Rencontres internationales de la guitare

Les Rencontres internationales de la guitare reviennent du 21 au 25 mars 2018. Découvrez les multiples facettes du célèbre instrument à cordes en compagnie des meilleurs musiciens du monde entier. Les réservations sont ouvertes !

Ouverture du festival de guitare 2017Le Festival international de la guitare d’Antony est toujours en quête de découvertes. Découvertes de jeunes talents venus du monde entier pour participer au concours, découvertes d’interprètes de renom pour exprimer par leur musique des facettes originales de la guitare.  Le programme de cette année ne déroge pas à la règle, en vous invitant à voyager en musique avec des artistes de tous les horizons. Les Rencontres vous permettront notamment de vous immerger dans deux univers particuliers : celui de la Russie, grâce à un concert de balalaïka, petit instrument à cordes pincées emblématique de la musique populaire russe, et celui des sonorités espagnoles, au cours d’une soirée de flamenco, où la guitare règne en maître. Conférences, master class, expositions aiguiseront aussi notre curiosité durant ces cinq jours. Des moments riches en émotions et en découvertes !

Programme complet

Autour du festival...

Concours international de guitare

Renseignements et réservations


Mercredi 21 mars à 19 h à l'auditorium Paul Arma : concert d'ouverture

Les élèves guitaristes du Conservatoire Darius Milhaud ouvrent les Rencontres internationales de la guitare. Ils ont travaillé avec Daniel Manzanas, musicien flamenco, et interprètent des pièces de ce répertoire. Ils jouent ensuite avec l’orchestre à cordes du Conservatoire trois concertos de Vivaldi.

Entrée libre.

Ouverture du festival de guitare 2017 ©Bertrand Guigou


Jeudi 22 mars à 20 h 30 à l'auditorium Paul Arma : soirée russe : musique et gastronomie

Cette soirée propose de voyager au cœur de la culture populaire russe à travers son instrument emblématique : la balalaïka. Parent très proche de la guitare, variété de luth, la balalaïka est un instrument populaire russe à cordes pincées, à manche long et à la caisse triangulaire. Elle se joue au doigt pour la prima (la soprano de la famille des balalaïkas) et avec un plectre pour les autres tailles. Un répertoire particulier a été développé pour cet instrument par ailleurs assez souple pour s'adapter à tous types de musiques.
 

Concert russeLe Kedroff Balalaïka Trio composé de Nicolas Kedroff (balalaïka), Gaspard Panfiloff (balalaïka) et Oleg Ponomarenko (guitare) s’associe à Tatiana Yurkova (chant) pour nous en faire découvrir toute la richesse en mêlant musique russe classique, traditionnelle et populaire.

Soliste à la réputation internationale, Nicolas Kedroff est lauréat de plusieurs concours, et Chevalier de l’ordre des Arts et des Lettres. Il a su faire révéler à ce petit instrument triangulaire à trois cordes une telle richesse d’expression musicale qu’on l’a appelé un jour «Le Paganini de la balalaïka» (Le Parisien). Il a su créer son propre style de jeu, à la fois mélancolique et plein d’humour, intelligent et brillant par une virtuosité à couper le souffle.

Gaspard Panfiloff a été initié par son père dès son plus jeune âge à la musique russe. Adolescent, il rencontre Nicolas Kedroff avec lequel il poursuit passionnément sa formation. À dix-neuf ans, il part étudier, à la renommée Académie de Musique Gnessin à Moscou, auprès des plus grands maîtres la balalaïka et la direction d'orchestre. Jeune et talentueux, il forge son caractère de musicien à travers de nombreux voyages dans le monde entier.

Oleg Ponomarenko, né en France, est issu d'une famille de l'émigration russe qui a quitté la Russie lors de la révolution de 1917. Il s'est très tôt intéressé à la guitare et au chant russe. Il a été le premier à faire connaitre en France les chansons russes les plus connues en Russie : Les Millions de Roses, Krokodil etc. Au cours de sa carrière il a accompagné de nombreux ensembles en tant que guitariste et chanteur.

Tatiana Yurkova est chanteuse lyrique diplômée du Conservatoire National Supérieur de Rimsky-Korsakov de Saint-Petersbourg. Après avoir travaillé au Théâtre Mikhailovsky (anciennement Moussorgski) et participé aux concerts et spectacles au Théâtre Mariinsky de Saint-Pétersbourg elle s'installe en France où elle se perfectionne au CNR de Saint-Maur et obtient son prix de chant. Actuellement elle collabore avec l'Opéra de Paris, le Théâtre du Châtelet, l'Orchestre d'Orléans, l'OCP de Verteuil et le Théâtre Impérial de Compiègne.

Une dégustation de spécialités russes sera offerte à l’issue du concert.

Cliquez ici pour accéder à la billetterie en ligne


Vendredi 23 mars à 19 h à l'espace Vasarely : conférence sur le flamenco par Daniel Manzanas

Daniel ManzanasDaniel Manzanas compte aujourd’hui parmi les musiciens les plus représentatifs du flamenco. Reconnu pour sa connaissance de la trilogie chant-danse-guitare, il traduit dans son toque (el toque est la musique qui accompagne le chant ou la danse dans le flamenco), une attache profonde aux racines du flamenco, empreintes de sonorités et d'harmonies résolument actuelles. Daniel Manzanas s'inscrit avec personnalité dans l'évolution de cet art vivant.

Sa conférence permettra de mieux cerner les spécificités de la musique flamenca, son rythme, ses codes, son histoire.

Entrée libre.


Vendredi 23 mars à 20 h 30 à l'espace Vasarely : fiesta flamenca

Carmen CortesLa musique flamenca est à l’honneur pour une soirée festive avec le Gerardo Nuñez quintet qui réunit Gerardo Núñez (guitare), Carmen Cortes (danse), Pablo Martin (doublebass), Antonio Carbonell (chant) et Cepillo (percussions).
 

Gerardo Núñez est un guitariste et compositeur espagnol né en 1961 à Jerez de la Frontera. Il incarne, avec Vicente Amigo et Tomatito, la génération des grands guitaristes flamenco qui succède à Paco de Lucía : technique exceptionnelle, inspiration de l'écriture, renouvellement du flamenco dans le respect de la tradition.

Née de parents gitans, à Barcelone, Carmen Cortés possède une solide formation classique à l'école du Ballet National et un talent indéniable pour le Flamenco. C'est une danseuse qui détient une profonde connaissance du baile jondo danser profond ») tout en étant avant-gardiste ; elle se lance régulièrement dans des projets novateurs. Après avoir dansé dans de nombreux tablaos et compagnies et être devenue la première danseuse de la compagnie de Mario Maya, elle crée son propre groupe en 1998. Carmen Cortés chrographie beaucoup de ses spectacles, tandis que le grand guitariste Gerardo Núñez, son mari, compose la musique. Travaillant en étroite symbiose avec lui, elle se consacre à un travail didactique très important. Tous les étés, ils organisent ensemble des stages de Flamenco très réputés et prestigieux.

Cliquez ici pour accéder à la billetterie en ligne


Samedi 24 mars à 16 h au parc Bourdeau : master class de Pablo Márquez

Pablo Marque ©Gilles AbeggUne master class est un cours d'interprétation donné à un étudiant par un expert de la discipline. Elle est l’occasion pour des guitaristes de haut niveau de se perfectionner au contact de grands maîtres de la guitare et pour le public de découvrir l’art de l’interprète et les subtilités de la guitare.

Les guitaristes voulant y participer en tant qu’interprètes doivent contacter le service culturel d’Antony (01 40 96 72 82 ou culture@ville-antony.fr).

Entrée libre.


Samedi 24 mars à 18 h à l'auditorium Paul Arma : conférence et test d'écoute "Guitare et innovations"

Dans un premier temps, Charles Besnainou (luthier, chercheur retraité) présente une conférence sur « La guitare : cinq siècles d’innovations ».

Depuis ses origines, la guitare n'a cessé d'évoluer. Parce qu'elle couvre tous les styles de musique, elle est aujourd'hui l'instrument le plus joué dans le monde. À chaque moment de son histoire, les luthiers ont rivalisé d'imagination pour créer la guitare la mieux adaptée. Aujourd'hui, une nouvelle vague d'innovations a balayé la guitare à l'aube du XXIe siècle.

Puis il s’associe à Benoît Navarret (maître de conférences, Sorbonne Université) pour un test d’écoute de quelques guitares innovantes du XXIe siècle.

Le public de la conférence sera invité à donner, dans un questionnaire, ses impressions à l'écoute d'un ensemble instrumental constitué d'un violoncelle, d'un alto, d'une flûte et d'une guitare. Le test mettra en scène deux musiciens jouant les mêmes pièces sur différents modèles de guitare.

Entrée libre.


Samedi 24 mars à 20 h 30 à l'auditorium Paul Arma : finale du Concours international de guitare

Mateusz KowalskiParallèlement aux concerts, le Concours international de guitare réunit des candidats venus du monde entier. Il se déroule en trois étapes : les éliminatoires, les demi-finales et la finale.
 

Le prix du jury est décerné à l’issue de l’audition des finalistes. Le public décerne également un prix.

Les candidats interprèteront Récitatif, Bel canto et Procession d’Arnaud Dumond, œuvre spécialement composée pour le Concours, ainsi qu’un programme de leur choix.

Les partenaires du Concours
  • Le luthier japonais « Kohno/Sakurai guitar » offre une guitare d’une valeur de 10 000 € au 1er prix du concours.
  • La Guitarreria offre un prix de 300 € à la meilleure interprétation de l’œuvre imposée.
  • Savarez offre aux candidats des jeux de cordes.

Cliquez ici pour accéder à la billetterie en ligne


Dimanche 25 mars à 16 h à l'espace Vasarely : cordes pincées, cordes frottées

Le premier prix du Concours international de guitare d’Antony 2017, Mateusz Kowalski, guitariste polonais, débute ce concert avec un répertoire classique.


Finale du concours de guitare 2017 avec Mateusz Kowalski

Pablo Márquez poursuit et interprète Octuor concertant de Fuminori Tanada, pièce pour quintet à cordes, harpe et percussions et Trois danses concertantes de Léo Brouwer avec l’orchestre Camerata Lutecia dirigé par Jean-Michel Ferran.

Pablo Marquez ©Gilles AbeggPablo Márquez est un guitariste classique argentin. Défricheur de répertoires audacieux, aussi à l’aise dans les œuvres anciennes que dans le riche répertoire des XXe et XXIe siècles, ou bien encore dans la musique traditionnelle argentine, il est l’un des interprètes les plus sensibles et les plus doués de la nouvelle génération de guitaristes. Son intelligence musicale et sa technicité hors pair en font un créateur recherché par les compositeurs vivants.

Jean-Michel Ferran a étudié au CNR de Toulouse puis au CNSM de Paris ainsi qu'à l'Université Paris X (philosophie). Il a dirigé le Conservatoire du 12e arrondissement à Paris et enseigne la direction d’orchestre. Il partage son activité artistique entre la direction d'orchestre, le piano, les publications musicologiques et la composition.

Le concert se termine par le Concerto pour deux guitares et orchestre d’Arnaud Dumond par deux solistes : le compositeur lui-même et Gérard Verba.

Reconnu comme l'un des plus singuliers guitariste-compositeur de son temps, invité des plus grands festivals à travers le monde, Arnaud Dumond a déjà joué plus de 2000 concerts dans une soixantaine de pays. Premier Français à obtenir le 1er Prix  du Concours International de Guitare de Paris-Radio-France, il est aussi Prix du Concours Yamaha de Tokyo pour interprètes-compositeurs, du Concours Gaudeamus de Musique contemporaine d'Amsterdam (ouvert à tous les instruments), ainsi que celui des Jeunesses Musicales Internationales etc. Ces prestigieuses récompenses lui valent une notoriété dans le milieu guitaristique et musical du monde entier où plusieurs magazines lui ont consacré leur couverture.

Attiré jeune vers la composition, il fut auditeur chez JP. Guézec, Ohana et Nadia Boulanger. Il a d‘abord composé pour la guitare "dont il a su élargir le champ sonore avec une rare imagination" (la Presse), puis la musique électroacoustique, puis associée à d'autres instruments, et enfin sans guitare…

Depuis, une trentaine d’œuvres sont nées pour musique de chambre, orchestre (concerti), chœur (Requiem, Messe, Madrigaux), ballets, et une Passion et un opéra à venir : Le château de Barbe-Bush... Œuvres pour la plupart enregistrées sur CD (chez Integral Classic) et souvent primées : USA, Amérique du Sud, Suisse, Concours Lycéen de la Lettre du Musicien etc.

Concertiste international, Gérard Verba a donné à ce jour plus de 500 concerts dans des salles prestigieuses tant en France (salle Gaveau, salle Cortot, Sainte-Chapelle, Unesco…) qu’à l’étranger (Théâtre Atheneo de Madrid, Théâtre Circulo de Rosario, Théâtre Alvear de Buenos Aires, en Uruguay, au Mexique…). Des compositeurs lui dédient leurs œuvres (G. Labrouve, D. Rivas, Ph. Lemaigre, A. Miteran…). Parallèlement à son activité de concertiste classique, il se passionne très tôt pour la musique sud-américaine et participe dès 1975 à la création d’un quatuor de guitares avec trois guitaristes argentins : Roberto Aussel, Delia Estrada et Raul Maldonado. Il fonde le Quatuor Atahualpa avec Raul Maldonado quelques années plus tard puis le Quatuor Agustin Barrios.

Gérard Verba est à l’origine des «Rencontres internationales de la guitare d’Antony» qu’il a créées en 1993. Remarquable pédagogue, il enseigne dans deux conservatoires (Paris XIIe et Antony). Il a élaboré avec Alain Miteran une méthode d’apprentissage de la guitare éditée en 2000 aux éditions Billaudot. Son enseignement est fondé sur la connaissance de la mécanique digitale et la détente corporelle.

Cliquez ici pour accéder à la billetterie en ligne


Mardi 13 février à 19 h : événement musical autour de l'exposition "Portrait de l'oiseau qui n'existe pas" à la Maison des Arts

Lors du vernissage de l’exposition « Portrait de l’Oiseau-qui-n’existe-pas » le conteur Charles Piquion accompagné des guitaristes Gérard Verba et José Mendoza nous feront découvrir une Pièce qui n’existe pas par un auteur qui n’existera bientôt plus et des contes autour de l’oiseau.

Cliquez ici pour en savoir plus !


CocoDate bientôt communiquée : séance spéciale autour du film d'animation Coco au cinéma Le Sélect

Séance spéciale de Coco de Lee Unkrich et Adrian Molina (2017)

Le dernier film d’animation des studios Disney-Pixar  met à l’honneur la guitare : une séance spéciale est proposée au Sélect avec un concert et la présentation de la programmation des Rencontres internationales de la guitare avec des places pour les concerts à gagner.

Cliquez ici pour en savoir plus !

Informations pratiques

Espace Vasarely

Place des Anciens-combattants-d’Afrique-du-Nord

Pavillon Bourdeau

Parc Bourdeau, 20 rue Velpeau

Auditorium Paul Arma du Conservatoire

140, avenue de la Division-Leclerc

Accès
  • En voiture : de Paris, prendre la RD920 (anciennement N20) à la porte d’Orléans (environ 15 min). Après la Croix de Berny, suivre la direction Antony centre.
  • En RER : ligne B – Station Antony (environ 25 min de Châtelet-Les-Halles)
  • En bus : lignes 196, 197, 198, 286, 297.
Tarifs
  • Plein tarif : 19 €
  • Pass 3 concerts : 48€
  • Tarif réduit (plus de 65 ans, associations musicales d’Antony, familles nombreuses, groupes plus de 6 personnes) : 15 €
  • Pass 3 concerts à tarif réduit : 39€
  • Tarif préférentiel (11/26 ans, demandeurs d’emploi, prof. et élèves du Conservatoire d’Antony et du château Sarran, bénéficiaires de l’Allocation Adulte Handicapé-AAH) : 10 €
  • Pass 3 concerts à tarif préférentiel : 24€
  • Carte du 11, enfant 10 ans inclus : 7 €
  • Tarif unique pour la finale du Concours de guitare : 12 €

Renseignements complémentaires auprès du service Culture

Tél : 01 40 96 72 82
E-mail : culture@ville-antony.fr


Découvrez les temps forts de l'édition 2015 en vidéo !