Centre aquatique Pajeaud

La première pierre du nouveau centre aquatique situé dans le quartier Pajeaud a été officiellement posée le 4 juillet 2016. Il comprendra une piscine, une fosse de plongée et un espace détente. Ouverture prévue en mars 2018.

Complexe aquatique PajeaudDemain, il sera possible d'imiter Jean-Marc Barr à Antony. À l’image du héros du film Le Grand Bleu, vous pourrez nager avec ou sans bouteilles dans une fosse de plongée. Attenante à une piscine, elle formera avec celle-ci un nouveau centre aquatique installé entre les immeubles en chantier des terrains de l’ex-IUFM et le collège Anne Frank. Nager, plonger, se détendre… Voilà les trois possibilités qui seront offertes aux usagers de ce complexe, conçu par le cabinet BVL architecture, qui remplacera celui des Iris, fermé depuis juillet 2016. L’espace piscine, construit par Vallée Sud-Grand Paris, sera composé de deux bassins. Un premier, d’une surface de 525 m2, comptera huit couloirs de 25 m pour de la nage sportive. Le second, de 180 m2, sera dédié à l’apprentissage ludique. Les usagers y profiteront notamment d’une banquette massante de cinq places. Un autre espace, consacré au bien-être, comprendra deux saunas de huit à dix places. Un solarium invitera aussi à se reposer à l’extérieur.

Découvrir la plongée

Ces nouveaux services seront complétés par la fosse de plongée portée par la Ville. D’une profondeur de 20 m, elle a été conçue en s’inspirant des édifices du même type existant en France et grâce à l’expertise de la Fédération française d’études et de sports sous-marins. Cet équipement profitera aux clubs de plongée des alentours, puisqu’il n’en existe pas d’autres dans le sud de l’Île-de-France. Des formations et passages de niveau 1 de plongeur (les suivants se réalisent en milieu naturel) y seront proposés. La Ville souhaite aussi permettre aux Antoniens de découvrir la discipline, que ce soit en bouteille ou en apnée. Des professionnels (policiers, militaires…) viendront également s'y entraîner. Le coût du centre s’élève à 16,5 M€ HT, dont 4,5 M€ HT pour la fosse. Le projet bénéficie de subventions du Conseil départemental, de la Région et du Centre national pour le développement du sport.

Renseignements auprès du service Aménagement urbain

Tél. : service aménagement urbain : 01 40 96 72 68

Photos du chantier

Cliquez ici pour découvrir les photos du chantier !

2 questions à Gilles Le Lamer, conseiller municipal délégué au sport

Pourquoi construire une fosse de plongée ?

La piscine des Iris était vétuste. Son remplacement par un nouvel équipement nautique a donc été envisagé en 2009. Parallèlement, les services de la Ville avaient constaté que les deux clubs de plongée antoniens, regroupant environ 250 plongeurs, disposaient de conditions de pratique limitées : leur entraînement en piscine se déroulait par 2 m de fond, à moins qu’ils ne se déplacent dans la fosse de plongée de Chartres ou de Villeneuve-la-Garenne. Il n’existe que neuf équipements de ce type actuellement en France et aucun dans le grand Sud parisien, qui compte plus de 35 000 licenciés répartis dans près de 450 clubs. Il nous est apparu utile de répondre à ces préoccupations.

À quoi ressemblera ce futur centre aquatique ?

Il comportera à la fois une piscine comprenant un bassin d’apprentissage avec quelques équipements ludiques, un bassin de compétition de huit couloirs de 25 m, deux saunas, un solarium et une fosse de plongée de 20 m. Cette dernière est composée d’un bassin de 20 m par 8 m avec plusieurs paliers (1,20 m, 2 m, 3 m, 6 m et 12 m), ainsi que d’un tube de 6 m de diamètre et 20 m de profondeur. La Ville en assurera la gestion et la fosse sera occupée par les clubs antoniens et franciliens. Elle sera aussi accessible à tout public pour des baptêmes, formations ou initiations sous le contrôle de moniteurs diplômés.

Un autre programme

Le Département porte un autre projet de nouvelle piscine au nord de la ville. La Grenouillère, en lisière du parc de Sceaux, est actuellement composée de bassins extérieurs ouverts uniquement l’été. À partir de 2022, elle comptera aussi un espace aquatique intérieur, avec bassins ludiques et zones de détente. Le Conseil départemental a annoncé qu’il allait consacrer une enveloppe de plus de 75 M€ à ce futur équipement et au parc nautique de l’Île-de-Monsieur à Sèvres.