BP2021, projet 12 : Un frigo solidaire pour éviter les gaspillages

Dernière modification le 29/11/2021

Porté par Alice L. et Christelle M., le projet "Un frigo solidaire pour éviter les gaspillages" a été élu lors du budget participatif développement durable en 2021. Découvrez tout ce qu'il faut savoir sur ce projet et les étapes de sa réalisation sur cette page.


La réalisation du projet : où en est-on ?

Sélection du projet par les habitants

Le projet a été élu lors de la 3e édition du budget participatif. Il est arrivé en 12e position avec 147 voix (pour : 219contre : 72).


Le projet en détail

Afin de lutter contre les gaspillages et favoriser l’économie circulaire, le projet propose d’installer un frigo solidaire à Antony. Il permettra aux habitants de déposer des aliments consommables, et de se servir librement.

 Sous réserve de l’identification d’un commerçant partenaire.

  • Porté par Alice L. et Christelle M. 
  • Budget nécessaire : 2000€ TTC
  • Délai de réalisation : la date de réalisation du projet dépendra du lieu identifié.
     
Idées originales proposées :

Le projet est issu du regroupement des projets « Frigos solidaires » porté par Alice L. et « Moins de nourriture à la poubelle », proposé par Christelle M..

Projet d’Alice L. : Frigos solidaires

https://participer.ville-antony.fr/ideas/frigos-solidaires

Monsieur, Madame, Monestre, 

Je me permet de vous proposer un projet la seconde étape du 3ème budget participatif d'Antony de cette année.

En plein dans les catégories "lutter contre les gaspillages" ou "favoriser l’économie circulaire", mon projet écologique serait d'instaurer dans la ville un frigo solidaire, accessible à tous et à toutes. 

Je n'ai pas inventé l'eau chaude, ce système existe déjà dans Paris et d'autres villes, aussi simplement que son nom l'indique et assez similaire aux boîtes-à-livres, il s'agit d'un frigo dans lequel tout le monde peut y déposer des aliments consommables qu'on ne compte pas consommer, et tout le monde peut se servir.

Le premier frigo solidaire été inauguré en 2017 par une jeune femme, Dounia Mebtoul, s'inspirant d'un système solidaire venu de Berlin. Le frigo a été installé devant le restaurant de sa maman, il a mis quelques mois avant de se faire connaître dans le quartier. Mais aujourd’hui, il ne désemplit pas. Une trentaine de commerçants et de simples particuliers l’alimentent régulièrement. Une cinquantaine d’autres en bénéficient. « Des sans-abri, beaucoup de retraités mais aussi des familles nombreuses et des étudiants qui ont du mal à boucler leur fin de mois viennent se servir. Dès que quelqu’un dépose un produit, il est récupéré dans l’heure qui suit. Malheureusement nous répondons vraiment à un besoin », raconte Dounia.

Aujourd'hui, on compte 40 frigos en France, dont 6 actuellement à Paris.

(sources : https://www.linfodurable.fr/social/les-frigos-solidaires-une-initiative-ecologique-et-solidaire-1923 https://www.paris.fr/pages/quinze-nouveaux-frigos-solidaires-et-anti-gaspi-7018#comment-installer-un-frigo-solidaire)

Pour se faire, il me semble que le frigo solidaire à tout intérêt à être rattaché à un commerce ou un restaurant. La ville d'Antony ne manque pour sûr pas de commerçant(e)s qui se porteraient volontaires au projet. Le financement d'un frigo solidaire ne coûte pas plus de 1300€, une collecte peut être organisée grâce à une collecte en ligne sur Helloasso, puis nous aurons à envoyer un mail avec la convention des frigos solidaires signée à Dounia Mebtoul (voir pièce jointe).

En y réfléchissant : nous avons tou(te)s chez nous des aliments stockés dans nos placards que nous ne consommons pas... C'est l'occasion de partager avec ses voisin.e.s, lutter contre le gaspillage alimentaire et aider les personnes en difficulté.

Jusqu'à présent, je récupère les denrées "périmées" que jettent les commerces (et peut vous garantir qu'il y a BEAUCOUP de gaspillage alimentaire chaque jours), et je les redistribue grâce à l'application Geev : une application qui permet tout simplement de donner des objets ou aliments à qui en veut (qui est, dans la même idée, également une application écologique et solidaire qui mériterait d'être relayée et mise en avant !).

Sachez que je participerais avec plaisir à la table ronde sur le sujet du gaspillage alimentaire et de l'économie circulaire du 24 mars.

Écologiquement vôtre,

Alice L.

Site internet des Frigos Solidaires : https://www.google.com/search?q=frigo+solidaire&oq=frigo&aqs=chrome.0.69i59j69i57j0i433l3j69i60l3.1439j0j4&sourceid=chrome&ie=UTF-8

Projet de Christelle M. : Moins de nourriture à la poubelle

https://participer.ville-antony.fr/ideas/moins-de-nourriture-a-la-poubelle

En France, l’alimentation destinée à la consommation humaine est gaspillée, cela représente environ 10 millions de tonnes de nourriture qui sont jetées chaque année.

Le gaspillage a un impact environnemental, économique, social et nous pouvons lutter contre ce gaspillage.

L’application Too Good to go, qui lutte contre le gaspillage alimentaire, est plutôt bien accueillie par les commerçants et les habitants. Cependant, nous ne sommes pas tous équipés de la technologie et donc tous les habitants ne possèdent pas de téléphone. C’est pour cela que je propose de mettre en place une location d’une petite salle avec des bénévoles où chacun peut déposer ou prendre de la nourriture gratuitement et quand il le souhaite.

Qui peut déposer ?

Les particuliers, traiteurs, restaurateurs, épiciers, boulangers,…

Qu’est-ce que je peux partager ?

  • Produits autorisés
    • Fruits/légumes
    • Biscuits, épicerie
    • Produits avec DLUO/DLC
  • Produits refusés
    • Alcool
    • Produits déjà entamés
    • Viande, poisson
       
Remarques des services municipaux :

Le projet est issu du regroupement des projets « Frigos solidaires » porté par Alice L. et « Moins de nourriture à la poubelle », proposé par Christelle M..

Pour fonctionner, le frigo solidaire doit être rattaché à un commerce ou un restaurant de la commune, afin d’assurer sa gestion quotidienne. Le centre communal d’action social (CCAS) n’a pas pu trouver de commerçant intéressé pour le moment. La réalisation effective du projet dépendra donc de l’identification de ce partenaire.

Les modalités de fonctionnement sont bien établies par l’association Les Frigos Solidaires : https://participer.ville-antony.fr/uploads/e98fd54c-304b-46db-b87d-15d2361ef856/idea_file/file/a1b969fc-1cd5-41a1-ba1d-774183bcdc50/Frigos_solidaires.pdf

Le budget estimé par le CCAS de la Ville est de 2000€ TTC. La date de réalisation du projet dépendra du lieu identifié.