Crazy kick

Dernière modification le

Crazy Kick est un jeu de Reiner Stockhausen paru en 2011 chez Oya. Cet auteur se distingue par la création du Ligretto et plus récemment d’Orléans dans un style très différent.  

Les joueurs incarnent seuls ou à plusieurs une équipe de foot à laquelle ils vont essayer de faire marquer des buts. Pour cela, ils vont faire progresser le ballon sur le terrain en se faisant des passes jusqu’à l’attaquant capable de planter un but.

Les joueurs se partagent les cartes de l’équipe qu’ils constituent. Sur ces cartes sont indiqués le nom du joueur qui a la balle et le footballeur à qui il peut faire une passe pour avancer vers le but adverse. Il est également inscrit le nom d’un joueur adverse susceptible d’intercepter la passe pour repartir dans l’autre sens. On retrouve le principe du Ligretto dans Crazy kick. Les joueurs retournent à toute vitesse des cartes jusqu’à en obtenir une qui leur servent à contrer l’adversaire ou à avancer.

Il est bien sur permis et (très) fortement conseillé de crier les noms des joueurs que l’on cherche. D’une part cela les fait venir plus vite, mais cela déconcentre l’adversaire. J’ai découvert ce jeu d’après les conseils d’un joueur adepte des jeux de stratégie complexe qui voulait me faire une surprise. J’ai vu pendant nos parties, des gens détestant le football, se transcender pour zlatanner (c’est de circonstance) ses adversaires d’une reprise en plein lucarne.

Ce jeu décuple les passions et libère adrénaline et bonne humeur. Prêt pour la première mi-temps ?

Arthur - mai 2015