Le document du mois

Dernière modification le 18/12/2020

Chaque mois, les Archives communales vous dévoilent des documents choisis parmi les fonds d'archives qu'elles conservent qui témoignent de la richesse du patrimoine historique antonien.


Décembre 2020 : Auguste Mounié décédait il y a 80 ans, le 3 décembre 1940

Elu maire d’Antony en 1912, Auguste Mounié décède subitement à l’âge de 67 ans dans son bureau de l’hôtel de ville. Une foule de personnalités et d’Antoniens lui rendent un dernier hommage le 6 décembre 1940, jour de ses obsèques. Le 2 février 1941, et non pas le 3 comme l’indique l’arrêté préfectoral du 21 avril 1941, le conseil municipal décide « de donner son nom à l’une des artères principales d’Antony » et de « dénommer Place Auguste Mounié la place de la Mairie ».

Extrait du registre des délibérations
Cet extrait du registre des délibérations fait le récit des derniers instants de M. Mounié

Affiche d&aposavis à la population
 

Cortège funèbre
 

Avis d&aposobsèques
 

Carte de visite


Novembre 2020 : l’inauguration officielle du monument érigé à la mémoire des citoyens d’Antony morts pour la France  (Guerre 1914-1918) 

Ce dimanche 17 juin 1923, le temps est maussade, comme le relate un article paru dans La Voix des communes du 23 juin. Aux environs de 15h30, Auguste Mounié, maire d’Antony, monte à la tribune et prend la parole : « J’ai l’honneur, au nom de la ville d’Antony, de recevoir le Monument élevé à la Mémoire des Soldats Morts pour la Patrie ».  Le monument est l’œuvre du statuaire et graveur en médailles Julien-Louis Mérot. Édifié place des Écoles, à l’emplacement de l’actuelle place Auguste Mounié, il est déplacé au cimetière communal en 1999. Une copie en bronze de la statue représentant, sous les traits d’une femme, la Victoire Affligée (Victoria Moerens) est élevée place de l’hôtel de ville en 2000.

Crédits photographiques - ©DR

Auguste Mounié

Monument aux morts

Discours de A. Mounié

Arrêté