Kitchen rush

Dernière modification le 20/03/2019

Kitchen rush est un jeu de Vangelis Bagiartakis et David Turzci paru Kitechen rushen 2018 chez Geek attitude games.

Découverte ! Vangelis Bagiartakis est également l’auteur de Dice city, un jeu dans lequel chaque joueur développe une cité à partir de dés, et qui vient d’arriver à la ludothèque ! Vous pouvez donc, si vous avez aimé Kitchen rush, découvrir l’autre réalisation (totalement différente) de cet auteur à la ludothèque. David Turzci n’est lié à aucun jeu du catalogue de la ludothèque, mais est l’auteur d’Anachrony, un jeu assez costaud de gestion et de voyage dans le temps !

Dans Kitchen rush les joueurs viennent d’hériter d’un restaurant gastronomique d’une vieille tante et décident de mettre la main à la pâte pour le relancer.  Si le service en salle est d’une facilité déconcertante, la cuisine est d’un autre niveau.

Le matériel de Kitchen RushLe cœur du jeu réside dans la retranscription de l’urgence et du rush en cuisine au cœur d’un service au restaurant. Les commandes s’enchaînent, la fatigue s’accumule, les stocks de nourriture diminuent… Bref, c’est tendu. Cette atmosphère est rendue dans ce jeu par le temps limité de chaque manche. Ces dernières ne durent que 4 minutes pendant lesquelles les joueurs doivent servir un maximum de plats, racheter des ingrédients, faire la vaisselle, remplir les frigos… Avec l’argent récoltée, il faut encore payer les employés et si on a encore des sous, on peut se lancer dans une nouvelle manche. Sinon, c’est le début de la banqueroute.

Pour chronométrer ces 4 minutes, une bande son est proposée par l’éditeur. Celle-ci diffuse une musique qui immerge les participants au milieu d’une cuisine de restaurant.
Pendant ces 4 minutes, les joueurs utilisent des ouvriers-sabliers qu’ils vont poser sur les cases actions qu’ils veulent utiliser (faire cuivre, prendre une nouvelle recette, acheter des ingrédients…). Le sablier posé permet de faire une action. Il est ensuite indisponible pendant les 30 secondes nécessaires pour qu’il finisse de s’écouler.
À l’issue des 4 manches, les joueurs peuvent constater si leur restaurant a validé les objectifs initiaux fixés en début de partie.

Une ambiance électrique

L’ambiance qui résulte de ce jeu rend très bien la tension des cuisines. 4 minutes de folie avant des débriefings nécessaires pour améliorer l’organisation. La communication sera primordiale car vous ne viendrez pas facilement à bout du niveau facile. Et ce n’est « que » le niveau facile. La bande son joue très bien son rôle et stresse les joueurs : les sabliers vont tomber et retarderont la cuisson… La mécanique « Temps Réel » sert parfaitement la thématique du jeu.
Le seul point négatif est l’installation (et le rangement) du matériel qui est un peu longue.

En conclusion, on retrouve dans Kitchen Rush tout ce que j’aime dans un bon « co-op » : une bonne ambiance, de la difficulté  et de la communication.

Arthur - Mars 2019