Ville d'Antony

Réaménagement du quartier Jean Zay Agrandir la taille du texte Réduire la taille du texte

La RUA par Jean Nouvel

Comment voyez-vous ce nouveau quartier ?


La Ville veut aménager le secteur Jean Zay. Quel visage donner à ce quartier étudiant dans le futur ? C’est tout l’objet de la concertation publique ouverte par la mairie suite à la décision du conseil municipal du 14 octobre 2012. Vous avez maintenant la parole pour exprimer vos attentes et votre vision de ce qu’il doit devenir. Cliquez ici pour donner votre avis !

Le quartier étudiant Jean Zay entre dans une nouvelle phase de son histoire. Son aménagement qui inclut donc l’avenir de la résidence universitaire, est une volonté forte de la municipalité. Son idée directrice ? En faire un quartier plus attractif, un quartier mêlant logements étudiants et logements pour les familles, mais aussi des commerces et des équipements publics, le tout dans un souci de développement durable. Il s’agit tout autant de mieux relier le secteur Jean Zay au centre ville comme au Parc de Sceaux, dont il est tout proche. Le sujet est complexe en raison du nombre de partenaires (voir l’encadré Qui fait quoi ?). Mais c’est bien le rôle et la compétence de la Ville d’Antony que de définir l’urbanisme et la vie du quartier. C’est à ce titre qu’elle avait commandé à l’architecte Jean Nouvel une étude sur ce que pourrait être le futur visage de ce secteur étudiant (cliquez ici pour en savoir plus !). Si cette esquisse aura démontré qu’il est possible de transformer le quartier, elle n’engage en rien sur la concertation qui s’ouvre.

Donnez votre avis
Pour aménager ce quartier Jean Zay, une concertation préalable est prévue par le Code de l’urbanisme. Elle est aussi souhaitée par la municipalité. La concertation n’est pas une enquête publique. Elle a pour but de recueillir l’avis des habitants et de toutes les personnes concernées, sur un périmètre qui dépasse sur un plan géographique le strict cadre de la Résidence universitaire et sur des objectifs très larges sur lesquels souhaite s’orienter la Ville :
Développer sur le site une programmation urbaine mêlant du logement étudiant neuf ou réhabilité avec une nouvelle offre de logement classique, des programmations à vocation économique essentiellement tertiaires et commerciales, de nouveaux espaces publics de qualité et des équipements publics utiles au quartier ou à l’ensemble de la ville.
Intégrer le nouveau quartier dans son environnement urbain, en créant et en favorisant des liaisons et des convergences tant avec le Parc de Sceaux qu’avec les secteurs pavillonnaires limitrophes et le centre-ville d’Antony.
Concevoir le quartier dans une logique de développement durable affirmé et valoriser la présence de transports en commun existants (RER, bus, paladin) et projeté (tramway).
Cliquez ici pour donner votre avis !

Les modalités de la concertation
En pratique, comment vous exprimerez-vous ? De manière classique, comme pour toute concertation, via un registre papier, le web, des réunions publiques, des expositions comme l’a précisé le Conseil municipal le 14 octobre 2012. Voici précisément ce qui a été adopté :
Organisation au minimum de deux réunions de concertation publique, après la désignation d’un prestataire d’étude qui accompagnera la Ville dans ses démarches. Une première réunion publique a eu lieu le 22 mars 2012 au Conservatoire d’Antony. Cliquez ici pour en savoir plus !
Mise en œuvre de deux expositions en mairie, à mesure que le projet mûrit et s’affine.
Pendant toute la durée de la concertation, mise à disposition d’un registre en mairie destiné à recueillir avis et observations.
Même possibilité de s’exprimer sur le site Internet de la Ville.
Réunion publique du 22 mars 2012
Suite aux contributions apportées par des Antoniens, une première réunion publique d’information a eu lieu le 22 mars dernier. La question du logement étudiant y fut largement abordée. Pour lever les ambigüités, la Ville a d’une part rappelé que ce point relevait d’une multiplicité d’intervenants (voir l’encadré "Qui fait quoi ?"). Que d’autre part, le maintien de 1 000 logements étudiants était acté dans le projet d’aménagement. Enfin, que les logements étudiants soustraits sur Antony, seront à la demande du Crous (Centre Régional des Œuvres Universitaires et Scolaires), redéployés sur le département, notamment au Nord de celui-ci où on trouve peu de logements étudiants.
Cliquez ici pour télécharger le compte-rendu de la réunion (format PDF / 97ko)

Le compte-rendu a été réalisé par l'atelier villes & paysages, prestataire missionné en tant qu'assistant à la maitrise d'ouvrage.

Et après ?
Partant de là, la municipalité va maintenant étudier les différentes pistes possibles. Elle affinera son projet pour la prochaine réunion publique. D’ores et déjà, certaines idées ont fait leur chemin. Les voies de circulation douces seront au cœur du projet. La création d’une salle polyvalente, notamment pour les activités associatives et culturelles, est envisagée. L’extension de l’établissement pour personnes âgées dépendantes La Chartraine sera accouplée au réaménagement du quartier. Sur le plan architectural, la Ville souhaite la construction de bâtiments à échelle humaine. Pour autant, la concertation est toujours en cours et vous avez la possibilité de vous exprimer en ligne ou sur le registre mis à disposition à l’Hôtel de ville. Donnez votre avis et votre vision sur ce que vous souhaitez pour ce quartier !
Résidence universitaire : qui fait quoi ?

La Communauté d’agglomération des Hauts-de-Bièvre est propriétaire des terrains et doit réhabiliter ou reconstruire les logements étudiants.
La Ville d’Antony a la responsabilité de l’aménagement urbain de ce nouveau quartier.
Le Crous (Centre régional des œuvres universitaires et scolaires) est gestionnaire des logements étudiants.
Le Conseil Général participe au financement des nouveaux logements étudiants dans l’ensemble du département.

Zoom sur le périmètre de la concertation


Zoom sur le périmètre de la concertation

Le périmètre de la concertation sur l'avenir du secteur Jean Zay est situé dans les limites du tracé noir. Les formes roses sont des bâtiments publics ou privés. Les formes bleues représentent les bâtiments universitaires. Cliquez sur le plan pour l'agrandir !