Impôts et finances

Vous avez déjà reçu votre avis d’imposition pour les impôts locaux ou allez bientôt le recevoir. Sur votre fiche, vous constaterez que les taux communaux de la taxe d’habitation sont passés de 11,40 % à 18,27 %, de la taxe sur le foncier bâti de 17,42 % à 18,72 % et de la taxe sur le foncier non bâti de 16,82 % à 18,67 %. Ces hausses ne sont qu’apparentes, car en réalité la Ville maintient ses taux inchangés depuis 2009.

Elles sont dues à un transfert de fiscalité : depuis le 1er janvier 2016 et la naissance du nouveau territoire Vallée Sud – Grand Paris (VSGP), en remplacement de la Communauté d’agglomération des Hauts-de-Bièvre, les impôts votés au niveau intercommunal sont désormais collectés par la Ville. Ils sont ensuite reversés à VSGP. La différence par rapport à l’avis 2015 est donc liée à ce changement. Si jamais votre impôt a augmenté, cela s’explique uniquement par la revalorisation des bases d’imposition opérée par l’État tous les ans dans la loi de finances (+ 1 % pour 2016) pour suivre l’inflation, ou par la hausse des taux des autres collectivités, ou enfin par des changements significatifs sur votre résidence (travaux, extension…).