Lexington, l'Américaine

En mai 2013, une délégation a participé aux cérémonies marquant le 300e anniversaire de la naissance de Lexington, une ville américaine jumelée avec Antony depuis une trentaine d’années. Une ville historique aussi, où démarra la guerre d’Indépendance américaine.
Comment est né le lien d’amitié entre Antony et Lexington, cette ville résidentielle de la banlieue de Boston ? D’échanges culturels et scolaires, initiés dans les années 80 entre le lycée Descartes d’Antony et la « High School » de Lexington. En 1999, Antony inaugurait la place de Lexington, sur la Coulée verte (croisement av. du Bois de Verrières et Coulée verte). Et cette année, des élus d’Antony se sont rendus à Lexington pour ses 300 ans. Plusieurs « Minutemen », jeunes soldats rapides de la Révolution américaine, et des élus de Lexington ont participé à cette fête. Et la ville américaine aménage aujourd’hui sur ses terres « Antony Park », un parc de 4 hectares, inauguré le 27 mai dernier en présence de la délégation française.

Ville historique

Fondée le 20 avril 1713, cette ville proche de Boston comptait 200 âmes à l’origine (32000 aujourd’hui). C’est sur cette terre et ses alentours qu’a débuté la guerre d’indépendance américaine. En mars 1770 a lieu le massacre de Boston : les soldats anglais tirent sur la foule excédée par les impôts prélevés par l’Angleterre. Les Patriotes s’organisent alors en milices pour s’opposer aux Anglais. En avril 1775, Paul Revere, un chef patriote, quitte Boston à cheval et déjoue les plans des Anglais en prévenant ses alliés à Lexington et à Concord. La bataille de Lexington entre la milice des « Minutemen » et l’armée anglaise le 19 avril 1775 (le Patriot’s Day dans les états du Massachusetts, dans le Wisconsin et du Maine), sera alors l’étincelle de la révolution américaine, conduisant à l’Indépendance le 4 juillet 1776.

Le général La Fayette

Les liens de Lexington avec la France remontent à la visite du général La Fayette en 1824, lorsqu’il y fut reçu en héros, lors de son voyage d’adieu à ses amis américains qu’il avait soutenus lors de l’Indépendance. Ironie de l’Histoire, il existe un point commun entre Lexington et Olomouc, une autre ville jumelle d’Antony située en République tchèque. À Lexington, La Fayette était considéré comme le héros de l’Indépendance américaine, à Olomouc il fut prisonnier sur ordre de l’empereur Napoléon, comme « traître » à la nation française !

1713
Le 20 avril, naissance de Lexington avec 200 habitants.
1775
Le 19 avril, c’est la bataille de Lexington entre les Minutemen et l’armée anglaise, première bataille de la Révolution américaine.
1776
Le 4 juillet, c’est la Déclaration d’indépendance des treize colonies britanniques d’Amérique du Nord, qui font sécession du Royaume-Uni.
1989
La place de l’Obélisque devient la place de Lexington, à Antony.
2013
Le 27 mai est inauguré à Lexington, un parc de 4 hectares dénommé « Antony Park ».