Depuis l’été 2016, le quartier du Noyer Doré dispose d’un conseil citoyen de 18 membres et 18 suppléants de plus de 16 ans. Ce Conseil regroupe les habitants, mais aussi les acteurs de la vie locale, comme des représentants associatifs, des commerçants, des professionnels de santé, dans le but de co-construire les contrats de ville. Découvrez tout ce qu’il faut savoir sur cette instance participative !

Qu'est-ce que le Conseil Citoyen ?

Le Conseil Citoyen du Noyer Doré (CCND) est une instance de participation citoyenne. Il a été mis en place sous l'impulsion de la loi de programmation pour la ville et la cohésion urbaine du 24 février 2014. Cette loi créé les conseils citoyens dans les quartiers prioritaires concernés par les dispositifs mis en place dans le cadre de la politique de la ville et des contrats de ville. Son objectif est d’agir au plus près des besoins des habitants.

Cette instance de démocratie participative est un espace d'initiatives, qui permet à ses membres de faire des propositions pour améliorer la vie de leur quartier dans des domaines variés (accès aux droits, réussite éducative, tranquillité publique, emploi et développement économique). C'est un lieu de débat et de dialogue avec les différents partenaires (État, Ville, bailleurs sociaux...). Son indépendance et son autonomie favorise l'expression d'une parole libre.

L'objectif du CCND

Cette instance permet une meilleure implication des citoyens dans la vie de leur quartier et favorise l’expression des habitants et usagers. En effet, l’expérience quotidienne et la connaissance locale des habitants et des acteurs locaux  sont des atouts qui permettent de mettre en évidence les actions les plus pertinentes au regard des besoins identifiés dans le quartier. Les habitants et acteurs locaux participent directement à l’amélioration de la situation du quartier.

Le Conseil citoyen permet la co-construction des contrats de ville et des projets de renouvellement urbain avec les habitants et les acteurs du quartier. Ce sont des partenaires à part entière, étroitement associés à l’élaboration, au suivi et à l’évaluation des contrats de ville à travers, notamment, leur participation systématique à l’ensemble des instances de pilotage.

La composition du CCND

Le Conseil Citoyen du Noyer Doré est composé au 2/3 par les habitants du quartier, nommés par tirage au sort, dans le respect de la parité, conformément à la loi de 2014. Le dernier tiers comporte les représentants d’associations et d'acteurs économiques locaux, identifiés à l’issue d’un appel à candidatures largement diffusé.

Le fonctionnement du CCND

Le Conseil Citoyen a adopté une Charte-règlement pour fixer son fonctionnement. Le Conseil a désigné ceux qui s’occuperont de son fonctionnement interne (information, communication, comptes rendus, site internet etc.) – les administrateurs, les  coordinateurs d’axes – et les représentants auprès des acteurs en charge de la politique de la ville.

Chaque conseiller participe à un groupe de travail. Les projets développés dans ces instances correspondent aux axes inscrits dans le contrat de ville, à savoir :

  • La cohésion sociale ;
  • L’environnement et le cadre de vie ;
  • L’emploi et le développement économique.
     

Renseignements complémentaires auprès du Centre social et culturel

4, boulevard des Pyrénées
Tél. : 01 40 96 68 10
E-mail : centresocioculturel@ville-antony.fr

Qu’est-ce que le contrat de ville ?

Depuis le début des années 2000, le Noyer-Doré a changé de visage, grâce à la réhabilitation des espaces extérieurs et la construction de nouveaux logements et équipements publics. Afin de réduire les inégalités sociales et faire du Noyer-Doré un quartier comme les autres, il faut agir dans la durée. Pour cela, la Ville et de nombreux partenaires institutionnels ont paraphé un nouveau contrat de ville. Ce document stratégique prolonge les actions entreprises jusqu’alors. Il détaille ce qui sera mis en œuvre au Noyer-Doré jusqu’en 2020, avec trois priorités : consolider le « bien vivre ensemble », favoriser le développement économique et l’emploi, embellir le cadre de vie.