Agenda

Retour à l'agenda
Exposition
01.07.2020
Dernière modification le 26/06/2020

La Maison des Arts, chez vous : panier artistique du 1er juillet 2020

en couverture : Michel Lagarde, El publico, tirage argentique sur bâche, 200x300 cm

En attendant sa réouverture prévue le 1er juillet, la Maison des Arts vous propose chaque semaine un « panier artistique » à découvrir en famille dès le mercredi.
 

Pour ce dernier panier artistique avant la réouverture de la Maison des Arts le 1er juillet, comme les semaines précédentes, nous vous proposons des conseils de lecture, de films et d’émissions radiophoniques en lien avec les arts, un focus sur une œuvre de notre exposition « Contes photographiques », un Mini Quizz, un tutoriel vidéo pour un nouvel atelier pratique en famille, des nouvelles de nos artistes, un puzzle et un petit jeu de mots en lien avec les arts. Amusez-vous bien !

Merci à tous pour votre fidélité et le partage de vos créations pendant cette période si particulière. Nous avons hâte de vous retrouver à la Maison des Arts !


Une semaine, une émission de radio sur l'art

Berthe MorisotPour cette dernière semaine, partez à la rencontre de la peintre Berthe Morisot (1841-1895), avec :

« Berthe Morisot, un atelier à soi (1841-1895) », une émission du programme Toute une vie diffusée sur France Culture le 15 juin 2019.

Berthe Morisot a longtemps été « résumée » par les portraits d’elle peints par Édouard Manet. Pourtant, elle a contribué à la création du groupe des impressionnistes en 1873. C’est d’ailleurs la seule femme à participer à toutes les expositions du groupe. Elle a ainsi été l’une des figures majeures des avant-gardes parisiennes. Il a fallu attendre 2019 pour que le musée d’Orsay lui consacre sa première rétrospective !

 

 


Une semaine, un film sur l'art

MR TurnerNotre dernier choix filmographique s’attache aux dernières années du peintre anglais William Turner (1775-1851), précurseur de l’impressionnisme. Ce film a été largement salué par la critique :

Mr Turner, de Mike Leigh, 2014, 2h30, avec Timothy Spall, Paul Jesson et Dorothy Atkinson

Synopsis : « Artiste reconnu, membre apprécié quoique dissipé de la Royal Academy of Arts, il vit entouré de son père qui est aussi son assistant et de sa dévouée gouvernante. Il fréquente l’aristocratie, visite les bordels et nourrit son inspiration par ses nombreux voyages. La renommée dont il jouit ne lui épargne pas toutefois les éventuelles railleries du public ou les sarcasmes de l’establishment. A la mort de son père, profondément affecté, Turner s’isole. Sa vie change cependant quand il rencontre Mrs Booth, propriétaire d’une pension de famille en bord de mer. »

Disponible sur les plateformes VOD

Georges PerecUne semaine, un livre sur l'art

Vous l’aurez remarqué au fil des semaines passées, les romans parlant d’art foisonnent. Pour ce dernier panier culturel, il a donc bien fallu faire un choix ! Voici le livre que nous vous avons sélectionné :

Georges Perec, Un cabinet d’amateur, 1979

L’histoire de ce court roman de Georges Perec (1936-1982) se déroule à Pittsburgh (États-Unis) en 1913. Lors d’une exposition, le public est fasciné par un tableau du collectionneur d’art Hermann Raffke intitulé Cabinet d’amateur. Le peintre a représenté le collectionneur en train de regarder les tableaux de sa collection. Cependant, par un procédé original, la scène se répète à l’infini avec d’infimes variations, comme une illusion d’optique...


Une semaine, un mini-quiz

Pendant la durée du confinement, la Maison des Arts vous propose chaque semaine un « panier artistique » à découvrir en famille dès le mercredi, y compris un mini-quizz.

Cliquez ici pour accéder au questionnaire de la semaine !


Une semaine, une œuvre de l'exposition "Contes photographiques"

Michel Lagarde, El publico, tirage argentique sur bâche, 200x300 cm
Michel Lagarde, El publico, tirage argentique sur bâche, 200x300 cm

El Publico est une œuvre de Michel Lagarde faisant partie de son projet artistique Dramagraphies, dans lequel l’artiste mêle ses passions du cinéma, de la photographie et du spectacle pour imaginer de toutes pièces des histoires originales. La composition et la mise en scène de cette œuvre sont très précises et entretiennent des liens étroits avec le cinéma.
 

El Publico est un photomontage représentant le public des premiers et deuxièmes balcons d’un spectacle inconnu, dans un théâtre qui semble entièrement construit de bois. Michel Lagarde s’attache ici à montrer l’ambiance qui se dégage de la salle, qui semble particulièrement bruyante et animée : on entend les exclamations muettes de certains, le bruit sourd des instruments de musique présent, on aperçoit des feuillets volant à travers la salle.
 

Le thème de l’œuvre sert de prétexte à l’artiste pour montrer une plus grande variété de réactions que d’ordinaire, révélant par là-même son incroyable talent de comédien, puisque là encore il incarne seul tous les personnages ! Il a par ailleurs pris soin de représenter des personnages de toutes conditions socio-économiques, comme en témoigne la variété des costumes. Bien que Michel Lagarde ne cherche jamais dans ses œuvres à donner un avis ou à faire passer un message, cherchant plutôt à s’amuser et à nous amuser, on lit dans cette œuvre son évident attachement au monde du théâtre, dont il est issu.
 

Nous avons choisi de terminer nos paniers culturels par cette photographie de Michel Lagarde car elle occupe, en termes de composition, une place un peu à part dans les œuvres de l’artiste. En effet, si elle présente la même attention soignée de la mise en scène que ses consœurs, elle présente un point de vue original : plutôt que le cadrage frontal large qu’il affectionne tant, Michel Lagarde a choisi ici une vue en contre-plongée, comme si l’on se trouvait avec lui dans la fosse d’orchestre. De la sorte, les trois plans composant habituellement ses œuvres ne s’organisent pas dans la profondeur mais dans la hauteur. L’artiste a, en outre, choisi un cadrage donnant la part belle au hors champ, nous laissant mentalement reconstituer l’ensemble des gradins et du public. Les puissants clair-obscur, si caractéristiques du travail de Michel Lagarde, accentuent par ailleurs le caractère romanesque de la scène, contribuant à insister sur le rôle du public dans la réussite d’un spectacle.
 

SensoSi la composition de l’image rappelle les liens avec la peinture classique dont nous vous avons régulièrement parlés, le sujet de l’œuvre s’inspire directement du monde du cinéma, si cher à l’artiste. Certains auront peut-être reconnu la scène d’ouverture du film Senso de Luchino Visconti (1954). Michel Lagarde rend ainsi humblement hommage au cinéaste italien, en adaptant la mise en scène et l’ambiance d’une image mouvante colorée en une somptueuse photographie noir et blanc.
 

Comme toutes les œuvres des Dramagraphies, celle-ci est réalisée grâce à la technique du photomontage. Michel Lagarde crée lui-même tous les décors à partir de maquettes qu’il fabrique à une échelle 1/10e, comme celle que nous présentons dans l’exposition, et d’objets chinés. Chaque élément est photographié sous de nombreux angles afin de les rendre plus réels et bien nets. L’artiste procède de même pour les personnages, qu’il incarne lui-même. Le travail de cadrage, de perspective et d’éclairage se réalise ensuite sur ordinateur. Comme pour les précédentes œuvres présentées, plusieurs mois ont donc été nécessaires à la réalisation de cette photographie ! La perfection de l’image sans zone floue est caractéristique du travail de Michel Lagarde.
 

Pour en savoir plus, rendez-vous sur le site Internet de l’artiste : www.michellagarde.com


Une semaine, un atelier

Pour ce dernier atelier, nous vous proposons de réaliser un collage à la manière de Picasso !

N’hésitez pas à nous faire part de vos réalisations en nous envoyant des photos à l’adresse maisondesarts@ville-antony.fr.


Des nouvelles de nos artistes !

Lionel GuiboutChaque semaine, retrouvez ici l’actualité de deux artistes passés à la Maison des Arts.

Lionel Guibout (exposition Le Radeau de Géricault, 1818-2018) vous invite à découvrir son exposition d’été « Feux de tous bois. Peinture, sculpture, installation ».

Rendez-vous à l’Espace Frans Krajcberg - Centre d’art contemporain Art et Nature, à Paris, du 26 juin au 12 septembre 2020.

Nicolas Henry (exposition Contes photographiques) a présenté sa série Kitihawa’s Chandelier, exposée à la Maison des Arts actuellement, dans l’émission Télématin, diffusée sur France 2 le vendredi 19 juin à 9h15.

Pour revoir l’interview : https://www.facebook.com/NicolasHenryPhotographe/videos/729934801174176/

Nicolas Henry


Les mots mêlés de la semaine  : les grands peintres impressionnistes

Cliquez ici pour consulter les réponses des mots mêlés de la semaine dernière !

Retrouvez dans la grille les mots cachés de la liste !

Mots melés


Le puzzle de la semaine

Recomposez l’oeuvre de Michel Lagarde, L’autobus (2012), sur la page suivante :
https://www.jigsawplanet.com/?rc=play&pid=1f25fba478eb

Michel Lagarde, L&aposAutobus

Articles recommandés

Le Cinéma le Sélect est ouvert, découvrez le programme !
Cinéma

Le Cinéma le Sélect est ouvert, découvrez le programme !

En raison de l'évolution positive de la situation sanitaire, le Cinéma Le Sélect a pu rouvrir ses portes. Tous au cinéma ! Lire la suite

Contes photographiques à la Maison des Arts
Exposition
01.09.2020 au 23.09.2020

Contes photographiques à la Maison des Arts

Pour sa réouverture prévue le mercredi 1er juillet, la Maison des Arts vous invite à venir admirer les contes photographiques présentés dans les œuvres de Nicolas Henry et Michel Lagarde.... Lire la suite