Ville d'Antony

Facebook

ville.antony

Mairie d'Antony
Place de l'Hôtel de Ville
BP 60086 92161 Antony Cedex
Tél : 01.40.96.71.00
E-mail : webmaster@ville-antony.fr

Ouvert du lundi au vendredi
de 8 h 30 à 12 h 00
et de 13 h 30 à 17 h 30

Fibre optique - très haut débit Agrandir la taille du texte Réduire la taille du texte

La fibre optique est en cours de déploiement sur la Ville. Une grande partie des logements et des entreprises d'Antony peut bénéficier d'une offre THD (supérieure à 30 mbps). Néanmoins, l'offre reste inégale pour le moment, en fonction des différents types de logements (pavillons, immeubles de plus de 12 logements ou locaux d'entreprises) et de la zone géographique.

Le site internet Degrouptest vous permet de connaître l'éligibilité de votre logement aux offres Très Haut Débit des différents opérateurs.

Le point sur la mise en place du Très Haut Débit à Antony
Les principes de déploiement
Raccordement du logement
La mise en place des services par les opérateurs commerciaux
Le réseau THD Seine
Maintenance du réseau THD Seine
Carte du déploiement de la fibre optique à Antony en zones pavillonnaires

Le point sur la mise en place du Très Haut Débit à Antony


Le Conseil départemental des Hauts-de-Seine a déployé son réseau fibre THDSeine à Antony (réseau horizontal). Il a également fibré un nombre important de colonnes montantes en immeubles et déployé des Point de Mutualisation (PM) sur une grande partie de la ville en zones pavillonnaires. D’autres opérateurs ont également déployé un réseau fibre horizontal et vertical.


La Ville ne peut intervenir que lorsque son domaine public est sollicité, ce qui est le cas pour la pose des Points de Mutualisation (armoires) en zones pavillonnaires. Aux demandes d’autorisation d’occupation de voirie, elle répond dans le respect des règles d’aménagement du domaine public, mais aussi dans un souci de favoriser la complétude des déploiements et d’en optimiser les coûts et l’efficacité. Alors que la quasi-totalité des immeubles qui le souhaitent peuvent bénéficier d’offres fibre (de type FTTH), les zones pavillonnaires rencontrent plus de difficultés.

Pour les immeubles, à la mi-avril 2015, 90 % des prises en immeubles de 12 logements et plus étaient sous convention avec un opérateur d’immeuble. Suite à la fin de la délégation de service public de Séqualum, les infrastructures sont maintenues par le Département. Si une convention a été signée par le syndic / copropriété avec Séqualum mais que les travaux n'ont pas pu être effectués avant le 30 juin 2015, la copropriété devra signer une convention avec un autre opérateur d'immeuble (voir la liste des opérateurs d'immeubles sur le site de l'ARCEP).

Pour les zones pavillonnaires fibrées par le Département (voir carte), le réseau FTTH installé sous voirie est utilisable par l'ensemble des opérateurs. Cependant, pour accéder aux services d'un opérateur donné, il faut préalablement que celui-ci ait raccordé son réseau de fibre horizontal à l'armoire de rue dont dépend votre logement. Pour l'instant, aucun opérateur n'a décidé de venir raccorder avec son propre réseau les armoires de rue THD Seine qui ont été construites par Sequalum. Aucun délai ne peut être annoncé à ce jour compte tenu de la résiliation de la DSP Sequalum par le Département.

Les autres zones pavillonnaires sont fibrées peu à peu par des opérateurs privés, et bénéficient au fil du temps d’offres commerciales avec un objectif de très bonne couverture pour la fin de l'année 2016.

Pour les entreprises, celles qui ont besoin de haute qualité de service disposent d'offres de nombreux opérateurs pour les satisfaire. Pour celles qui ont besoin de qualité moindre, la problématique est la même que pour les pavillons : il faut qu’un Point de Mutualisation (PM) soit installé à proximité et qu’un opérateur commercial ait établi un contrat avec l’opérateur qui a déployé le réseau horizontal. Une solution sera apportée par le Département.

À noter : Les logements bénéficiant du câble peuvent se rapprocher de leur opérateur pour bénéficier d’une offre THD combinant fibre et cuivre.

Les principes de déploiement

Le déploiement de la fibre est encadré par la réglementation issue de l’ARCEP. Il s'effectue en deux phases : le réseau horizontal et le réseau vertical.
RéSEAU HORIZONTAL
Le déploiement du réseau "horizontal" est effectué, en libre concurrence, sur Antony par le Département des Hauts-de-Seine, réseau THD Seine, et d’autres opérateurs privés.
RESEAU VERTICAL
Le déploiement dit "vertical" consiste à approcher la fibre du logement. Il est différent en immeubles et en zones pavillonnaires (immeuble de moins de 12 logements). Le Point de mutualisation, qui permet de passer du vertical à l’horizontal (matérialisé par une armoire), est en domaine privé dans un immeuble et dans le domaine public en zones pavillonnaires.

Le réseau fibre est donc composé d’une partie déployée sous voirie dans le domaine public et d’une partie installée à l’intérieur de la propriété privée. Ce réseau capillaire composé de fibres optiques est destiné à être utilisé par les opérateurs commerciaux qui pourront ainsi proposer leurs services THD.
FTTH
Le FttH (Fiber to the Home - Fibre jusqu'à l'abonné) correspond au déploiement de la fibre optique depuis le nœud de raccordement optique (lieu d'implantation des équipements de transmission de l'opérateur) jusque dans les logements ou locaux à usage professionnel. Le FttH permet donc de bénéficier de tous les avantages techniques de la fibre sur l'intégralité du réseau jusqu'à l'abonné. Il se distingue d'autres types de déploiement qui combinent l'utilisation de la fibre optique avec des réseaux en câble ou en cuivre.

Raccordement du logement

POUR LES IMMEUBLES
Le déploiement du pied de l’immeuble (PM = Point de Mutualisation) jusqu’au palier (PBO = Point de Branchement Optique) se fait sur demande des copropriétaires. Pour cela, les copropriétaires doivent inscrire la question du fibrage de l’immeuble à l’ordre du jour de leur Assemblée Générale. Dans les immeubles, il ne peut y avoir qu’un seul opérateur en fibre optique. Les copropriétés ou propriétaires sont libres de sélectionner l’opérateur d’immeuble de leur choix.
POUR LES ZONES PAVILLONNAIRES
L’équivalent du déploiement vertical se fait par l’intermédiaire d’armoires situées sur le domaine public. Chaque armoire peut desservir 100 à 300 pavillons (Point de Mutualisation). Le déploiement consiste alors à amener la fibre optique jusqu’aux points de branchement optique (PBO), situés en chambre, le plus souvent sous trottoir. Un PBO dessert environ une dizaine de pavillons. Contrairement aux immeubles, seuls les opérateurs peuvent être à l’initiative du déploiement du réseau vertical en zones pavillonnaires. Dans les zones dites « très denses » comme Antony, l’ARCEP ne prévoit aucun autre mécanisme de régulation que la concertation entre opérateurs et la Ville.
POUR LES ENTREPRISES
Suivant la taille et les besoins de l’entreprise il existe 2 types de solutions :
Pour des besoins nécessitant une grande qualité de service, la solution consiste à tirer une ligne fibre à partir du SRO (sous répartiteur optique) sans passer par un Point de Mutualisation.
Pour les petites entreprises ou pour des besoins limités, on met en œuvre la même solution que pour les logements : on part d’un Point de Mutualisation. L’offre commerciale est toutefois différente.


Cliquez sur le schéma pour l'agrandir !

La mise en place des services par les opérateurs commerciaux

Lorsque la fibre optique est déployée sur le palier ou devant le portail, il reste à trouver un opérateur commercial. C’est lui qui effectuera le branchement jusqu’à votre logement.

Fibre optique

Chaque opérateur commercial détermine son propre planning de déploiement en fonction de ses contraintes, opportunités, stratégies techniques et commerciales. Si votre logement est éligible aux services THD d’au moins un opérateur commercial, vous pourrez souscrire un abonnement auprès de celui-ci. Dans les faits, on constate un délai de quelques mois à partir du moment où l’immeuble (ou le pavillon) est équipé en fibre optique et le moment où les Opérateurs Commerciaux le rendent éligible aux services THD dans leurs bases commerciales.Le site internet Degrouptest vous permet de connaître l'éligibilité de votre logement aux offres Très Haut Débit des différents opérateurs.

Pour les entreprises, plusieurs opérateurs ont des offres spécialisées.

Le réseau THD Seine

Grâce au projet baptisé « Réseau THD Seine », le Conseil départemental des Hauts-de-Seine souhaite faire bénéficier à l'ensemble des résidents du département, sans frais, de la desserte en fibre optique de leurs logements. La délégation de service public créée à cet effet a du être résiliée en raison de nombreux retards dans le déploiement. Le point sur la suite du projet.
Résiliation de la délégation de service public de Sequalum
En raison des nombreux retards constatés dans le déploiement du réseau THD Seine, le Conseil départemental des Hauts-de-Seine a résilié la délégation de service public confiée à Sequalum pour la construction et l'exploitation de son réseau de fibre optique. Depuis le 1er juillet 2015, le Département assure maintenant l'exploitation et la maintenance du réseau. Une des conséquences de cette résiliation est le gel temporaire de l'accès à la fibre optique pour les zones pavillonnaires desservies par le réseau THD Seine. La fin de la délégation de service public de Séqualum n'interfère pas avec les déploiements de la fibre par d'autres opérateurs. L'aménagement numérique du territoire reste une préoccupation du Département, qui souhaite poursuivre la démarche engagée pour permettre à tous les Altoséquanais d'avoir accès au Très Haut Débit. Le département étudie actuellement plusieurs scénarii pour la continuité des actions déjà engagées : cliquez ici pour en savoir plus !

Maintenance du réseau THD Seine

Le Conseil départemental des Hauts-de-Seine a voté, le 17 avril 2015, la création d'une régie pour gérer l'exploitation et la maintenance du réseau à très haut débit THD Seine, dont les infrastructures optiques installées dans les immeubles. Cette régie permet au Département d'assurer la continuité du service public depuis la résiliation effective de la délégation confiée à Sequalum. Cette régie est une solution temporaire.

Depuis sa décision de résilier la délégation, le Département étudie plusieurs pistes comme la revente des réseaux "horizontaux" et "verticaux" (une consultation est en cours), la poursuite en régie pour supporter l'exploitation et la maintenance, ou la relance d'une délégation de service public. Cliquez ici pour en savoir plus !
Pour les immeubles de plus de 12 logements, les colonnes THD Seine construites par Sequalum continueront d'être maintenues et exploitées par le Département. Le service ne sera donc pas interrompu. Si une convention a été signée par le syndic / copropriété avec Séqualum mais que les travaux n'ont pas pu être effectués avant le 30 juin 2015, la copropriété devra signer une convention avec un autre opérateur d'immeuble (voir la liste des opérateurs d'immeubles sur le site de l'ARCEP).
Les armoires de rue pour les pavillons et immeubles de moins de 12 logements seront également entretenues et exploitées par le Département. En cas de dégradation, vous pouvez informer le Département sur thdseine@cg92.fr.
Dans les deux cas, Bouygues Telecom et SFR pourront proposer au Département le rachat de la partie du réseau THD Seine qu'ils utilisent. Dans le cas contraire, le Département assurera la maintenance du réseau existant.
Pour les entreprises ayant un abonnement de type "professionnel", il existe deux cas de figure :
- Si l'entreprise est d'ores et déjà raccordée, les opérateurs pourront décider de migrer leurs clients vers un autre type de lien. Le cas contraire, le Département assurera la maintenance du lien existant ;
- Les entreprises qui souhaitent un nouveau raccordement doivent se rapprocher dès maintenant des opérateurs entreprises qui choisiront le mode de raccordement qui leur semble le mieux adapté.

Carte du déploiement de la fibre optique à Antony en zones pavillonnaires



Légende :

Violet : zone où la fibre optique a été déployée par Sequalum. La gestion des infrastructures a été prise en charge par la régie du Conseil départemental des Hauts-de-Seine depuis le 1er juillet 2015, en attendant la mise en place d'une solution pérenne. Cette zone reste en attente de l'arrivée des offres des opérateurs commerciaux. Attention : certains espaces de cette zone restent en attente de déploiement ;
Orange foncé : zone où la fibre optique a été déployée et ouverte à la commercialisation ;
Orange clair : zone où la fibre optique est en cours de déploiement ;
Jaune pâle : zone où le déploiement de la fibre est annoncée par l’opérateur pour la fin 2016.

La Ville sera bientôt largement couverte et attend dès à présent l'arrivée d'offres commerciales des fournisseurs d'accès à internet. Le site internet Degrouptest vous permet de connaître l'éligibilité de votre logement aux offres Très Haut Débit des différents opérateurs.

Cliquez ici pour télécharger la carte dans une meilleure définition ! (format PDF / 3mo)

Renseignements complémentaires auprès du Département des Hauts-de-Seine :

Site internet du Département : http://www.hauts-de-seine.net/
E-mail : thdseine@cg92.fr
Tél. : 01 49 46 88 42

Tester l'éligibilité de votre logement aux réseaux THD et consulter les offres commerciales : www.degrouptest.com
Connaître les débits atteignables dans votre logement à partir des réseaux de communications électronique filaires (France Très Haut Débit) : http://observatoire.francethd.fr/#