Tram 10 Antony-Clamart

À l'horizon 2023, le tramway Tram 10 reliera la Croix-de-Berny à Antony à la place de la Garde à Clamart, en passant par Châtenay-Malabry et le Plessis-Robinson. Les premiers travaux du Tram 10 ont débuté avec les travaux concessionnaires, qui consistent à déplacer les réseaux situés sous la voirie. Cette étape se déroulera jusqu’en 2019.


Le projet

La mise en place du tramway Tram 10 est un projet porté par Île-de-France Mobilités, le Département des Hauts-de-Seine et la Région Île-de-France. Cette nouvelle ligne de 8,2 km reliera Antony à Clamart en 25 minutes environ. 14 stations traverseront 4 communes : Antony, Clamart, mais également Châtenay-Malabry et Le Plessis-Robinson. Les usagers bénéficieront d'un mode de transport performant et accessible, circulant tous les jours de 5 h 30 à 00 h 30, avec un tram toutes les 6 minutes en heures de pointe. Selon les estimations, environ 25 000 voyageurs devraient emprunter quotidiennement ce tramway.


Le Tram 10 à Antony

Le Tram 10 circulera le long du Domaine départemental de Sceaux, sans l'impacter, avant de rejoindre Châtenay-Malabry. Des circulations cyclables seront aménagées de l'autre côté, au sud de l'avenue du Général de Gaulle (RD986). La station terminus sera située au nord de l'avenue. Son insertion s'accompagnera d'une reconfiguration du carrefour pour limiter les temps de parcours, mais aussi sécuriser les itinéraires piétons et optimiser les correspondances entre le Tram 10, le RER B, le TVM et les lignes de bus.

La Croix-de-Berny à Antony (intention d'aménagement) - Attica-Richez_Associés pour le groupement SARA – Stims 3D
 


Le design du Tram 10

Le Tram 10 a fait l’objet d’une consultation en ligne en février 2017. Enjeu : choisir le visage du futur équipement parmi ceux proposés par le Syndicat des transports d’Île-de-France.

42 000 internautes se sont prononcés. Ils ont voté à 75 % pour ce design extérieur, à la fois élégant, sobre et intemporel. Sa fluidité est soulignée par la bande lumineuse en continu sur l’ensemble de la rame :

Le design extérieur choisi par les internautes pour le T10

Pour l’intérieur, les votants ont choisi à 64 % le design C.  Les sièges sont privilégiés aux strapontins. Comme pour les autres tramways d’Île-de-France, les rames seront spacieuses et lumineuses grâce à de larges surfaces vitrées. La société Alstom les construira.

Design intérieur sélectionné par les internautes pour le T10


L'enquête publique

Du 5 octobre au 6 novembre 2015, le public s’est exprimé sur le projet de tramway Tram 10 Antony-Clamart dans le cadre de l’enquête publique unique, portant sur l’utilité publique du projet, la mise en compatibilité des documents d’urbanisme, ainsi que l’enquête parcellaire. À la lumière des avis émis lors de l’enquête et des éléments apportés par les maîtres d’ouvrage, la commission d’enquête a rendu un avis favorable à la Déclaration d’Utilité Publique du projet de tramway Tram 10, assorti de deux réserves. Le rapport de la commission comporte par ailleurs cinq recommandations. Suite à ce rapport, les porteurs de projet ont adopté la Déclaration de projet, document confirmant l’intérêt général du projet et listant les engagements de la maîtrise d’ouvrage pour sa réalisation.


Les travaux

Les premiers travaux du Tram 10 ont débuté avec les travaux concessionnaires, qui consistent à déplacer les réseaux situés sous la voirie. Cette étape se déroulera jusqu’en 2019.
 

Réseaux d’assainissement, d’eau, d’électricité, de gaz, de télécommunication… les coulisses techniques de nos villes se cachent sous les rues et les trottoirs que nous empruntons chaque jour. La construction d’un nouveau tramway suppose une réorganisation de ces sous-sols : il faut déplacer les réseaux situés sous la future plateforme du tramway pour faciliter l’installation des rails, des stations et des circuits électriques, mais aussi l’accès et l’entretien des réseaux.

Cartographie des travaux du Tram 10

Des travaux réalisés par les concessionnaires des réseaux

Les travaux de déviation des réseaux sont menés par les concessionnaires des réseaux d’électricité (RTE ou Enedis, ex-ERDF), d’eau (Veolia-Sedif), d’assainissement (le Département des Hauts-de-Seine), de gaz (GRTgaz et GRDF) ou encore de télécommunication (Orange, SRF, etc.).

Les étapes clés

  • 2011 - 2012 : élaboration du dossier d'objectifs et de caractéristiques principales du projet (DOCP) ;
  • Du 21 janvier au 1er mars 2013 : concertation préalable ;
  • Juillet 2013 : approbation du bilan de la concertation par le Conseil départemental des Hauts-de-Seine et par Île-de-France Mobilités ;
  • 2013 - 2015 : études détaillées (schéma de principe) : insertion fine, étude d'impact... ;
  • Du 5 octobre au 6 novembre 2015 : enquête publique ;
  • 2016 - 2017 : déclaration d'utilité publique, acquisitions foncières, études approfondies (avant-projet et projet) ;
  • 2017 : lancement des travaux ;
  • 2023 : mise en service prévisionnelle.