Château de Berny

À proximité du château fort sur motte qui existait à la fin de la guerre de Cent Ans, les Brûlart, seigneurs de Berny dès la Renaissance, se font bâtir une demeure de plaisance à la fin du XVIe siècle.

Dans les années 1620, à la faveur de son élévation sociale, Pierre Brûlart de Sillery (1583-1640), secrétaire d’État des Affaires étrangères, commande de luxueuses transformations à François Mansart (1598-1666), alors jeune architecte. Acquis en 1653 par Hugues de Lionne, lui aussi ministre des Affaires étrangères, le château devient au début des années 1680 la résidence champêtre des abbés de Saint-Germain-des-Prés.

Renommé pour ses jardins et la qualité de ses décors intérieurs, Berny fut le théâtre de fastueux spectacles et réceptions donnés par les abbés Guillaume de Fürstenberg (1629-1704) et Louis de Bourbon-Condé, comte de Clermont (1709-1771).

Vendu comme bien national à la Révolution, le château (situé sur la commune de Fresnes) est presque entièrement démoli à partir de 1808. Son parc (à Antony) accueille des courses de chevaux avant d’être loti au début du XXe siècle.

1, rue de l’Ancien-Château