Dice Forge

Dernière modification le 24/10/2017

Dice forge est un jeu de Dice crafting publié en 2017 par RégDice forgeis Bonnessée qu’on ne présente plus (Seasons, Himalaya/Lords of Xidit). Le jeu a été édité chez Libellud qui a été fondé par M. Bonnessée en personne, et qui a pour trophée le Spiel des Jahres 2010 avec Dixit.

Le dice crafting, quoi qu’est-ce ?

Cela vient de l’anglais  « Dice » qui veut dire « dé » et de « craft » qui signifie « fabriquer ». En clair, le dice crafting est la fabrication de dés. Après le deck building et la création de pioche/deck (Star realms, Dominion…), et le bag building et la création de sac de pioche (Orléans, Hyperborea…), voici une nouvelle mécanique des plus intéressantes. L’esprit originel est toujours là : améliorer son matériel (sac, pioche, dé..) pour développer sa stratégie et augmenter ses chances de faire de meilleurs tirages qu’en début de partie. La structure du dé supporte des faces interchangeables. Ainsi, on peut faire varier les faces (et donc les résultats) pendant la partie afin de développer sa stratégie. Les changements se font facilement par un simple levier avec la nouvelle face.

Dés à construireDans Dice forge, les joueurs incarnent des héros qui vont s’affronter avec leurs dés pour s’inscrire au panthéon des champions glorieux. Initialement, chaque joueur reçoit 2 dés produisant majoritairement de l’or en faible quantité ainsi que des fragments rouges (solaires) et des bleus (lunaires). A tous les tours, TOUS les joueurs vont lancer leurs dés et produire les ressources indiquées par leurs dés. Ensuite le joueur actif peut utiliser ses gains pour acquérir des faces de dés produisant plus de ressources ou bien accomplir des exploits indiqués sur les cartes présentes autour du plateau pour gagner des points de victoire et des pouvoirs. Le jeu se répète ainsi jusqu’à ce que le nombre de manches déterminé par le nombre de joueurs soit effectué. Le héros le plus glorieux remporte la partie.

Plus simple que ça en a l’air

Un nom de jeu et de mécanique étrange, du petit matériel en quantité, différents types d’effets sur les cartes… Le jeu peut paraître compliqué. Il n’en est rien ! C’est la force de Dice forge : il est très accessible. Le jeu est expliqué en 10 minutes pour une durée d’à peine une heure à 4 joueurs pour la première partie. La règle est très claire et le feuillet complémentaire décrit bien en détail le pouvoir de chaque carte. Les règles sont simples à transmettre ce qui rend le jeu accessible et agréable et qui laisse une chance honorable aux débutants contrairement à d’autres jeux. Dans la construction de ses dés, chacun fait à sa manière et il n’y a pas vraiment de mauvais coups. Chaque ressource sera bien utile à un moment ou à un autre.

Les joueurs sont maintenus actifs aux tours des autres joueurs, ce qui rend l’ensemble fluide et convivial. On peut pester contre les autres joueurs chanceux sans passer  énormément de temps à optimiser ses coups. Bref, c’est simple, efficace, on s’amuse facilement en rentrant directement dans le cœur du jeu. Toutefois, ce n’est pas non plus un jeu de hasard dans lequel on n’a pas/peu de contrôle. Les choix des faces impliquent une stratégie et la chance ne suffira que rarement pour gagner une partie.

Le matériel est soigné et harmonieux et se range très bien dans la boîte qui a été bien pensée. Les pions des joueurs sont l’exception à ce travail graphique. Très simples, peu immersifs, ils sont en décalage avec le reste du contenu de la boîte. La possibilité d’acheter des pions customisés de remplacement existe, mais on pourrait attendre de les avoir déjà dans la boîte.
Petit bémol sur le moyen ou long terme : la rejouabilité. Il n’y a que 24 cartes exploits différentes. Le système se prête à des extensions qui seront nécessaires pour renouveler le plaisir. 24 effets différents, ce n’est pas énorme surtout qu’il n’est pas possible de les mélanger n’importe comment. Chacun des 12 emplacements des exploits n’offre qu’une ou deux possibilités.

En somme, je vous conseille de découvrir Dice forge et sa mécanique de jeu très originale dès que vous en avez l’occasion, et de patienter pour avoir la suite qui sera indispensable pour les (nombreux) joueurs qui auront aimé cette expérience.

Arthur - octobre 2017