des meubles, pourrait-on dire. Des milliers d’Antoniens prennent chaque jour le RER B, entre utilité et déboires. Retour sur ses débuts.

Historiquement, le RER B a longtemps porté un autre nom : la « ligne de Sceaux ». Ce chemin de fer innovant, conçu par l’ingénieur Jean-Claude Arnoux, fut ouvert au public le 23 juin 1846. Il était alors expérimental. Avec une fréquence de deux heures, il reliait sur une voie unique la banlieue sud de Paris à l’embarcadère d’Enfer… actuelle station Denfert-Rochereau. En juillet 1854, un embranchement raccorde Bourg-la-Reine à Orsay : l’ancêtre du RER B passe alors par Antony ! La ligne sera ensuite prolongée vers Saint-Rémy-lès-Chevreuse.

Les gros travaux des années 30

C’est la compagnie du Paris-Orléans qui exploitait alors la ligne. En 1891, le matériel Arnoux est abandonné, remplacé par des locomotives à vapeur à grande adhérence. Quatre ans plus tard, cette ligne de chemin de fer pénètre jusqu’à la gare du Luxembourg via la station Port-Royal. Le trafic augmente à bon train, passant de 1,8 million de voyageurs par an en 1891 à 11,6 en 1919, avant de s’écrouler dans les années 30 (15 millions en 1930, 8 en 1937). La crise est passée par là, tout comme l’état déplorable du matériel et les retards incessants, alors que se développent l’automobile et les tramways électriques. Évidemment, la problématique du rail avec celle de la route est posée. Au début des années 30, le passage à niveau de la Croix-de-Berny est remplacé par un pont, pour ne plus entraver la circulation sur la route de Versailles. L’enterrement des voies au niveau du passage à niveau de la rue de la Mairie (actuelle rue Auguste Mounié) est un autre gros œuvre. À cette occasion, la gare fut modernisée.

5,3 km et 5 stations

Nous sommes en 1938 quand cette ligne de Sceaux commence – tardivement – à être électrifiée (cela est réclamé dès les années 1910). Elle passe aux mains de l’ancêtre de la RATP, la Compagnie du métropolitain de Paris. Le trafic repart alors en trombe (16,8 millions de voyageurs en 1938, 22 en 1940, près de 47 en 1944). La suite ? Vous la devinez. La ligne de Sceaux sera prolongée jusqu’à Châtelet en 1977, on parle alors de RER B, et l’interconnexion en gare du Nord est effective en 1983. Au total, 5,3 km traversent aujourd’hui Antony, avec cinq gares : Parc de Sceaux, Croix-de-Berny, Antony, Fontaine-Michalon, Les Baconnets. À laquelle descendez-vous ?
1846
Naissance de la ligne de Sceaux, dont Jean-Claude-Républicain Arnoux fut à l’origine. On lui doit l’invention des trains articulés qui parcourent à grande vitesse des courbes de très petit rayon.
1854
La ligne passe pour la première fois à Antony.
1931-32
Travaux de suppression du passage à niveau de la gare d’Antony.
1959-60
D’importants travaux ont lieu dans la tranchée d’Antony, avec la reconstruction du revêtement en béton armé.
1977
La ligne de Sceaux devient la ligne B du RER (réseau express régional). Trois ans plus tard, c’est l’arrivée des trains « bleu-blanc-rouge », remplaçant les rames Z.

Articles recommandés

9e concours de bande dessinée
Temps libre

9e concours de bande dessinée

Tout au long du week-end des 17 et 18 mai, Antony et tous ses établissements culturels vivront à l’heure de la bande dessinée. La 11e édition du festival Des Bulles dans la Ville sera placée... Lire la suite

Assainissement
Environnement

Assainissement

La Communauté d’agglomération des Hauts-de-Bièvre (CAHB) met en place un numéro unique - le 09 77 40 30 30 - pour répondre à toutes vos questions en matière d’assainissement.... Lire la suite

Conseil des Seniors
Démocratie

Conseil des Seniors

Dégagé(e) de toute obligation professionnelle, vous êtes intéressé(e) par la vie de la commune et vous disposez d’un peu de temps libre ? Devenez membre du Conseil des seniors d’Antony ! Lire la suite