Rencontres internationales de la guitare

Dernière modification le 28/03/2019

Les Rencontres internationales de la guitare reviennent du 27 au 31 mars 2019. Ce festival permet de découvrir les multiples facettes du célèbre instrument à cordes en compagnie des meilleurs musiciens de tous les horizons. En parallèle, un concours international de guitare est organisé.
 

Rencontres internationales de la guitare 2019Les Rencontres internationales de la guitare représentent l'occasion de voyager à travers le monde et de découvrir une grande diversité d'esthétiques musicales, entre musique classique et inspirations populaires. Pour cette 27e édition, elles plongeront à la fois dans les rythmes argentins et les sonorités des Balkans. Le festival débutera au rythme du tango, avec un trio composé de la chanteuse Ana Karina Rossi, du guitariste Alfonso Pacin et de la bandonéoniste Marisa Mercadé, suivi d’un hommage au grand compositeur et interprète argentin Raúl Maldonado qui sera accompagné d’une pléiade de guitaristes et amis. Le trio In Uno ouvrira un volet brésilien de ces rencontres, avant que le célèbre virtuose Yamandu Costa fasse découvrir toutes les facettes de son immense talent au public antonien. Un voyage dans les Balkans sera également au programme, avec un duo original composé de la fougueuse flûtiste japonaise Mie Ogura et du compositeur et guitariste Atanas Ourkouzounov, dans des interprétations mêlant des musiciens de renom tels que Bartók et Ligeti et musique populaire. Ils seront suivis par les deux grands artistes Petar Ralchev à l’accordéon et Peyo Peev à la gadulka dans un répertoire de musique, qui pour être traditionnelle, n’en est pas moins d’une grande richesse et complexité rythmique.  Comme chaque année, un concours international de guitare permettra aux jeunes guitaristes du monde entier de montrer leur talent. La pièce imposée a été composée par le cubain Leo Brouwer, qui fête ses 80 ans cette année. Le public sera invité à décerner un prix. Autour du festival, conférences, master class, expositions aiguiseront la curiosité des spectateurs. Des moments riches en émotions et en découvertes !

Programme complet

Autour du festival...

Concours international de guitare

Renseignements et réservations


élèves guitaristes du conservatoire Darius MilhaudMercredi 27 mars 2019 à 19 h à l'Auditorium Paul Arma du Conservatoire : concert d'ouverture

Les élèves guitaristes du Conservatoire Darius Milhaud ouvrent les Rencontres internationales de la guitare. Ils jouent avec l’orchestre à cordes dirigé par Caroline Lecoq des pièces des Beatles arrangées par Leo Brouwer.

Entrée libre
 


Jeudi 28 mars 2019 à 20 h 30 à l'auditorium Paul Arma : Argentine et Tango, hommage à Raul Maldonado

Raúl Maldonado est un fidèle compagnon des Rencontres internationales de la guitare d’Antony : présent dès les premières éditions, il a fait régulièrement partie de la programmation. Le festival souhaite lui rendre hommage en proposant à différents musiciens d’interpréter ses compositions.

Ana Karina RossiCette soirée sera l’occasion de voyager en Argentine avec une première partie au rythme du tango avec Ana Karina Rossi (chant), Alfonso Pacin (guitare/violon), Marisa Mercadé (bandonéon). Ana Karina Rossi, née à Montevideo, en Uruguay, est chanteuse de tango et musicologue, et contribue à faire aimer le tango depuis plusieurs années sur les scènes européennes, en particulier. Alfonso Pacin est musicien multi-instrumentiste (violon, guitare, voix, charango) et compositeur, soliste et accompagnateur, directeur musical et arrangeur. Il a développé plusieurs styles, notamment le folklore argentin, le jazz et le tango. Marisa Mercadé est née à Buenos Aires. Dès ses débuts, ses qualités musicales et techniques attirent l’attention de grands maîtres comme Alejandro Zarate, Nestor Marconi à Buenos Aires, et Juan José Mosalini à Paris, ville où elle s’installe en 2001.

En solo, duo, trio, différents musiciens et amis rendent hommage à Raúl Maldonado en interprétant ses compositions.

  • Eric Franceries (guitare) et Jérémy Vannereau (bandonéon)
  • Valérie Duchâteau (guitare),
  • Laurent Boutros (guitare) et Julieta Cruzado (danse),
  • Lucia Abonizio (piano),
  • Agnès Abiton (guitare) et Rémi Jousselme (guitare),
  • Gérard Verba (guitare), José Mendoza (guitare) et Zdenka Ostadalova (clavecin),
  • Arnaud Dumond (guitare),
  • Raúl Maldonado

Raul MaldonadoCompositeur et guitariste, Raúl Maldonado est né en 1937, à Maria Susana, petit village perdu au milieu de la Pampa Argentine dans la province de Santa Fe. Il est issu d'une vieille famille créole enracinée à la terre depuis de nombreuses générations. « Mon inspiration, elle vient de loin, du village perdu dans la Pampa Argentine dans lequel je suis né, où les musiciens itinérants (les Payadores), venaient nous apporter parfois un peu de distraction le soir dans un café ou autour d'un feu de camp. Elle vient aussi, c'est sûr, de cette merveilleuse nature farouche et sauvage qui m'entourait et qui nous apporte à nous autres Argentins de la Pampa, cet esprit individualiste et solitaire. C'est la guitare que j'ai choisi .... ou qui m'a choisi, va savoir ... pour exprimer toute la poésie de ces souvenirs qui vivent en moi. La guitare a de l'imagination : mystère des combinaisons harmoniques presque infini, mystère de ses timbres. »

Raul MaldonadoÀ l'âge de douze ans, il suit ses parents à Rosario, importante ville industrielle d’Argentine où il termine ses études secondaires et commence celles de Médecine, afin de suivre la tradition familiale. Là, il rencontre les célèbres guitaristes  argentins  Graciela Pomponio et Jorge Martinez Zarate et abandonne la médecine pour se consacrer, sous la tutelle de ces maîtres, aux études musicales à « El Instituto de Musica de la Universitatd Nacional del Litoral ». Il y recevra pendant huit ans une formation classique sans toutefois perdre de vue l'évolution du folklore argentin. C'est la recherche de la perfection en même temps qu'une inquiétude musicale permanente qui le poussent à venir en France, une première fois en 1962 puis en 1965. En tant qu'interprète, il se produit dans de nombreux pays européens et participe à plusieurs festivals. En qualité de compositeur, il nous offre des nombreuses œuvres inspirées du folklore sud-americain.

Une dégustation de spécialités argentines sera offerte à l’entracte du concert.

Cliquez ici pour réserver vos places sur la billetterie en ligne


Vendredi 29 mars 2019 à 20 h 30 à l'espace Vasarely : Yamandu Costa (1re partie : Trio in uno)

Les Rencontres internationales de la guitare poursuivent leur voyage en Amérique du sud avec une halte au Brésil avec le virtuose de la guitare à sept cordes Yamandu Costa.

Trio in uno - Rafaella PessoaLe concert s’ouvre avec le Trio In Uno : Giulia Tamanini (saxophone), José Ferreira (guitare à sept cordes), Pablo Schinke (violoncelle). Ce trio est né en 2014 de la rencontre de José, Giulia et Pablo à Paris. En conciliant la saveur et la spontanéité de la musique populaire aux recours expressifs de la musique classique, ils arrangent et interprètent la musique de grands compositeurs tels que Gismonti, Sergio Assad, Hamilton de Holanda, Marco Pereira, Radamés Gnattali, Piazzolla… Ils sortent leur 1er CD en 2015 (Lilas) et construisent un solide son de groupe où le violoncelle, la guitare sept cordes et le saxophone se fondent dans un corps unique, touchant, vigoureux et raffiné, cristallisant ainsi Trio in Uno.

Yamandu Costa poursuit à travers un univers qui lui est propre. Né à Passo Fundo, Rio Grande do Sul, Yamandu Costa a commencé à jouer de la guitare à l’âge de sept ans avec son père Algacir Costa, leader du groupe musical «Os Fronteiriços» (Les Frontaliers). Il s’est perfectionné avec Lucio Yanel, argentin virtuose installé au Brésil. Jusqu’à l’âge de quinze ans, son unique école fut la musique régionale du sud du Brésil, de l’Argentine et de l’Uruguay. Après avoir écouté Radamés Gnatalli, il fit de nouvelles recherches sur d’autres musiciens brésiliens comme Baden Powel, Tom Jobim, Raphael Rabello, entre autres. Yamandu joue du «choro» (la samba classique des années 20), de la «bossa nova» et il se passionne pour toutes les musiques. Il est aussi un «gaucho» qui aime les «milongas», tangos, «zambas» et «chamamés» et encore d’autres  rythmes qui font partie de sa culture régionale. Guitariste et compositeur qui ne se classe dans aucun courant musical, il est un mélange de tous ces courants, créant en même temps par son étonnante personnalité et sa guitare à sept cordes, son propre style. Toutes les marques de reconnaissance qu’il reçoit reflètent sa très bonne relation avec le public. 

Cliquez ici pour réserver vos places sur la billetterie en ligne

Yamandu Costa


Samedi 30 mars 2019 à 15 h  au parc Bourdeau : master class de Yamandu Costa

Yamandu CostaUne master class est un cours d'interprétation donné à un étudiant par un expert de la discipline. Elle est l’occasion pour des guitaristes de haut niveau de se perfectionner au contact de grands maîtres de la guitare et pour le public de découvrir l’art de l’interprète et les subtilités de la guitare. Les guitaristes voulant y participer en tant qu’interprètes doivent contacter le service culturel d’Antony (01 40 96 72 82 ou culture@ville-antony.fr).
Entrée libre.


Samedi 30 mars 2019 à 20 h 30 à l'auditorium Paul Arma : finale du Concours international de guitare

Parallèlement aux concerts, le Concours international de guitare réunit des candidats venus du monde entier. Il se déroule en trois étapes : les éliminatoires, les demi-finales et la finale. Le concours s'adresse aux guitaristes de toute nationalité sans limite d'âge. Cliquez ici pour en savoir plus !

Le prix du jury est décerné à l’issue de l’audition des finalistes. Le public décerne également un prix. Les candidats interprèteront Danza de los bosques de Leo Brouwer, œuvre spécialement composée pour les 20 ans du Concours et qui correspond aux 80 ans de Leo Brouwer, ainsi qu’un programme de leur choix.
Cliquez ici pour réserver vos places sur la billetterie en ligne

La finale du concours sera diffusée en direct sur le site internet de la Ville !

Les partenaires du Concours
  • Le luthier japonais « Kohno/Sakurai guitar » offre une guitare d’une valeur de 10 000 € au 1er prix du concours.
  • La Guitarreria offre un prix de 300 € à la meilleure interprétation de l’œuvre imposée.
  • Savarez offre aux candidats des jeux de cordes.

Dimanche 31 mars 2019 à 16 h à l'espace Vasarely : Au son des Balkans

(C)KARUIZAWA ARTS FESTIVAL Le premier prix du Concours international de guitare d’Antony 2018, Nikita Nedelko, guitariste russe, débute ce concert avec un répertoire classique : sonatas K213 de Domenico Scarlatti, suite «Collectici intim» de Vicente Asensio, Canticum de Leo Brouwer et Ulan bator de Mathias Duplessy.

Nous partons ensuite à la découverte de la musique des Balkans avec tout d’abord Mie Ogura (flûte) et Atanas Ourkouzounov (guitare) qui interprètent des pièces de Bela Bartok , Gyorgy Ligeti , Atanas Ourkouzounov et des musiques traditionnelles de Bulgarie.

Petar RalchevPetar Ralchev (accordéon) et Peyo Peev (gadulka) clôturent le festival avec des musiques folkloriques bulgares. L’accordéoniste Petar Ralchev est devenu un acteur important de la scène musicale bulgare. Fondateur d'un style de performance unique qu'il décrit comme «virtuosité, mélodie, riche harmonie et improvisation», il est une source d'inspiration pour de nombreux jeunes accordéonistes du monde entier. Ayant hérité d'une richesse de mélodies, de rythmes et de mesures de la tradition populaire, il les emmène dans de nouveaux royaumes et les mène vers de nouveaux sommets. Sa profonde compréhension de cette tradition, alliée à une formation classique rigoureuse à l’École nationale de musique et d’art de Plovdiv, est à la base d’un développement artistique incroyable. Peyo Peev, quant à lui, est l’un des plus renommés joueur de gadulka (instrument à cordes frottées) d’aujourd’hui. Né dans le sud de la Bulgarie, il a joué avec les plus grands tels qu’Ivo Papazo ou Theodosii Spassov. Il joue de la gadulka qui fut longtemps l’un des instruments majeur de Bulgarie. Intégré peu à peu dans tous les orchestres folkloriques de ce pays, cet instrument a su montré malgré son archaïsme relatif, qu’il pouvait rivaliser avec les instruments à corde classique.

Cliquez ici pour réserver vos places sur la billetterie en ligne


Éric ClaptonAutour du festival...

Du 12 au 30 mars 2019 : exposition sur Leo Brouwer dans le hall du Conservatoire

Mardi 19 mars 2019 à 20 h 30 : séance spéciale au cinéma Le Sélect : Clapton : life in 12 bars, de Lili Fini Zanuck

Eric Clapton est pour des millions de gens une légende vivante du Blues et du Rock. Véritable icône, il a traversé les décennies, connaissant gloire et successions d’épreuves. Malgré sa pudeur, il nous livre pour la première fois l’ensemble de sa vie y compris ses drames les plus intimes. Mêlant archives personnelles, performances rares et témoignages inédits (B.B. King, George Harrison, Pattie Boyd, Bob Dylan, Steve Winwood...), ce documentaire retrace la destinée emblématique de celui que l’on appelle « GOD »...


Informations pratiques

Espace Vasarely

Place des Anciens-combattants-d’Afrique-du-Nord

Auditorium Paul Arma du Conservatoire

140, avenue de la Division-Leclerc

Accès
  • En voiture : de Paris, prendre la RD920 (anciennement N20) à la porte d’Orléans (environ 15 min). Après la Croix de Berny, suivre la direction Antony centre.
  • En RER : ligne B – Station Antony (environ 25 min de Châtelet-Les-Halles)
  • En bus : lignes 196, 197, 198, 286, 297.
Tarifs
  • Plein tarif : 19 €
  • Pass 3 concerts : 48€
  • Tarif réduit (plus de 65 ans, associations musicales d’Antony, familles nombreuses, groupes plus de 6 personnes) : 15 €
  • Pass 3 concerts à tarif réduit : 39€
  • Tarif préférentiel (11/26 ans, demandeurs d’emploi, prof. et élèves du Conservatoire d’Antony et du château Sarran, bénéficiaires de l’Allocation Adulte Handicapé-AAH) : 10 €
  • Pass 3 concerts à tarif préférentiel : 24€
  • Carte du 11, enfant 10 ans inclus : 7 €
  • Tarif unique pour la finale du Concours de guitare : 12 €

Renseignements complémentaires auprès du service Culture

Tél : 01 40 96 72 82
E-mail : culture@ville-antony.fr