Qin

Dernière modification le

Qin a été imaginé par Reiner Knizia. Il est paru en 2012 chez Eggertspiele. Dans ce jeu, les joueurs cherchent à étendre l’influence de leur empire en plaçant des pagodes (lieu de culte bouddhiste) de leur couleur. Le premier joueur à avoir placé tous ses édifices remporte la partie. Qin est un jeu de conquête rapide et simple.  

Les joueurs créent des territoires en posant des tuiles bicolores ou unies. Ils peuvent ensuite en prendre possession en plaçant une pagode de leur couleur dessus. Par la suite, les joueurs peuvent faire accroitre ces territoires pour capturer ceux des adversaires ou pour étendre leur influence sur des villages neutres initialement.
La richesse de Qin tient dans la simplicité des règles. La réglementation de la pose des tuiles et des pagodes est claire, concise (1 page de règle recto verso) et simple, mais offre une grande liberté et beaucoup de stratégie dans le jeu. Cet aspect est enrichi par la présence de deux plateaux de jeu différents pour des parties plus variées.

C’est mon coup de cœur parmi les dernières nouveautés de la ludothèque.


Arthur - mars 2015