Le Carré d'Antony

Dernière modification le 16/10/2020

Ouvert en novembre 2019, le Carré d’Antony propose des espaces de travail à des artistes plasticiens professionnels. Huit artistes y travaillent en atelier individuel ou en atelier partagé.


Á propos du Carré d'Antony

AteliersMis à part dans la capitale et quelques villes en région, les ateliers d’artistes sont devenus rares. En cause, le coût souvent prohibitif des loyers. La Ville a donc réaménagé un pavillon au 3 rue de Tignes dont elle est propriétaire en un lieu dédié aux arts visuels. Cet espace de travail s’adresse à des artistes plasticiens professionnels. Objectif ? Créer un foyer artistique convivial en les aidant dans leur pratique, en les amenant à se rencontrer et à échanger sur leurs expériences.

Un espace dédié à la sérigraphie

Selon leur disponibilité, les artistes peuvent œuvrer de 7h à 23h, sept jours sur sept. La spécificité du lieu réside dans son espace de la sérigraphie du rez-de-jardin. Doté d’un équipement professionnel (table de tirage aspiration, armoire de séchage, table d’insolation, etc), cet atelier offre l’opportunité de diversifier, d'enrichir l’expression artistique, et de la multiplier. Maison particulière aménagée en plusieurs ateliers de travail, le Carré d’Antony n’a pas la superficie d’une friche industrielle. Néanmoins chaque artiste y trouve la place qui lui convient, heureux de participer à cette aventure collective, ravi de se confronter aux défis techniques spécifiques imposés par ce moyen d’expression artistique qu’est la sérigraphie.


Les artistes en résidence

Jean-Claude AngladeJean-Claude Anglade

Artiste plasticien. Vit et travaille à Antony

Co-fondateur de l’atelier Public d’Expression de Marne-la-Vallée dans les années 80, Jean-Claude Anglade est connu pour ses évènements participatifs et ses créations interactives dans l’espace public notamment Image-la-Vallée, vitrail monumental sur le château d’eau de Noisiel (1987), Le Pas de la géante, en collaboration avec Christian de Portzampac (1988), La Tour inhabitée, château d’eau de Chilly-Mazarin (1991), L’Ombre de la lune, girouette cosmique à Antony (1993). Il se consacre aujourd’hui à la création d’images combinant les ressources numériques, la peinture ou la sérigraphie, plus traditionnelles.

Hybride

Hybridation : Quatre fois quatre fleurs sauvages. Jean-Claude Anglade - avril 2020

"Là où la multiplicité des solutions proposées par l’outil numérique représente un défit pour la démarche créative, les nécessaires contraintes d’une pratique plus artisanale sont l’occasion d’un retour aux fondamentaux de l’art visuel : simplification des formes, répétition de motifs, stratifications des interventions plastiques… Mon projet est donc de soumettre mes images digitales, conçues au départ pour faire l’objet d’une impression numérique (digigraphies), aux différentes contraintes de ce médium mis à disposition par l’atelier du Carré d’Antony.

Pour cela, j’ai adopté une écriture graphique permettant la conversion de ces images en quatre passages de couleur : cyan, magenta, jaune, noir. Le recours à des trames de très gros points présente l’avantage d’éviter un rendu trop photographique. L’imprécision obligatoire des pastilles de couleurs obtenues et le décalage aléatoire de leur superposition, provoque une mutation de l’image vers un jeu optique assez libre. Le sujet de ces images, (hybridation de quatre fleurs sauvages : Parnassié des Marais, Tulipe de celse, Comaret des marais, Ancolie) doit rester lisible tout en bénéficiant de ce nouvel état graphique. Comme élevées au cœur d’un jardin botanique, ces fleurs connaissent ainsi une nouvelle hybridation.


Marina KimmerleMartina Kimmerle

Photographe et artiste plasticien. Vit et travaille à Antony et au Carré d’Antony

De nationalité allemande, Martina Kimmerle est photographe de formation mais voue depuis toujours une passion pour le dessin. La ligne (du dessin) n’imite pas. Elle interprète des espaces d’un monde imaginaire. Le projet Les Circuits présente ainsi douze dessins comme les douze mois de l’année.

Martina Kimmerle

"Ce sont des Circuits fantasmes autour de la nature qui sont, soit générants soit destructeurs. L’intervention humaine y joue un certain rôle. Je souhaite tirer ces cercles en couleur or, une brillance qui charme au premier abord mais qui demande un regard plus intense pour voir l’image derrière. Chaque Circuit perd une goutte. En or pour les versions régénérantes, en noir pour celles destructrices. Ces gouttes sont les symboles de l’énergie que chaque circuit crée."


KotimiKotimi

Auteure-illustratrice. Vit et travaille à Antony et au Carré d’Antony. Site internet : https://kotimi.wordpress.com

D’origine japonaise, Kotimi est auteure-illustratrice de livres pour enfants. Son graphisme tenu d’une grande liberté décrit des univers espiègles non dépourvus de grâce. Ce qui lui a valu le prix de l’Excellence à la Foire internationale du livre pour la jeunesse à Bologne en 2016.

"KotimiDans mes créations, je recherche des lignes et des matières spontanées, vivantes. J’aime beaucoup les jeux du hasard qui provoquent des « happenings » embêtant au départ mais réservant de bonnes surprises."

La sérigraphie l’attire depuis toujours par ses possibilités créatives.

"On peut travailler d’une façon traditionnelle mais également numérique sur des supports très variés : différentes sortes de papiers et de tissus. On peut intégrer les couleurs vives plus facilement que dans la gravure sur métal. Ce qui permet un beau mariage de l’aspect traditionnel et moderne, ce que je souhaite vivement réaliser !"

Kotimi


Caroline Montigneaux-BurdinatCaroline Montigneaux-Burdinat

Artiste plasticienne et illustratrice. Vit et travaille à Antony et au Carré d’Antony. Facebook : www.facebook.com/carolineburdinat - Instagram : www.instagram.com/c_du_joli

Après un passage dans le monde du marketing, Caroline Montigneaux-Burdinat revient à sa passion première, la peinture. Deux univers se distinguent dans son approche artistique :

D’un côté, de « petites nanas » frivoles, aux silhouettes filiformes exécutées librement accompagnées ou non d’inscriptions. De l’autre, des créations informelles aux gestes automatiques privilégient l’expression de l’inconscient qu’à l’évocation du réel. Seul lien entre ces mondes, sa palette de couleurs vives.

Caroline Montigneaux Burdinat


Anna RadeckaAnna Radecka

Artiste plasticienne et graphiste. Vit et travaille à Antony (92160) et au Carré d’Antony.

D’’origine polonaise, Anna Radecka se passionne pour la sérigraphie depuis ses études à l’école des Beaux-arts à Lodz (Pologne).

"La possibilité d’avoir accès à l’atelier de sérigraphie du Carré d’Antony, m’a permis de continuer mes recherches artistiques et de réaliser des expérimentation qui restent une étape importante dans mon travail.

La technique de la sérigraphie autorise selon moi, une richesse d'expression sans limite.

Avec intuition, les gestes de ma main donnent vie à des compositions à un instant précis détournant ainsi la sérigraphie de la reproduction purement mécanique. La création naît, se révèle pendant ce processus.

Je vois les images par séries et la sérigraphie me permet de développer cette vision : créer des séries basées sur un même motif – un même instant – comme si je pouvais le prolonger dans l'espace, arrêter une émotion, regarder celle-ci à la loupe, parfois la revivre pour enfin la voir véritablement."

Les gens tordus


Mathilde SoussiMathilde Soussi

Photographe et infographiste. Vit et travaille à Antony notamment au Carré d’Antony. Site internet : www.mathildesoussi.com et www.poka.fr

C’est l'environnement proche, la relation entre le minéral et le végétal en zone urbaine que Mathilde Soussi donne à voir à travers ses œuvres. Sa résidence au Carré d’Antony et la mise à disposition des artistes d’un atelier semi-pro de sérigraphie sera l’occasion privilégiée de développer de nouveaux projets autour de cette technique.
Autour du thème “J’attends le printemps” plusieurs pistes seront explorées : “Qu’est ce que pousse ?” Et “Rêves de pylônes” où les techniques se complèteront : tirages photographiques et sérigraphie et enfin “brèves de jardin”, séries de tirages sérigraphies sur papier japonais.

Mathilde Soussi


Annalisa PapagnaAnnalisa Papagna

Illustratrice et graphiste italienne. Vit et travaille à Vanves et au Carré d’Antony. Site internet : https://annalisapapagna.com - Instagram : www.instagram.com/annalisapapagna

"Mes illustrations sont publiées dans la presse, les livres jeunesse, jouets, papeterie. Je collabore aussi avec les agences de communication et des petites et moyennes entreprises. Déjà formée en sérigraphie et passionnée du design des motifs (patterns), j’ai pu expérimenter, à mon arrivée au Carré d’Antony, la sérigraphie sur support textile. Il est très stimulant de voir ses créations prendre vie sur des objets du quotidien – comme les trousses que j’ai réalisé – et pas uniquement sur les pages d’un livre ou d’un magazine !"

Annalisa Papagna


Loïc SaulinLoïc Saulin

Auteur de BD, illustrateur et artiste plasticien. Vit et travaille à Massy et au Carré d’Antony. Site internet : www.sol7studio.com

Loïc Saulin se passionne pour la peinture lors d’un séjour de 5 ans passé à Berlin (Allemagne).

Dans des ensembles abstraits, il explore le subconscient à travers des flux de pensée captés à un endroit, à un moment.

"Il en résulte une image de subjectivités entremêlées qui s’entrechoquent, qui résonnent ensemble, qui se répondent pour que chacun puisse laisser libre cours à ces associations d’idées et trouver dans l'entremêlement des formes abstraites, des lignes et des couleurs, une nouvelle histoire à chaque lecture de ses peintures, des histoires mouvantes qui ne lui appartiennent plus."

Loic Saulin Cartographie d&aposun passage secret entre deux vagues (2020)

Renseignements complémentaires auprès du service Culture

Mairie d’Antony
Place de l’Hôtel de Ville
Contact : Thu Huong TA THI
E- mail : thuhuong.tathi@ville-antony.fr

Île-de-France
Le projet bénéficie du soutien de la Région Île-de-France.