Agenda

Retour à l'agenda
Exposition
17.06.2020
Dernière modification le 17/06/2020

La Maison des Arts, chez vous : panier artistique du 17 juin 2020

en couverture : Michel Lagarde, quand la mer monte, 2009, tirage argentique sur dibond, 50x70cm.

En attendant sa réouverture, la Maison des Arts vous propose chaque semaine un « panier artistique » à découvrir en famille dès le mercredi.
 

Au menu de ce nouveau panier, comme les semaines précédentes, nous vous proposons des conseils de lecture, de films et d’émissions radiophoniques en lien avec les arts, un focus sur une œuvre de notre exposition « Contes photographiques », un Mini Quiz, un tutoriel vidéo pour un nouvel atelier pratique en famille, des nouvelles de nos artistes et un petit jeu de mots en lien avec les arts.

Amusez-vous bien et prenez soin de vous !


Une semaine, une émission de radio sur l'art

Cette semaine, décortiquez la vie et l’œuvre de l’un des plus grands photographes français du XXe siècle : Henri Cartier-Bresson, avec :

« La présence d’Henri Cartier-Bresson », une émission du programme La compagnie des œuvres de Matthieu Garrigou-Lagrange, diffusée en février 2020.

Disponible sur :

Henri Cartier-Bresson
Henri Cartier-Bresson à Paris en 1967. Courtesy Robert Delpire (c) Magnum Photos / collection HCB/FRM

L&aposaffaire Chelsea DeardonUne semaine, un film sur l'art

Cette semaine, enquêtez dans le New York des années 1980 sur le vol mystérieux d’un tableau avec :

L’affaire Chelsea Deardon, d’Ivan Reitman, 1986, 1h56 avec Robert Redford, Daryl Hannah et Debra Winger

« Tom Logan, assistant du procureur général de New York, s'associe à une avocate afin de défendre une jeune femme accusée de vol de tableau. Ils enquêtent dans le milieu des galeries d'art New-yorkaises mais sont menacés par un mystérieux tueur ».

Disponible sur les plateformes VOD

Patrick Grainville, Falaise des fous, 2018, éd. SeuilUne semaine, un livre sur l'art

Envolez-vous cette semaine vers la Normandie des peintres impressionnistes de la fin du XIXe siècle, grâce à :

Patrick Grainville, Falaise des fous, 2018, éd. Seuil

Ce vingt-sixième roman de Patrick Grainville mêle fresque historique et saga familiale de manière magistrale. On y suit l’histoire d’un peintre normand établi à Étretat de 1868 à 1927, passionné par l’Impressionnisme naissant...

Pour en savoir plus, vous pouvez regarder l’interview de Patrick Grainville dans l’émission La Grande Librairie : https://youtu.be/ERUf5C7DmfY


Une semaine, un mini-quiz

Pendant la durée du confinement, la Maison des Arts vous propose chaque semaine un « panier artistique » à découvrir en famille dès le mercredi, y compris un mini-quizz.

Cliquez ici pour accéder au questionnaire de la semaine !


Une semaine, une œuvre de l'exposition "Contes photographiques"

Quand la mer monte
Michel Lagarde, quand la mer monte, 2009, tirage argentique sur dibond, 50x70cm.

Quand la mer monte est une œuvre de Michel Lagarde faisant partie de son projet artistique Dramagraphies, dans lequel l’artiste mêle ses passions du cinéma, de la photographie et du spectacle pour imaginer de toutes pièces des histoires originales. La composition et la mise en scène de cette œuvre sont très précises et entretiennent des liens étroits avec le cinéma.
 

La photographie est une œuvre éminemment narrative malgré une impression globale calme et déserte. Elle est composée selon trois plans très lisibles.

Au premier plan, sur une plage de sable étrangement vide, près d’un tas de petits rochers, se tiennent deux personnages adultes sur la gauche de l’image. L’un grand et mince, l’autre petit et trapu, ressemblent à des enfants allant à la plage. Ils sont vêtus d’un short et d’un t-shirt marin et sont coiffés d’un bonnet de marin. Ils portent chacun à la main un seau contenant une pelle, comme s’ils allaient faire des châteaux de sable. Le personnage de gauche tient au-dessus de leurs têtes un parapluie/parasol pour les abriter d’un soleil pourtant bien discret. Le personnage de droite tient contre lui un petit bateau. Leur attitude et leur aspect enfantins contrastent avec le fait que le personnage de droite est en train de fumer la pipe. Au plan intermédiaire, une rangée de quatre cabanes numérotées en bois et sur roues ne sont pas disposées, comme d’ordinaire, de manière alignée sur la plage face à la mer, mais en ligne, du sable à l’eau. Les deux dernières cabanes commencent à être immergées par la mer remontante. L’arrière-plan est occupé par une mer calme et plate sous un ciel chargé de nuages.
 

Dans cette photographie, l’utilisation du noir et blanc, associée à l’allure et à l’attitude des personnages, rappellent immédiatement l’univers cinématographique des années 1920 cher à Michel Lagarde. On retrouve ainsi pêle-mêle le comique burlesque flirtant avec l’absurde de Buster Keaton, de Charlie Chaplin (Charlot à la plage, 1915) et, bien sûr, du duo comique formé par Laurel et Hardy. On retrouve également là une thématique explorée par Jacques Tati dans Les vacances de Monsieur Hulot (1953), dont nous vous avions déjà parlé il y a quelques semaines.
 

Enfin, le titre même de l’œuvre, Quand la mer monte, rappelle le film éponyme de Yolande Moreau (2004).
 

La composition joue sur la sobriété et la lisibilité. En effet, seuls quelques éléments apparaissent dans cette photographie, sans aucun détail superflu. De même, la construction de l’image est claire. Le regard balaie ainsi l’œuvre de manière fluide de gauche à droite, les lignes de fuite concourant toutes en un seul point : la dernière cabane dans l’eau, dans deux belles diagonales formées par la disposition du mobilier de plage.
 

Dans cette œuvre, Michel Lagarde recrée une lumière naturelle correspondant à l’histoire racontée bien que la photographie soit entièrement conçue en studio, c’est-à-dire sous lumière artificielle. La « lumière naturelle » du soleil caché filtre à travers les nuages depuis l’angle supérieur gauche et la gauche de l’image, comme en témoigne la position des ombres des cabanes et des personnages au sol. L’artiste a accentué les contrastes sur le premier plan à gauche, là où se trouvent les deux personnages, pour attirer notre regard sur eux.
 

DramagraphiesComme toutes les œuvres des Dramagraphies, celle-ci est réalisée grâce à la technique du photomontage. Michel Lagarde crée lui- même tous les décors à partir de maquettes qu’il fabrique à une échelle 1/10e, comme celle ci-contre que nous présentons dans l’exposition, et d’objets chinés. Chaque élément est photographié sous de nombreux angles afin de les rendre plus réels et bien nets. L’artiste procède de même pour les personnages, qu’il incarne lui- même. Le travail de cadrage, de perspective et d’éclairage se réalise ensuite sur ordinateur. Comme pour les précédentes œuvres présentées, plusieurs mois ont donc été nécessaires à la réalisation de cette photographie ! La perfection de l’image sans zone floue est caractéristique du travail de Michel Lagarde.

 Pour en savoir plus, rendez-vous sur le site Internet de l’artiste : www.michellagarde.com


Une semaine, un atelier

Cette semaine, toujours avec le matériel à disposition chez vous, nous vous proposons de réaliser un tableau à la manière de Jackson Pollock !

N’hésitez pas à nous faire part de vos réalisations en nous envoyant des photos à l’adresse maisondesarts@ville-antony.fr.


Des nouvelles de nos artistes !

Chaque semaine, retrouvez ici l’actualité de deux artistes passés à la Maison des Arts.

Le photographe Nicolas Henry (exposition Contes photographiques, 2020) travaille actuellement à une interprétation contemporaine du conte des frères Grimm Hansel et Gretel, qui donnera lieu à une nouvelle série photographique ainsi qu’à un spectacle (mise en scène Nicolas Henry et Zabrisky Prod / Tout un monde Lointain / Antony Leroy et Sandra Moubarrack). Voici, en avant-première, un premier extrait :

Hansel et Gretel« Hansel et Gretel quittent leurs parents dans un monde en pleine crise qui ne peut plus les nourrir. Les promesses des générations passées se sont transformées en vaste fiasco planétaire. Ils se tournent alors vers la nature, avec l’enthousiasme et l’innocence de l’enfance et de l’adolescence. Ils seront trahis par les oiseaux, et brutalement plongés dans un monde inconnu. Des ombres oniriques portées par la nuit semblent donner vie aux arbres. Ils seront tentés par les gourmandises de la sorcière, métaphore de notre société consumériste, hantés parfois par les lumières de la ville, et la civilisation au loin. Enfermés et asservis, ils se libéreront définitivement de son joug et découvriront un trésor qu’ils ne pouvaient soupçonner. La forêt deviendra de plus en plus familière, des êtres y cohabitent avec leur animal totem, costumes et ombres deviennent les cailloux blancs sortis du conte de Grimm. Les couleurs de la nature se révèleront dans une fantaisie formée de clartés chlorophylliennes, d’éclosions printanières. »
 

Federica Matta (exposition Scènes d’ateliers, 2008) a créé six activités ludiques qu’elle vous propose de réaliser en famille. Cette semaine, imaginez votre propre livre, conçu par l’artiste !

Crée ton propre livre


Les mots mêlés de la semaine 

Cliquez ici pour consulter les réponses des mots mêlés de la semaine dernière !

Retrouvez dans la grille les mots mêlés de la liste !

Mots mêlés

Réponses dans le panier de la semaine prochaine !


Le puzzle de la semaine

Recomposez l’œuvre de Michel Lagarde, Stade Thoiras (2012), sur la page suivante :
https://www.jigsawplanet.com/?rc=play&pid=342226480744

Stade Thoiras

Articles recommandés

Le Cinéma le Sélect est ouvert, découvrez le programme !
Cinéma

Le Cinéma le Sélect est ouvert, découvrez le programme !

En raison de l'évolution positive de la situation sanitaire, le Cinéma Le Sélect a pu rouvrir ses portes. Tous au cinéma ! Lire la suite

La culture, toujours là pour vous
Culture

La culture, toujours là pour vous

La culture, toujours là pour vous ! Prêt de livres numériques, visio-conférences, cinéma en VOD, découvertes d'œuvres photographiques ou encore jeux en ligne... Les équipements culturels... Lire la suite

Artistes dans la ville : des expositions dans les commerces antoniens
Culture

Artistes dans la ville : des expositions dans les commerces antoniens

Vous êtes un artiste à la recherche d’un lieu original pour exposer vos œuvres et gagner en visibilité ? Vous possédez un commerce, un cabinet médical ou une entreprise recevant du public... Lire la suite