Agenda

Retour à l'agenda
Exposition
13.11.2020
Dernière modification le 12/11/2020

La Maison des Arts, chez vous : panier artistique du 13 novembre 2020

En couverture : Lucien Métivet, Cyrano de Bergerac, affiche de la tournée Moncharmont et Luguet, 1898, encre sur papier

Pendant ce nouveau confinement, la Maison des Arts est fermée au public, mais garde le lien. Tous les vendredis, un nouveau "panier artistique" à découvrir en famille vous sera proposé.
 

Photographie de la Maison des ArtsPour ces nouveaux paniers, vous retrouverez des conseils de livres, de documentaires et de films en lien avec les arts pour les plus grands, une idée de dessin animé, la lecture d’un album jeunesse et un tuto de loisirs créatifs pour les plus jeunes, ainsi qu’un focus sur l’exposition "Cyrano de Bergerac dans les arts" actuellement présentée à la Maison des Arts jusqu’au 3 janvier 2021.

Très prochainement, la Maison des Arts proposera également une visite guidée virtuelle de l’exposition et des conférences en ligne. N’hésitez pas à solliciter l'équipe pour toute envie particulière, nous essaierons dans la mesure du possible d’y répondre.


Une semaine un focus sur l’exposition en cours "Cyrano de Bergerac dans les arts"

Aux origines de Cyrano de Bergerac d’Edmond Rostand (1897)

Savinien Cyrano de Bergerac, L’autre Monde, tome 1 Les états et empires de la Lune, vers 1650, Grenoble, Boissard, 1967 © Collection Kathia David et Thomas Sertillanges       Portrait de Savinien Cyrano de Bergerac paru dans L’Illustration du 28 janvier 1959 © Collection Kathia David et Thomas Sertillanges     Frédéric Lachèvre, Les œuvres libertines de Cyrano de Bergerac, Paris, Honoré Champion, 1921 © Collection Kathia David et Thomas Sertillanges

Visuels, de gauche à droite :
  • Savinien Cyrano de Bergerac, L’autre Monde, tome 1 Les états et empires de la Lune, vers 1650, Grenoble, Boissard, 1967 © Collection Kathia David et Thomas Sertillanges
  • Portrait de Savinien Cyrano de Bergerac paru dans L’Illustration du 28 janvier 1959 © Collection Kathia David et Thomas Sertillanges
  • Frédéric Lachèvre, Les œuvres libertines de Cyrano de Bergerac, Paris, Honoré Champion, 1921 © Collection Kathia David et Thomas Sertillanges

Aux origines de la pièce la plus célèbre du répertoire français, se trouvent une multitude d’inspirations dont Edmond Rostand s’est imprégné et qu’il a arrangées à sa sauce !

Un personnage historique

Le Cyrano de Bergerac historique qui a inspiré Edmond Rostand est un écrivain libertin du XVIIe siècle. Il n’est pas Gascon, sa famille est originaire de Bergerac en vallée de Chevreuse. Il fait partie de la compagnie de Carbon de Casteljaloux, composée de gentilshommes nés en Gascogne. Il participe à de nombreuses campagnes militaires jusqu’à ce qu’il soit gravement blessé au siège d’Arras en 1640 et doive quitter l’armée. Délaissant alors la carrière militaire, il s’adonne aux lettres. Il compose des romans philosophiques (Les états et les empires de la Lune vers 1650 par exemple, considéré de nos jours comme l’un des premiers romans de science-fiction), s’intéresse à la politique de Machiavel et s’essaie au théâtre (la comédie Le pédant joué vers 1645 et la tragédie La mort d’Agrippine en 1654), un temps sous la protection du duc d’Arpajon. Il meurt en 1655 des suites d’un accident ou d’un assassinat, une pièce de bois lui étant tombée sur la tête.
 

Edmond Rostand découvre ce personnage haut en couleurs pendant ses études, à travers le récit que l’ami de Cyrano, Henry Le Bret, en a fait et qui a été republié en 1858. Cyrano de Bergerac n’est alors connu que de quelques érudits. Charles Nodier lui a consacré un texte en 1838 et Théophile Gautier a écrit en 1844 Les Grotesques, qui sera une mine d’informations pour le jeune auteur.

Une époque fascinante

Edmond Rostand est de plus très intéressé par l’époque à laquelle vit Cyrano car il l’a étudiée pour son essai consacré à Honoré d’Urfé. Pour écrire son Cyrano de Bergerac, l’auteur se documente beaucoup. Il lit le Dictionnaire des Précieuses d’Antoine Baudeau de Somaize (1660), les Mémoires du maréchal de Gramont (1676), Les sièges d’Arras d’Achmet d’Héricourt (1844), Le théâtre français de Samuel Chappuzeau (1876), etc.
 

Il façonne alors son propre Cyrano, gommant certains aspects, en renforçant d’autres. Contrairement au personnage historique, le héros de sa pièce n’est pas un libertin mais un idéaliste. Il conserve de son modèle la bravoure, l’impertinence et son dédain des règles et des codes. Mais il en fait un être sensible et mélancolique. Il reprend à son compte la fascination de Théophile Gautier pour le nez proéminent de Cyrano et se souvient d’un ancien maître d’étude surnommé "Pif luisant", optant pour un héros laid.

Un événement personnel

La trame de Cyrano de Bergerac reprend la composition en trio de La princesse lointaine (1895). Outre Cyrano, il tire du Dictionnaire des Précieuses une Marie Robineau dite Roxane, alors même que Robineau est le nom de la cousine du véritable Cyrano, et le baron Christian de Neuvillette d’une mention dans le texte de Le Bret. Edmond Rostand s’inspire également de sa propre vie : quelques années plus tôt, il a en effet aidé un ami à séduire une jeune femme en écrivant ses lettres d’amour pour lui.
 

Dans Cyrano de Bergerac, Edmond Rostand renoue avec le drame romantique, à une époque où l’on pense le romantisme mort en 1843 avec l’échec des Burgraves de Victor Hugo au profit des vaudevilles, des pièces naturalistes et réalistes. Il décrit son œuvre comme une "comédie héroïque en cinq actes". Elle s’apparente au style néoromantique par, entre autres éléments caractéristiques : une pièce en vers quasiment intégralement composée en alexandrins alors que la prose est alors prépondérante, des didascalies fonctionnelles longues et explicites, une mise en scène complexe, le mélange des genres (pathétique et sublime, comédie et tragédie, commedia dell’arte) et des registres (langue noble ou familière, références savantes ou populaires, scènes intimistes ou grandes réunions), une intrigue épique autour de l’amour et de l’honneur et basée sur un héros inconnu tout en contrastes.

Dans cette œuvre majeure du théâtre français, qui fédère tous les publics depuis sa création, Edmond Rostand explore les thèmes universels et intemporels de la laideur, du triangle amoureux, de l’amour par procuration et de l’amour impossible, du courage et de la liberté d’esprit, et enfin de l’échec. Mêlant habilement les styles, il propose une épopée dans la lignée du roman de cape et d’épée inventé en Espagne au XVIIe siècle aux accents tragiques du classicisme.
 

La semaine prochaine : maintenant que vous savez tout sur l’auteur et le contexte de création de Cyrano de Bergerac, place à l’argument de la pièce !


Une semaine, un film sur l'art

The SquareThe Square
de Ruben Östlund
2017
2h32
avec Claes Bang, Elisabeth Moss, Terry Notary et Dominic West
Palme d’Or au festival de Cannes 2017

Synopsis

Christian est un père divorcé qui aime consacrer du temps à ses deux enfants. Conservateur apprécié d’un musée d’art contemporain, il fait aussi partie de ces gens qui roulent en voiture électrique et soutiennent les grandes causes humanitaires. Il prépare sa prochaine exposition, intitulée « The Square », autour d’une installation incitant les visiteurs à l’altruisme et leur rappelant leur devoir à l’égard de leurs prochains. Mais il est parfois difficile de vivre en accord avec ses valeurs : quand Christian se fait voler son téléphone portable, sa réaction ne l’honore guère… Au même moment, l’agence de communication du musée lance une campagne surprenante pour The Square : l’accueil est totalement inattendu et plonge Christian dans une crise existentielle.


Une semaine, un dessin animé sur l'art

Le tableauLe tableau
de Jean-François Laguionie
2011
1h20

Synopsis

Un château, des jardins fleuris, une forêt menaçante, voilà ce qu’un Peintre, pour des raisons mystérieuses, a laissé inachevé. Dans ce tableau vivent trois sortes de personnages : les Toupins qui sont entièrement peints, les Pafinis auxquels il manque quelques couleurs et les Reufs qui ne sont que des esquisses. S'estimant supérieurs, les Toupins prennent le pouvoir, chassent les Pafinis du château et asservissent les Reufs. Persuadés que seul le Peintre peut ramener l’harmonie en finissant le tableau, Ramo, Lola et Plume décident de partir à sa recherche. Au fil de l’aventure, les questions vont se succéder : qu'est devenu le Peintre ? Pourquoi les a t-il abandonnés ? Pourquoi a-t-il commencé à détruire certaines de ses toiles ! Connaîtront-ils un jour le secret du Peintre ?


Une semaine, un documentaire sur l'art

Le sel de la terreLe sel de la Terre
de Wim Wenders et Juliano Ribeiro Salgado
2014
1h50

Synopsis :

Depuis quarante ans, le photographe Sebastião Salgado parcourt les continents sur les traces d’une humanité en pleine mutation. Alors qu’il a témoigné des événements majeurs qui ont marqué notre histoire récente : conflits internationaux, famine, exode… Il se lance à présent à la découverte de territoires vierges aux paysages grandioses, à la rencontre d’une faune et d’une flore sauvages dans un gigantesque projet photographique, hommage à la beauté de la planète. Sa vie et son travail nous sont révélés par les regards croisés de son fils, Juliano, qui l’a accompagné dans ses derniers périples et de Wim Wenders, lui-même photographe.


Une semaine, des livres sur l'art autour d'un thème

Orhan Pamuk, Mon nom est rouge, 1998, Paris, GallimardThème de la semaine : l'art dans la littérature orientale

Orhan Pamuk, Mon nom est rouge, 1998, Paris, Gallimard

Istanbul, en cet hiver 1591, est sous la neige. Mais un cadavre, le crâne fracassé, nous parle depuis le puits où il a été jeté. Il connaît son assassin, de même que les raisons du meurtre dont il a été victime : un complot contre l'Empire ottoman, sa culture, ses traditions, et sa peinture. Car les miniaturistes de l'atelier du Sultan, dont il faisait partie, sont chargés d'illustrer un livre à la manière italienne...
 

Natsume Sôseki, Oreiller d’herbe, 1906, Arles, PicquierNatsume Sôseki, Oreiller d’herbe, 1906, Arles, Picquier

Oreiller d’herbe occupe une place privilégiée dans l’œuvre de Sôseki, manifeste poétique et esthétique qui suit le voyage d’un jeune peintre à la montagne, loin des passions et de l’agitation de la cité. Une silhouette féminine aperçue au clair de lune, le murmure d’une chanson, la contemplation de la nature entraînent ce double de l’auteur à approfondir sa méditation sur l’art et la création.
 

Nagai Kafû, Le bambou nain, 1998, Arles, PicquierNagai Kafû, Le bambou nain, 1998, Arles, Picquier

Un peintre raté et opportuniste, un antiquaire véreux, la famille suspecte d’un ancien gouverneur de province, le fils débauché d’un peintre illustre, tels sont les personnages de ce célèbre roman de Kafû.

Galerie de portraits surprenants, peinture satirique et féroce d’une nouvelle société bourgeoise oublieuse des valeurs traditionnelles de l’ancien Japon que Kafû voyait s’éteindre devant lui.
 

Kazuo Ishiguro, Un artiste du monde flottant, 1986, Paris, GallimardKazuo Ishiguro, Un artiste du monde flottant, 1986, Paris, Gallimard

Le peintre Masugi Ono, vieux maître de l'art officiel nippon, songe à sa jeunesse bohème et se remémore ce "monde flottant" qu'il a tant fréquenté. Confronté à l'émergence d'une nouvelle société ouverte à l'Occident, il interroge son passé et tente de donner un sens à sa vie dans le Japon de l'après-guerre. Évocation d'une vie et d'un monde révolus, réflexion toute en nuances sur la finalité de l'œuvre d'art, Un artiste du monde flottant est un livre envoûtant


Ernest et Célestine au muséeUne semaine, une lecture d'album jeunesse sur l'art

Ernest et Célestine au musée
de Gabrielle Vincent
1986 (1e ed. 1985)
éditions L’École des Loisirs, collection Lutin poche

Ernest postule pour un emploi de gardien de musée. Il n'est pas retenu, mais visite le musée avec Célestine, jusqu'à ce que cette dernière se perde.


Une semaine, des nouvelles des artistes passés à la Maison des Arts

Marie Denis     Marie Denis

Marie Denis, dont nous avons présenté les œuvres dans l’exposition "Traces du végétal" (du 27 novembre 2019 au 26 janvier 2020), vous propose de redécouvrir dans deux galeries photographiques l’espace qu’elle avait alors imaginé et intitulé Baiser du lotus :

Suivez l’actualité de l’artiste en suivant les liens ci-dessous :


Une semaine, un tutoriel de loisirs créatifs en lien avec les expositions passées

Au fil de l’Art
Lili Bel, Evelyne-Alice Bridier, Anne-Valérie Dupond, Marjolaine Salvador-Morel et Françoise Tellier-Loumagne
Du 13 avril au 3 juin 2018

Cette semaine, réalisez une planche d’herbier automnal en laine.

Retrouvez le tutoriel ici :

Articles recommandés

Un service de clic & collecte aux médiathèques d'Antony
Médiathèques

Un service de clic & collecte aux médiathèques d'Antony

Suite aux mesures de confinement, les espaces des médiathèques d'Antony doivent fermer au public. Toutefois, la Ville a mis en place un service clic & collecte, à compter du samedi 7 novembre 2020. Lire la suite

Ludothèque : faites le plein de jeux
Culture

Ludothèque : faites le plein de jeux

La ludothèque est fermée au public a minima jusqu'au 2 décembre. Pour vous permettre de continuer à jouer, l'équipe propose un système de "clique et collecte" à partir du mardi 10 novembre.... Lire la suite

La 5ème Salle du Sélect : découvrez les films proposés en VOD en novembre
Cinéma
01.11.2020 au 30.11.2020

La 5ème Salle du Sélect : découvrez les films proposés en VOD en novembre

Le cinéma le Sélect a ouvert une 5e salle... dans votre salon ! En partenariat avec la plateforme de VàD La Toile, l'équipe du cinéma vous invite à découvrir chaque mois une sélection de... Lire la suite