BP2021, projet 3 : un nouveau jardin collectif à Antony : les jardins de l'Abreuvoir

Dernière modification le 29/11/2021

Porté par Marie-Pierre C. et des habitants du quartier, le projet "un nouveau jardin collectif à Antony : les jardins de l'Abreuvoir" a été élu lors du budget participatif développement durable en 2021. Découvrez tout ce qu'il faut savoir sur ce projet et les étapes de sa réalisation sur cette page.


La réalisation du projet : où en est-on ?

Sélection du projet par les habitants

Le projet a été élu lors de la 3e édition du budget participatif. Il est arrivé en 3e position avec 314 voix (pour : 325contre : 11).


Le projet en détail

Le projet vise à créer un nouveau jardin collectif, ouvert, pédagogique et coopératif sur un terrain situé rue de l’Abreuvoir, entre les rues Fondouze et Joseph Delon. Il sera réalisé de manière participative, aussi bien dans sa conception que dans sa gestion quotidienne. Ce jardin permettra d’expérimenter des techniques de cultures sobres dans l’utilisation des ressources.

L'emplacement du projet est situé sur une zone où la Bièvre pourrait être rouverte dans plusieurs années. Le cas échéant, le projet sera donc réalisé sur une période limitée.

  • Porté par Marie-Pierre C. et des habitants du quartier 
  • Budget nécessaire : 26 000€ TTC
  • Délai de réalisation : automne 2022 – hiver 2023
Idée originale proposée :

Les besoins de jardiner, d’être plus près de la nature et de contribuer au maintien de la biodiversité, sont de plus en plus forts en ville.

Le projet est d’installer le premier jardin collectif ouvert de la ville d’Antony, lieu d’échange qui fédèrerait les personnes de tout âge et de tout horizon autour de l’envie :

de transmettre ou d’acquérir des savoirs et compétences de jardinage
de contribuer au maintien voire au développement d’une biodiversité urbaine
d’apprendre des techniques de culture sobres en ressources et résilientes face aux changements climatiques (récupération des eaux de pluie, compostage, paillage…)
de participer à l’élaboration puis l’animation du jardin, avec des ateliers de montage du mobilier de jardin ou de plantations, des conférences
d’avoir accès à un bel espace de diversité végétale et d’accueil de la biodiversité urbaine

De par sa proximité avec plusieurs établissements accueillant des enfants, il aura également une fonction éducative.

Le terrain situé rue de l’Abreuvoir, entre les rues Fondouze et Joseph Delon, au coeur d’un quartier mixte d’immeubles et de maisons, serait en partie consacré au jardin tandis qu’une part demeurerait en l’état actuel.

Nous sommes un groupe d’habitants de résidences et de maisons particulières de la rue de l’Abreuvoir entre le Parc Heller et l’espace Vasarely. Pour certains nous avons initié du compostage collectif dans notre résidence, pour d’autres nous utilisons déjà des lombricomposteurs.

Une animation régulière sera assurée par le groupe d’habitants référents autour d’enseignements et de démonstrations de compétences (permaculture, compostage, jardinage, construction avec des matériaux de récupération).

Des procédés novateurs pourront être mis en place pour expérimenter des pratiques sobres en eau, comme par exemple, le fait de favoriser la récupération de l’eau pluviale pour l’arrosage grâce à la récupération d’eau des maisons particulières bordant la parcelle qui le souhaite

Une fois lancé, le projet sera organisé autour d'une association loi 1901, qui assurera le suivi et l’animation du jardin : entretien des espaces de culture, des structures et du bon fonctionnement des ateliers sur place.

Le jardin sera aménagé en privilégiant si possible les matériaux de récupération pour le mobilier, dans l’esprit des boîtes à livre de la ville d’Antony (bacs de plantation, abri de jardin, treille…).

La mise en place sera réalisé sous forme de chantier participatif

Remarques des services municipaux :

L'emplacement du projet est situé sur une zone où la Bièvre pourrait être rouverte dans plusieurs années. Le cas échéant, le projet sera donc réalisé sur une période limitée.

Le projet sera participatif dans sa conception, sa réalisation puis sa gestion quotidienne. La rue ne disposant pas de réseau d’eau, le projet servira de site d’expérimentation pour des techniques de culture sans apport d’eau. Cela permet d’économiser les coûts très élevés de raccordement (environ 22 800€).

Le site comprendrait des zones de cultures surélevées, des coffres de rangement pour les outils, des composteurs.

Le coût de réalisation est estimé à 26 000€ TTC (pour une surface cultivée d'environ 100m²) :

  • Études préalables (analyse de sol, marquage réseaux) : 4 000 €
  • Équipements bois (planches pour surélévation de la zone cultivée, rangement pour les outils, composteurs, etc.) : 12 000 €
  • Terre végétale amendée, paillage, végétaux : 5 000 €

L'entretien serait réalisé par une association d'habitants.

La finalisation du projet pourrait avoir lieu en automne 2022 ou en hiver 2023. En effet, le projet nécessitera 6 mois de travaux et les plantations s’effectuent pendant l’automne ou l’hiver.