Le Testament du duc de Crécy

Dernière modification le

Le Testament du duc de Crécy est un jeu de Michiel Hendriks, un auteur hollando-canadien, publié en 2013 chez Iello. C’est le premier (et seul) de ses jeux qui soit arrivé jusqu’en France, mais il a été traduit dans plusieurs langues. Les illustrations des sympathiques personnages du jeu sont signées par un binôme : Mateusz Bielski (Theseus, Robinson Crusoé : Aventures sur l'ile maudite) et Barbara Trela-Szyma.

Votre mission dans ce jeu est de diriger de main de maître votre famille sur quatre générations. Vous devrez trouver les meilleurs partis pour vos enfants et petits-enfants, gérer l’économie de la famille en achetant des entreprises, assurer sa renommée grâce aux artistes que vous soutiendrez… En bref, vous devrez amener honneur et longévité à votre lignée. Après une famille de paysans dans Agricola au XVIIe, vous contrôlez désormais le destin d’une famille plus aisée au XVIIIe.
Voici les questions que vous allez vous poser dans ce jeu :
Avec qui vais-je marier mon fils ?
Combien d’argent va me coûter le mariage de ma fille ?
Est-ce le bon moment pour avoir des enfants ?
Un peu plus d’argent ne serait pas de refus… Comment faire ?
Attendez-vous à des choix cornéliens… et à des drames, car à cette époque, les complications à la naissance sont fréquentes… Mais vous êtes le patriarche (ou la matriarche), et tout le monde compte sur vous !
Le jeu fonctionne à partir d’un plateau individuel proposant les actions au cœur du jeu (se marier, avoir des enfants) et d’un plateau central proposant six autres actions possibles. Posez vos pions joueurs sur une action pour la réaliser et empêcher les autres participants de le faire ! Vous formerez littéralement un véritable arbre généalogique sur la table sur quatre générations.

Comme dans Agricola, j’ai l’impression d’écrire une histoire, et c’est ce qui me plait dans ce jeu. La thématique originale est accrocheuse. L’aspect gestion est simple rendant ce jeu accessible à un large public ayant déjà expérimenté quelques jeux de ce type. Humour et bonne humeur doivent régner autour de la table.
Ce jeu a tout de même quelques défauts. Le hasard de la pioche reste omniprésent et peut vous coûter cher dans la partie. Les pions bonus donnés à chaque génération peuvent être déséquilibrés notamment au premier tour. Enfin pour jouer à quatre il vous faudra une table rectangulaire sur laquelle 8 personnes peuvent manger… Ce jeu prend beaucoup de place ! Cela n’atténue pas du tout mon coup de cœur pour ce jeu. La thématique et la construction de la famille sont très originales même si la mécanique ne l’est pas forcément. La difficulté des très nombreuses possibilités offertes par le jeu passée, vous prendrez du plaisir à construire votre famille et à pester contre les coups du sort. Chaque famille que vous créerez sera différente.

La règle du jeu se répète et n’est pas très bien construite. Mais nous sommes là pour vous aider à entrer dans l’univers du Testament du duc de Crécy. N’hésitez pas !

Arthur - décembre 2015