Avec un prix de l’électricité qui n’a de cesse de croître et un gaz toujours sensible aux fluctuations des marchés, c’est aujourd’hui sept Français sur dix qui disent se soucier de leur facture d’énergie. Au-delà de la question financière, les Français prennent aujourd’hui conscience des implications environnementales de leur consommation d’énergie. Au niveau local, une étude fait le point sur les modes de consommation des Antoniens, ainsi que sur les politiques mises en place par la mairie.
 


Consommation : quelle répartition des énergies de chauffage à Antony ?

Les Français consacrent en moyenne 61% de leur budget énergie au chauffage, un effort financier conséquent pour certains ménages.

Répartition des logements par énergie de chauffage

Le gaz naturel est majoritaire à Antony, représentant quasiment la moitié de la couverture de la ville en chauffage. Un phénomène lié à la proximité de la commune avec le réseau de distribution de la métropole parisienne. Spécialité de la région, le chauffage urbain est presque trois fois plus développé que dans le reste de l’Hexagone. Ces énergies de réseau, pratiques et bon marché, laissent peu de place au fioul, au bois ou au propane, davantage utilisés en zone rurale.

Prix du kWh de différentes énergies

Si l’électricité se distingue par son prix élevé (en moyenne 0,1449 €TTC par kWh pour un compteur moyen, en avril 2017), elle n’en reste pas moins une énergie privilégiée pour le chauffage en raison de sa simplicité d’installation. En effet, pour équiper un logement d’un système de chauffage électrique, seul l’achat de radiateurs est nécessaire. Parce que cette option est simple et bon marché, l’électricité est le mode de chauffage le plus recommandé pour les logements de petite taille. Dans le cadre d’une optimisation des besoins, une régulation centralisée en radio ou par fil pilote est à prévoir. Pour les logements nécessitant de grosses consommations (grande superficie, mauvaise isolation), le gaz naturel apparaît a contrario comme la solution idéale, le faible prix de la molécule de gaz permettant d’amortir l’achat d’une chaudière en 5 à 10 ans sous réserve d’un entretien régulier. Les bâtiments raccordés au réseau de chauffage urbain ont de leur côté accès à une énergie propre, fiable et peu chère, qui permet de limiter les rejets de CO2 dans l’atmosphère et ne nécessite aucune installation d’un appareil à combustion domestique.


Environnement : des initiatives au niveau de la ville et du territoire national

La Ville d’Antony s’est engagée à réaliser des économies d’énergie, faisant le choix de rénover 28 équipements qui représentaient à eux seuls 80 % de la consommation globale. Dans le prolongement des actions menées sur les bâtiments existants, la construction des nouveaux bâtiments tels que l’espace Vasarely, la médiathèque Arthur Rimbaud, le cinéma Le Select ou bien la Ludothèque du centre-ville ont pu bénéficier d’équipements performants (bâti et systèmes) et de solutions durables telle que la géothermie (Cinéma le Sélect / Ludothèque du centre-ville), lui permettant d’être en phase avec la règlementation thermique.

Antony fait figure de bon élève en matière d’économie d’énergie. La Ville a réduit sa facture énergétique de l’ordre de 25 % entre 2008 et 2015. Une prouesse à première vue, sachant que la Ville a en parallèle réceptionné de nouveaux équipements de grande taille ou en a agrandi certains sur la même période.

Les Antoniens sont eux aussi à la page, plusieurs familles ont en effet déjà entrepris ou achevé des projets de rénovation énergétique, comme l’installation de panneaux photovoltaïques, de matériaux d’isolation performants ou bien de systèmes de récupération d’eaux de pluie. Des initiatives qui leur auront permis de réaliser des économies tout en préservant l’environnement.

Toute personne intéressée par des travaux de performance énergétique peut d’ailleurs rencontrer un conseiller représentant de Vallée Sud - Grand Paris (VSGP) en vue discuter de son projet et être conseillé s’il le souhaite. Les permanences du conseiller info-énergie au point d’accès au droit à Antony ont lieu tous les trois mois. Le 2e mercredi du mois (9 h - 12 h) et le 4e jeudi du mois (14 h - 17 h).

Pour promouvoir la rénovation énergétique, l’État a mis en place le Crédit d’impôts pour la Transition Energétique, lequel est valable au moins jusqu’au 31 décembre 2017. Pour les particuliers, le CITE permet de bénéficier d’une récupération de 30% du montant total de son investissement sous forme de crédit d’impôt.

Le CITE vise essentiellement à encourager les particuliers à investir dans une installation énergétique économe et respectueuse de l’environnement. Pour cette raison, les chaudières à gaz à condensation ou à micro-génération de gaz bénéficient du crédit d’impôt, tout comme les chauffe-eaux solaires, les poêles à bois ou à granulés et les inserts. Les chaudières à granulés et pompes à chaleur air/eau et géothermiques (chauffage ou chauffage et ECS) sont également concernées, de même que les chaudières hybrides. L’arrivée des chaudières hybrides sur la liste des équipements éligible est d’ailleurs la nouveauté du CITE 2017.

Il existe un plafond par personne concernant les dépenses déductibles. Pour une personne célibataire, celui-ci est fixé à 8 000 euros tandis que pour un couple, il sera de 16 000 euros. Un bonus de 400 euros sur ce plafond est appliqué dès lors qu’une personne à charge fait partie du foyer. Pour un couple (marié, pacsé ou soumis à une imposition commune) avec un enfant, le plafond sera alors de 16 400 euros.

Le choix d’une installation doit être préalablement réfléchi. Sachant par exemple que les équipements de chauffage électrique sont quasiment exclus du dispositif (radiateurs, chauffage au sol, etc.), le budget rénovation pourra alors être entièrement consacré à l’isolation du logement ou l’installation d’équipements de production d'énergie renouvelable (panneaux solaires, éoliennes). L’installation d’un poêle à bois ou à granulé peut également être un choix judicieux en vue de réaliser des économies. En cas de présence d’un système de chauffage au gaz ancien, le simple remplacement de la chaudière existante par un modèle à condensation ou hybride permet d’améliorer considérablement le rendement, le confort de chauffe de ses pièces et de réaliser de belles économies au passage.

Info pratique : adresses utiles pour l’énergie près de Antony

EDF dispose d’un réseau de boutiques physiques où ses clients peuvent rencontrer des conseillers : consultez les contacts EDF pour la commune d’Antony. EDF n’est pas le seul fournisseur actif à Antony : les fournisseurs alternatifs y commercialisent aussi de l’électricité et du gaz