Eau chaude sanitaire

Dernière modification le 11/12/2018

Depuis quelques années, la Ville porte un accent tout particulier pour les actions menées dans les domaines de la prévention et de la sécurité sanitaire. Veiller à la santé, c'est une priorité majeure pour la Ville.

La lutte contre le risque légionelles

Les légionelles sont un ensemble de bactéries présentes dans l’eau, qui prolifèrent lorsque la température est comprise entre 25°C et 43°C. Elles sont à l’origine de la maladie appelée légionellose, dont la transmission à l’homme se fait par inhalation d’une eau contaminée sous forme d’aérosols. Aucune contamination par ingestion de l’eau n’ayant été observée à ce jour. Les sources de contamination sont essentiellement les réseaux de distribution de l’eau chaude sanitaire (notamment les douches), les systèmes de climatisation avec bac à condensat, les tours aéro-réfrigérantes ainsi que les bains à remous ou les bains à jets.

Sécuriser les bâtiments

Conformément à l’arrêté préfectoral du 27 février 2001 dans les Hauts de Seine et à l’arrêté Ministériel du 01 février 2010, le Service Communal d’Hygiène et de Santé de la ville a multiplié les actions préventives et de sécurité sanitaire dans la lutte contre le risque légionelles. Un minutieux recensement des établissements recevant du public, pouvant présenter des risques de contamination des usagers a été effectué. Un carnet de suivi et d’évaluation a été mis en place sur l’ensemble des établissements recevant du public de la ville gérés par le Service Communal d’Hygiène et de Santé et une mise en conformité par des contrôles réguliers est pratiquée annuellement pour les établissements privés de la ville recevant du public.
La maintenance est régulièrement assurée : détartrage des pommeaux de douches, purges vigoureuses, soutirage réguliers, suppression dans les réseaux eau froide et eau chaude sanitaire de bras mort, contrôle des températures, audit des installations, suivi du cahier des charges.
Des traitements curatifs (choc chloré, choc thermique) sont aussi de mise en cas de besoin.

De plus, le Service Communal d’Hygiène et de Santé, pour la lutte contre la légionellose, organise des campagnes de sensibilisation et de formation à l'égard du personnel communal.

Contrôle sanitaire

Par ailleurs, depuis le 1er janvier 2012, les responsables d’installations pouvant présenter des risques de contamination sont dans l’obligation de prendre les mesures de maintenance. La municipalité avait anticipé cette évolution d’une manière forte dans la ville, puisque chaque année, une quarantaine d’établissements privés de la ville recevant du public étaient d'ores et déjà surveillés par le Service Communal d’Hygiène et de Santé. Important : les résultats d’analyse des prélèvements effectués lors des contrôles sanitaires sont affichés à l’attention du public.

La légionellose : symptômes et traitement

La maladie des légionnaires ou légionellose, est une infection pulmonaire causée par les bactéries de l’espèce Légionella. Les premiers symptômes sont une sensation de malaise généralisé, de la fatigue, des maux de tête, un endolorissement musculaire, la diarrhée et une douleur abdominale. Ces symptômes apparaissent 2 à 10 jours après l’infection. Les personnes malades ont rapidement une toux sèche, une forte fièvre, et une douleur thoracique. La légionellose peut alors évoluer en pneumopathie aiguë grave avec insuffisance respiratoire. Les antibiotiques sont un traitement nécessaire.

Quelques conseils à la maison

  • Soutirer tous les points d’usage eau froide et eau chaude sanitaire peu ou pas utilisés une fois par semaine : laisser couler l’eau à débit moyen pendant 1 à 2 minutes.
  • Nettoyer les têtes de robinet (mousseur, brise-jet) et les pommes de douches une fois par mois = enlever les dépôts et supprimer le tartre.
  • Maintenir la température des ballons réservoirs d’eau chaude à la température minimum de 55°C : attention au risque de brûlure = informez les enfants des points d’eau chaude qui leurs sont accessibles (exemple : pose de pastille rouge)
  • Vidanger complètement les ballons d’eau avant utilisation après une longue absence, puis laisser remonter la température à 60°C avant d’effectuer un soutirage sur l’ensemble des points d’usage (eau chaude et eau froide).