BP2019, projet 4 : Hôtels à insectes auxiliaires

Dernière modification le 17/12/2019

Porté par Amandine B., Christine G. et Michèle M., le projet "Hôtels à insectes auxiliaires" a été élu lors du budget participatif 2019. Découvrez tout ce qu'il faut savoir sur ce projet et les étapes de sa réalisation sur cette page.


La réalisation du projet : où en est-on ?

Sélection du projet par les habitants

Le projet a été élu lors de la deuxième édition du budget participatif. Il est arrivé en 4e position avec 573 voix (pour : 651contre : 78). Il sera réalisé en 2020.


Le projet en détail

Budget estimé : 6 000€

Les insectes auxiliaires sont très importants pour l’environnement. Ils jouent un rôle fondamental dans la pollinisation, permettent de lutter contre les parasites et favorisent la biodiversité. Malheureusement, ils disparaissent à une vitesse alarmante.

Ce projet propose l’installation de 5 hôtels à insectes répartis dans les parcs et squares de la Ville. Il comprend également la mise en place de panneaux pédagogiques pour sensibiliser sur le rôle des insectes et l’intérêt de les préserver.

Idées originales des porteuses de ce projet :

Installer des hôtels à insecte présente plusieurs avantages : favoriser l'installation d'insectes auxiliaires permettant de lutter contre les parasites dans les jardins (http://www.terrevivante.org/240-insectes-auxiliaires-les-allies-du-jardinier.htm),
favoriser la pollinisation (https://www.lemonde.fr/biodiversite/article/2016/02/26/le-giec-de-la-biodiversite-consacre-l-importance-cruciale-des-pollinisateurs_4872427_1652692.html),
favoriser la biodiversité, intérêt pédagogique : sensibilisation à la richesse de la faune et à l'intérêt de la préserver.

Ceux-ci peuvent être installés dans les parcs, squares et écoles de la ville. Le coût de ces installations n'est pas très élevé : 50-100 euros pièces. Trente structures pourraient être installées sur l'ensemble de la ville.

Constat

Les insectes sont en train de disparaître à une vitesse alarmante.
Principales raisons : agriculture intensive, disparition des habitats naturels des insectes.
Leur disparition va avoir un impact énorme sur la production de nos fruits et légumes.
Les rôles principaux des insectes : pollinisation, nourriture pour les oiseaux et chauve-souris, destruction de parasites, recyclage des matières organiques (déchets) donc fertilisation des sols, prédateurs d’autres insectes entre autres.

Que pouvons-nous faire à notre échelle ? Implanter des hôtels à insectes.

Pourquoi des hôtels à insectes pour auxiliaires ?
L’hôtel à insectes pour auxiliaires permet en particulier d’accueillir les perce-oreilles, coccinelles, abeilles solitaires. C’est aussi un outil de sensibilisation à la préservation de notre environnement. Nous avons prévu des panneaux « pédagogiques » à cet effet à planter au bord de l’espace dédié à l’hôtel. Ces nouveaux gites, quel matériel utiliser ainsi que les panneaux « pédagogiques » pour adultes et enfants

En préambule :

Il faut éliminer la peur qu’un hôtel puisse attirer des insectes piqueurs. Les abeilles ne piquent pas spontanément l’homme quant aux guêpes elles ne seront attirées que par le bois, matière première qu’elles prélèvent pour construire ailleurs leur nid

Où installer des hôtels à insectes et quand ?
Les hôtels à insectes s'adaptent à n'importe quel espace vert et en particulier dans les espaces entretenus mais laissant aussi la nature vivre à sa guise.

L’implantation d’un hôtel respecte quelques principes simples : au calme (éloigné des jeux) une orientation Sud ou Sud Est, protégé des vents dominants, isolé de l’humidité, à proximité d’un massif de fleurs, d’herbes folles ou d’une haie champêtre.

Choix des parcs : après visites le 10 avril des parcs, 4 parcs sont retenus pour accueillir chacun un hôtel.
Points communs d’installation : près des composts quand ils existent et des haies bordant les parcs (cf rubrique implantation ci-dessus)
Parc des Alisiers
Atouts : zéro phyto et présence de ruches.
À planter vers le compost et les ruches dans la partie du parc au-delà de la coulée verte
Parc Raymond Sibille
Atouts : jardin des herbes, peu d’humidité, arboretum et parcours pollinier
À planter le long de la haie côté collège mais en bas le long du jardin d’immeuble.
Le plus : cet hôtel pourra servir pour les écoles Fernand Buisson et Paul Bert.
Projet pédagogique à construire avec la LPO (Ligue de Protection des Oiseaux)
Parc La Fontaine
Atout : proche de jardins potagers
À planter au fond du parc éloigné des jeux et de la Bièvre après la petite butte
Bois de l’Aurore
Cas particulier est actuellement en travaux mais fin des travaux annoncés 2019
Atout : aménagement écologique donc retenu dans le choix.

Pour l’installation, il faut privilégier la période automnale ou le début de l’hiver, pour que les larves soient au chaud.

Matériel nécessaire pour 4 hôtels géants

  • 4 hôtels à insectes à commander Cf. pièce jointe extrait catalogue LPO (ligue de protection des oiseaux) page 6 de notre document.
  • 4 lots de piètement pour hôtel. (Cf. pièce jointe extrait catalogue LPO) pour fixer l’hôtel éviter le vol et le mettre à une hauteur de 1,50m. page 6 de notre document.
  • Des piquets avec cordage assurant une protection minimale autour de chaque hôtel.
  • 4 poteaux en bois pour support des documents « pédagogiques »

Temps nécessaire pour :

  • Choisir le lieu d’implantation de l’hôtel,
  • Apporter l’hôtel et ses accessoires
  • Installer l’hôtel et sa protection
  • Planter un poteau en bois avec panneau pédagogique (support plastifié à prévoir pour le panneau)

-> Une demi-journée d’activité par hôtel

Comment et quand entretenir un hôtel à insectes ?
Entretenir un hôtel à insectes n'est pas contraignant (suite contact avec la LPO nationale rien de spécial à faire). Lorsque c'est nécessaire, il faut simplement enlever les toiles d'araignées, car, une fois sa toile tissée, l'araignée s'installe dans un trou pour attendre sa proie. Cet entretien sera fait par l’une des personnes à l’origine du projet.

Comment faire connaître l'emplacement de l'Hôtel ?
Profiter du poteau métallique planté pour les déjections canines pour attacher une affichette avec le plan du parc et la localisation de l’hôtel

Budget prévisionnel par hôtel : 369,90€ (hors piquets et cordage)
Hôtel à insectes géant : 299 € + 8€ frais de transport
Piètement en bois : 62,90 €
Le plus : fabrication artisanale en France assurée par le service d’aide par le travail
Modalités de commande page 7 de notre document.

Budget général pour 4 hôtels = 1479,60 €

Option additionnelle : "panneaux pédagogiques" pour adultes et enfants
À côté de l’emplacement de l’hôtel un panneau « pédagogique » est prévu. Il sera accroché à un poteau avec 2 parties. Haute pour les adultes : article sur chaque insecte invité. Basse pour les jeunes enfants : photo de chaque insecte invité, les parents pouvant alors donner les explications utiles grâce au support haut. Une fiche explicative avec photos des insectes concernés en pièce jointe

Texte à reproduire sur un support

  • les Coccinelles (dans les copeaux et branches). Elles s’attaquent à différents parasites dont les acariens, cochenilles et les pucerons. Elles peuvent en déguster jusqu’à 150 par jour ! C’est pour cela qu’on les appelle les ogres à puceron.
  • les abeilles solitaires ou dites osmies (dans la bûche percée) : solide travailleuse. Inoffensives pour nous, chacune assure la pollinisation de 120 abeilles domestiques.
  • les syrphes (dans bûches percées) : double action. Elles ressemblent à des guêpes, mais ils font partie de la famille des mouches. On les identifie facilement à leur vol stationnaire au-dessus des fleurs à butiner. La larve se nourrit de pucerons, et l'adulte assure la pollinisation
  • les chrysopes (paille et morceaux de bois) : star de la lutte biologique. Chaque larve de chrysope dévore par jour 100 pucerons et 50 araignées rouge en plus des cochenilles et chenilles
  • les perce–oreilles (paille mousse) : le seul travailleur de nuit de l’hôtel. Il sort la nuit pour se régaler de pucerons et de vers de fruits et le jour il se cache dans les pommes de pin la mousse ou la paille
  • les papillons (fentes verticales en bois) : grand pollinisateur

On le voit butiner de fleurs en fleurs

Remarques des services municipaux :

Il faut noter qu’un hôtel à insectes existe déjà au Bois de l’Aurore. Les emplacements des 5 hôtels à insectes proposés pour le budget participatif seront définis avec les porteuses du projet si celui-ci est élu.