Programme Numérique Ecoles

La Ville poursuit le développement de l’informatique dans les écoles élémentaires. Signature du Programmes Numériques Ecoles 92, expérimentation sur l’utilisation de tablettes numériques… Le point.

Début juillet 2012, le maire d’Antony s’engageait avec Edouard Rosselet, directeur académique des services de l’Éducation nationale, pour la réussite du Programme Numériques Écoles 92. Un signe fort de la volonté de la Ville de poursuivre le développement des nouvelles technologies dans les écoles primaires. Quel est l’objet de ce partenariat avec l’Éducation nationale ?

Les objectifs du programme

C’est une démarche d’investissement et de mise en œuvre des outils numériques dans les écoles. Ce programme poursuit plusieurs buts : « faciliter l’accès à des ressources numériques de qualité, former et accompagner les enseignants dans les établissements scolaires, généraliser et optimiser l’utilisation des outils numériques, structurer le développement des usages du numérique par un appel à projet, former les élèves à l’usage responsable des TIC ». Un comité de pilotage sera installé pour concrétiser le partenariat entre la Ville et la direction académique de l’Éducation nationale, représentée par l’inspecteur de circonscription. Qui le composera ? Des représentants de la commune, des écoles, et des usagers (parents d’élèves, élèves). La Ville animera ce comité de pilotage. Au final, c’est bien lui qui coordonnera les choix d’outils, d’équipements d’accessibilité ou encore d’intégration.

L’expérimentation des tablettes numériques

Antony a déjà bien amorcé son virage numérique. Chaque école dispose ainsi d’un tableau numérique interactif (TNI), ce qui représente un bon niveau d’équipement par rapport aux autres villes du département. Des formations pour l’utiliser sont proposées aux enseignants dans le cadre de la circonscription d’Antony. La Ville poursuit aussi des expérimentations. Dernier exemple : au printemps dernier, des classes de CP, CE2, CM1 et CM2 des écoles Anatole France et Ferdinand Buisson ont reçu des tablettes numériques, dix tablettes précisément par classe, le matériel tournant entre les classes des deux écoles. Cette étude a été initiée et suivie par Elisabeth Hordequin, conseillère pédagogique chargée de l’Informatique à la Direction académique. Objectif ? Mesurer l’intérêt pédagogique de ce matériel en classe. Intuitivement, les élèves maîtrisent ce type d’outil, utilisant le doigt pour se déplacer sur l’écran. Et leur appétence pour ce matériel, notamment chez les CM2, n’est pas passée inaperçue.