Véritable contre-pied des jardins à la française aux ifs et buis rigoureusement taillés, aux allées droites et aux savantes perspectives, le parc des Alisiers est un morceau de campagne qui s’invite en ville. Chez vous, à Antony ! Colchiques, reines-des-prés, menthe aquatique et autres joncs fleuris ont élu domicile sur ce qui se résuma pendant de longues années à un ensemble de friches abandonnées le long de l’autoroute. Quatre hectares au total pour changer d’air. Bienvenue dans le nouvel espace paysager d’Antony, le parc des Alisiers.

Situé au nord-ouest de la ville, de part et d’autre de la Coulée verte et le long de l’autoroute A86, le parc des Alisiers a été inauguré le 24 juin 2014. Fort de la proximité de grands espaces verts comme le parc de Sceaux, le bois de Verrières et la Coulée verte, ce nouveau parc antonien se veut un lieu de proximité, verdoyant, récréatif. Un nouvel espace de respiration pour la ville. C’est un lieu de promenade avec ses deux cheminements, l’un réservé aux piétons, l’autre partagé entre piétons et cyclistes. C’est aussi un lieu de détente avec ses nombreux bancs. Ou encore un site privilégié pour observer la nature au plus près. Sans oublier une invitation au jeu et au sport avec ses toboggans, son mur d’escalade, son terrain multisports et ses appareils fitness.

Développement durable

Aménager un parc paysager de 4 hectares, agréable et reposant, sur des friches relativement étroites, longeant l’une des autoroutes les plus encombrées de France supposait de relever plusieurs défis. Celui du bruit d’abord. Afin d’atténuer les nuisances sonores liées à la proximité de l’A86, le parc a été conçu selon un jeu de reliefs grâce à la rehausse des merlons existants et à la réalisation de murs antibruit en pierre de pouzzolane sur 1 km de long. Cette amélioration du traitement acoustique a permis de réduire l'ambiance sonore d'environ 12 décibels. Le défi du développement durable également, puisque cet espace respecte les normes environnementales les plus strictes dans le domaine de la gestion de l’eau, de la valorisation des plantes, ou encore du mobilier urbain. Espace conçu au plus proche de la nature, le parc est composé d’arbres, d’arbustes, de plantes et de fleurs sauvages d’origine européenne, dont les alisiers sont le symbole. Une végétation fauchée et non pas tondue régulièrement, plus libre que dans les autres parcs de la ville. Il ne vous reste plus qu’à venir vous y promener...


Découvrez les espaces verts d'Antony en vidéo !

De 6 h à 22 h...

Accessible par six entrées, le parc assure la continuité avec la Coulée verte, mais aussi avec le parc de Sceaux et le centre-ville par le réseau des circulations douces. Une liaison avec le bois de Verrières est également prévue. La circulation dans le parc s’effectue par des cheminements. L’un, du côté des habitations, est réservé aux piétons. L’autre est partagé entre les piétons et les cyclistes. Le parc des Alisiers a une grande amplitude d’ouverture, qui va de 6 h à 22 h tous les jours. Les chiens tenus en laisse sont autorisés. Les véhicules à moteur y sont bien sûr interdits. Voici les différents accès :

Renseignements pratiques

Partie Basse - 2 entrées :
  • Entrée Rue de Chatenay après le pont de la A86
  • Entrée Rue des Crocheteurs face au parking de l’école privée
Partie Haute - 3 entrées :
  •  Entrée Rue des Crocheteurs après TGV dans le virage
  •  Entrée Rue Marcel Maillard
  •  Entrée Rue Etienne d’Orves / Rue de Kerjouanno

Parc écologique et sportif !

Une suite de bassins a été créée afin de récupérer non seulement les eaux de pluie du parc mais également celles des logements voisins d’Antony Habitat. L’alimentation des bassins est complétée par l’eau de la nappe phréatique puisée par une éolienne qui fonctionne avec le vent mais aussi avec l’énergie solaire grâce à des panneaux photovoltaïques. Autre point clé : le parc est géré en zéro phyto, aucun produit chimique n’est donc utilisé pour son entretien. Côté loisirs, le parc comprend aussi de nombreuses aires de jeux et des espaces sportifs. Avis aux amateurs !

  • Clôtures : oui
  • Horaires d’ouverture : 6h à 22h, toute l’année, été comme hiver
  • Moyens d’accès : Bus RATP 196 « Les Godets » et « Marcel Maillard », 395 « Cimetière d’Antony »
  • Surface : 3,6 ha
  • Végétaux à découvrir : Alisiers
  • Gestion du parc : cet espace est géré en régie par la Ville.

Infrastructures et services proposés

  • Jeux-pour-enfants : le parc dispose d’une aire de jeux dans chaque partie du parc :
    • Partie Basse : une structure ludique pour enfants de 4 à 10 ans, et une grande glissière sur talus accessible aux enfants à partir de 6 ans, toutes deux accessibles par la rue des crocheteurs et par la rue de Châtenay.
    • Partie Haute : une aire de jeux pour jeunes enfants de 2 à 10 ans, accessible par la rue de Samoëns et une grande glissière sur talus accessible aux enfants à partir de 6 ans, accessible par la rue Marcel Maillard.
  • Terrain de basket
  • Mur d’escalade
  • Appareils de fitness
  • Piste cyclable
  • Toilettes : une toilette sèche est installée du printemps à l’automne au niveau de l’accès rue Marcel Maillard.
  • Accès pour les personnes à mobilité réduite
  • Bornes fontaines :  une borne fontaine située dans la partie haute à proximité des appareils de fitness et une borne fontaine  située dans la partie basse à proximité de la structure ludique pour enfants.
  •  Canibox : Le parc étant accessible aux chiens tenus en laisse, il dispose de 4 canibox situées sur trottoir au niveau des accès de la rue de Samoëns et de la rue des Crocheteurs après le  TGV dans le virage et dans le parc au niveau du chemin de Châtenay ainsi qu’au niveau de l’accès rue Marcel Maillard.
    Cliquez ici pour consulter l’emplacement de toutes les canibox sur la carte interactive !
     

Réglementation (n° AR 14/06/331 en date du 23 juin 2014) :

  • Est interdit l'accès des animaux même des chiens tenus en laisse ;
  • L'usage des engins à deux roues (cyclomoteur, bicyclette, VTT) est strictement interdit, à l'exception des bicyclettes et jouets à roues pour enfants de moins de 6 ans.

Quelques chiffres

Quel fut le coût total de ce projet ? Il s’est élevé à 5,2 M€ HT, y compris la maîtrise d’œuvre, montant auquel il convient d’ajouter le prix d’achat des friches auprès de l’État, 1,7 M€, soit donc au total 6,9 M€. Le Conseil départemental des Hauts-de-Seine a subventionné ce projet à hauteur d’1 M€ et l’Agence régionale des espaces verts a accordé à la Ville une aide de 215 565 €.

Des ruches au parc des Alisiers

Bientôt du miel à Antony ! Le service des Espaces verts a installé des ruches dans le nouveau parc des Alisiers, elles sont situées dans la partie haute et accessible par les accès rue Marcel Maillard et rue des Crocheteurs. La Ville cherche ainsi à poursuivre ses actions pour promouvoir la biodiversité. Cliquez ici pour en savoir plus !